Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Photographies VOSGES en PLAINE

calvaire

Le   20 février 2021, je parcours à vélo un circuit en boucle au départ de DOMPAIRE, passant par Les ABLEUVENETTES, VILLE SUR ILLON, DAMAS ET BETTEGNEY et HENNECOURT.

Dans cet article, je vous propose la découverte du patrimoine d'une première partie de ce parcours à savoir Les ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON

La carte du parcours complet
Les ABLEUVENETTES

Cette commune regroupe la Petite Ableuvenette au Sud de l'Illon et la Grande Ableuvenette au Nord de cet affluent du Madon
Je traverse déjà la Grande Ableuvenette pour me rendre au pont sur l'Illon puis au lavoir-fontaine de la Petite Ableuvenette.

L'Illon

L'Illon qui prend sa source à Harol, est un affluent du Madon dans lequel il se jette en rive droite sur la commune de BEGNÉCOURT.

En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
Le lavoir-fontaine
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
Le lavoir-abreuvoir et le calvaire de la Grande ABLEUVENETTE

Je reviens ensuite à la Grande Ableuvenette pour photographier le calvaire et le lavoir-abreuvoir.

En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
VILLE-SUR-ILLON

Après cet arrêt à la Grande Ableuvenette, je prends la direction de VILLE SUR ILLON où je fais une première pause à hauteur du Musée Vosgien de la Brasserie.

Le Musée Vosgien de la Brasserie

Un lieu à visiter dès que les conditions sanitaires le permettront.

En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
Lien vers le site internet du Musée Vosgien de la Brasserie
L'église Saint-Martin

Après m'être arrêté au Musée Vosgien de la Brasserie, je vais à l'église Saint-Martin rue de Dommartin. J'ai de la chance,  l'église est ouverte, je peux donc la visiter. 

En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
Le calvaire et la vue sur l'église Saint-Sulpice 

À côté de l'église Saint-Martin, se trouve un calvaire. De cet emplacement, nous avons une belle vue en direction de l'église Saint-Sulpice de VILLE-SUR-ILLON à laquelle je me rendrai lors de cette balade.

En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
L'Oratoire Marie Notre Espérance

J'avais déjà repéré cet oratoire et je m'étais dit qu'il faudrait que j'y revienne à vélo, lequel présente l'intérêt de pouvoir s'arrêter partout et donc juste à côté.

Détail technique, pour la photographie de l'intérieur de la chapelle, l'utilisation d'un compact permet d'appliquer l'objectif contre le grillage de protection, sans que celui-ci ne soit dans le champ de l'objectif. Une photographie que je n'aurais pas pu prendre avec l'équipement photo reflex.

En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
L'Illon et le calvaire rue de la 2ème DB

En revenant de la chapelle, je m'arrête après le pont sur l'Illon pour photographier l'Illon en amont puis en aval du pont ainsi que ce calvaire pratiquement accolé à une maison, rue de la 2ème DB.

L'Illon côté amont
L'Illon côté amont
L'Illon côté amont

L'Illon côté amont

La Mairie et ses anciennes halles

Je reviens maintenant au centre de VILLE-SUR-ILLON. La mairie est une belle bâtisse avec ses arcades des anciennes halles. Elle me fait penser à la mairie de FONTENOY-LE-CHÂTEAU.

En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
L'église Saint-Sulpice

Après cette pause devant la mairie, je rejoins l'église Saint-Sulpice.
L'église Saint-Sulpice qui date du début du 16e siècle a été agrandie à la fin du 19e siècle. Ses vitraux sont du maître-verrier Charles Champigneulle.

En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
Situation cocasse pour le coq de l'église Saint-Sulpice

Vous remarquerez que le coq qui domine normalement le clocher d'une église, était lui-même dominé ...

En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
Le char Champagne et la statue Notre Dame de VILLE SUR ILLON

Bien que je n'y sois pas allé ce jour-là, je reprends dans mon article une photographie du Char Champagne et une de la statue de Notre Dame

En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON
En passant par LES ABLEUVENETTES et VILLE SUR ILLON

Je vous invite à consulter l'article "En passant par VILLE SUR ILLON que j'avais publié le 19 octobre 2020. Vous pourrez y voir (ou revoir) d'autres photographies du char Champagne et des photographies de points de vue sur la ville depuis la statue de Notre-Dame.

Conclusion

Avec le passage par Les ABLEUVENETTES et VILLE-SUR-ILLON, je mesure la richesse et la diversité du patrimoine de la Plaine des Vosges sachant qu'il reste toujours à découvrir, comme le château Lobstein de VILLE SUR ILLON. J'ai bien vu cette maison de maître en passant à proximité de la brasserie mais sans m'y arrêter. Après une recherche sur le Web, je sais maintenant qu'elle a appartenu à Jacques Lobstein, fondateur de la Grande Brasserie et malterie Vosgienne. J'y prêterai plus d'attention lorsque j'irai visiter le Musée de la Brasserie.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail (laquelle n'est pas visible sur le blog) dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

La première couleur qui vient à l'esprit lorsque nous parlons des Vosges est le bleu. Le bleu pour la couleur qui caractérise les sommets vosgiens,  la ligne bleue des Vosges.

Par beau temps, je vois bien cette ligne bleue des Vosges depuis la Plaine mais je veux ici vous parler d'une autre couleur qui enlumine les paysages, à savoir le jaune dans la Plaine des Vosges.
Le jaune des champs de colza actuellement en fleurs colore vivement les paysages.

Vous comprenez maintenant pourquoi j'ai donné le titre "Je vois les Vosges en jaune" à cet article.

Je participais hier 1er mai après-midi à une randonnée du côté de ADANCOURT, HAROL. Certes la météo n'était pas des plus favorable avec un ciel assez couvert. J'ai cependant voulu photographier ces paysages avec champs de colza afin de pouvoir vous les présenter.

Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Le clocher de l'église Saint-Martin de DOMMARTIN-AUX-BOIS
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
La Croix Didière à DOMMARTIN-AUX-BOIS
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Entre HAROL et LA RUE

Sur la route du retour entre HAROL et LA RUE pour rejoindre VILLE-SUR-ILLON, nous marquons un arrêt à ce calvaire. Le calvaire, le village de HAROL à l'horizon, l'étang à droite, le champ de colza qui contraste avec les terres labourées, font que la vue est tout aussi reposante que magnifique.

Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Le patrimoine à ADANCOURT

Bien que n'étant pas vraiment en rapport avec le titre de cet article, il serait dommage de ne pas mentionner les cinq fontaines, l'ancienne école et sa cloche, le calvaire face à la fontaine en bordure de la Gitte qui font partie intégrante du patrimoine du village de ADANCOURT.

Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Conclusion

La nature est belle et se renouvelle en permanence selon les saisons. C'est un plaisir les évolutions de la nature qui se suivent. C'était dernièrement les mirabelliers en fleurs, c'est maintenant la floraison des champs de colza, en forêt les feuilles d'arbres se développent donnant des couleurs nuancées du jaune au vert, les fleurs des champs tapissent les sols, bref, les paysages ne sont jamais les mêmes ce qui fait la joie du photographe.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail (laquelle n'est pas visible sur le blog) dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

A l'époque encore récente où je résidais en Île de France, j'avais bien remarqué lors de mes venues dans les Vosges, un panneau indiquant Chêne Centenaire quand je traversais BAINVILLE-aux-SAULES, village situé sur la D165 entre DOMPAIRE et VITTEL.
Je n'avais jamais pris le temps de m'y arrêter. tant maintenant sur place, je me suis rendu à BAINVILLE-aux-SAULES le 27 février 2021.

La découverte du village 

Quittant la D165, rue du Docteur Liégeois, je prends la direction du Chêne Centenaire et je m'arrête auparavant dans le centre du village qui me semble attrayant avec ses grands arbres. Je me gare face à la mairie.

La Mairie
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
L'église Saint-Michel et le Monument aux Morts

La construction de l'église Saint-Michel date de 1867.

Le Monuments aux Morts est situé devant l'église.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire

M'éloignant de l'église, je vois cette passerelle qui mène au petit pont permettant le franchissement du cours d'eau qui traverse la ville.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
Le Pont des Tablettes

Cet ouvrage est pour le moins insolite, comme moi, vous en aurez l'explication quand nous l'aurons parcouru. Après l'avoir photographié dans l'axe et de trois-quarts, je m'y engage pour franchir le cours d'eau.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire

La sensation est surprenante, les pierres de grès sont de forme concave et à mon passage, je ressens le tremblement sourd de ces pierres sur leur support.
Je marque une pause sur le pont d'où je photographie le cours d'eau côté amont et côté aval. J'apprendrai plus tard que c'est un ruisseau nommé L'Eau de la Ville. En aval, je vois ce pont en grès des Vosges à deux arches.
L'eau de la Ville est un des 45 affluents du Madon. 

 

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire

Arrivé de l'autre côté, je prends une vue d'ensemble du Pont des Tablettes et je vois cette plaque d'information qui explique son existence.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire

Pour en faciliter la lecture, je reprends ci-dessous le texte de ce panneau d'information :

"La traversée du "ruisseau de la ville" s'effectuait à l'origine par un gué (passage peu profond de la rivière que l'on peut traverser à pied) à l'emplacement du pont actuel.
Pour les piétons, afin de traverser à pieds sec, les gués étaient bordés d'un passage surélevé et étroit construit en pierre de taille.
Ici, cette passerelle a été édifiée en amont du gué en raison des inondations importantes. A cet endroit, sans être trop surélevé, le Pont des Tablettes se trouve au dessus du niveau maximum du ruisseau. En bordure de gué, il aurait fallu le surhausser de plusieurs mètres.
Les pierres étroites du passage en grès de la région ont été taillée de forme concave. En effet, comme l'éclairage public n'existait pas à l'époque, les piétons pour traverser en sécurité dans l'obscurité, devaient compter sur la sensation du contact des pieds avec la forme incurvée des pierres."

Source : Mr. THIEBAUT Hubert

Le Lavoir

Après avoir traversé L'Eau de la Ville, je passe par le village pour aller au pont à deux arches de la route de MIRECOURT.
Je vois cette bâtisse située juste en bordure de L'Eau de la Ville, j'entends un bruit d'écoulement d'eau par cette ouverture grillagée. Je descends les quelques marches sur le côté (mur de pignon) et je vois ce lavoir.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
Les Moulins

En face du lavoir, le panneau "L'histoire des Moulins" explique qu'il y a eu 2 moulins hydrauliques à BAINVILLE-aux-SAULES, que le seul moulin qui reste en activité est celui d'Eucheloup sur la commune de BÉGNECOURT.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
Le pont-route de la route de MIRECOURT
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
Cliquer sur les vignettes pour les agrandir
Cliquer sur les vignettes pour les agrandir Cliquer sur les vignettes pour les agrandir Cliquer sur les vignettes pour les agrandir

Cliquer sur les vignettes pour les agrandir

Vue sur L'Eau de la Ville et le Pont des Tablettes depuis le pont de la rue de MIRECOURT
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
Retour à la Mairie

De retour à la Mairie pour reprendre mon véhicule, je vois cette roue dentée qui provient probablement d'un des anciens moulins de BAINVILLE-aux-SAULES.  Une plaque signifiant une donation à la commune, est apposée sur le mur de pignon de la Mairie.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire

Alors, et le Chêne Centenaire me direz-vous, c'est bien le titre de cet article non ?
Vous avez raison, mais avouez qu'il aurait été dommage que j'y aille directement sans m'arrêter au centre du village. Je n'aurais pas pu partager de photographies prises au cœur de ce village attrayant.

Rendons-nous maintenant au chêne.

Le Chêne Centenaire

Je reprends mon véhicule, je suis la route de MIRECOURT que je quitte dans le village pour monter la rue du Château.

Peu après la sortie du village, je vois le Chêne Centenaire, majestueux. Il a une très belle forme, c'est une force de la nature.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire

Mais ce n'est pas tout car une surprise m'attend. Laquelle ? Il y a une croix de mission à quelques mètres devant le chêne. Cette croix porte la date de 1947.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
La plaque descriptive du Chêne Centenaire ici nommé le Grand Chêne

Pour en faciliter la lecture, je reprends ci-dessous le texte de la plaque :

"Ce chêne pédonculé, qui surplombe le village de Blainville-aux-Saules, est classé en tant qu'arbre remarquable depuis 1921. Servant probablement de repère visuel aux gens de passage, ce témoin vivant de l'évolution d'époques révolues symbolise depuis les siècles la puissance, la majesté et la longévité.

Son âge précis est difficile à déterminer bien que l'on estime que cet arbre soit plusieurs fois centenaire (entre 500 et 620 ans) comme peuvent en témoigner ses dimensions : 20 mètres de haut pour 6,20 mètres de circonférence et 25 mètres d'envergure. Il semble en pleine santé et peut vivre encore longtemps puisque le chêne le plus vieux de France situé à Allouville-Bellefosse (Normandie) est âgé d'environ 800 ans."

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire

Je choisis ces deux photographies pour illustrer les termes de "puissance" et "majesté" repris dans la description ci-dessus de cet arbre remarquable.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
Liens utiles

Pour avoir plus de renseignements sur L'Eau de la Ville et le Madon, vous pouvez consulter les pages dont le lien figure ci-après.

Conclusion

Le Pont des Tablettes, le Lavoir, L'Eau de la Ville, le Chêne Centenaire, la croix de mission voilà des centres d'intérêt qui m'ont plu et qui méritent d'être vus. Comme quoi lorsque nous faisons un déplacement en ne pensant qu'au point de départ et à celui d'arrivée, nous passons sans le savoir à côté de bien des merveilles.
Je consacrerai mon prochain article à la suite de cette balade, à savoir du Moulin de Heucheloup à la sortie de MATTAINCOURT.

Chers visiteurs, je vous invite à consulter ou revoir l'article que j'ai publié sur GORHEY, autre village de la Plaine des Vosges dans lequel il y a également un chêne remarquable.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

Dimanche 28 février 2021, je décide d'aller voir la Borne Saint-Bozon située sur le territoire de la commune de BOUZEMONT, en forêt du Haut - Fays. 

Mon idée est d'y aller en passant par la forêt en VTT mais voyant des panneaux indiquant "Chasse en cours", je préfère rester sur la route de DERBAMONT pour aller jusqu'au chemin forestier qui mène à la borne. C'est d'ailleurs sécurisant de voir ces panneaux mis en place par les chasseurs, marcheurs et cyclistes sont ainsi prévenus.

Situation de la Borne Saint-Bozon (et route suivie pour le retour)

La position de la borne est indiquée sur la carte par une icône appareil photo de couleur violette. Vous pouvez cliquer sur une icône pour voir une photographie d'ailleurs reprise dans cet article.

 

Venant de DOMPAIRE par la route de BOUZEMONT, environ 500m avant le virage à gauche à 90° de la D38, qui fait face au village de BOUZEMONT j'ai une vue pratiquement dégagée sur le village du fait que des arbres ont été abattus.

BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon

L'église Saint-Georges de BOUZEMONT est en cours de restauration, son clocher est habillé d'échafaudages et de toiles blanches de protection pour les travaux.
Après cette photographie, je reprends la route jusqu'à l'intersection où un panneau indique le chemin forestier qui conduit à la Borne Saint-Bozon.

La Borne Saint-Bozon 
BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
La légende de la pierre de Saint-Bozon

Un panneau du Club Vosgien Dompaire-la Gitte explique la légende de la pierre de saint-Bozon.

BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon

Pour en faciliter la lecture, je reprends ci-dessous le texte de ce panneau explicatif du Club Vosgien Dompaire-La Gitte :

 Héritage de l'époque gallo-romaine, cette borne druidique à sa légende :

"Suite à une discussion entre les habitants de Bouzemont et de Circourt au sujet de l'emplacement de la construction d'une église, Bozon déclara qu'elle serait bâtie à l'endroit le plus proche de celui où la pierre, qu'il lancerait, s'arrêterait.

Il prit une énorme pierre et la lança de Bouzemont vers Circourt, puis de Circourt vers Bouzemont. La pierre s'arrêta à chaque fois au même endroit, ici même, plus près de Bouzemont où fut, par conséquent, construite l'église."

Aujourd'hui, la borne originale se trouve au musée départemental d'Épinal. Celle que vous pouvez voir, ici, est une reproduction.

 

BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon

Les cavités à la partie supérieure de la borne ont probablement une signification mais je ne saurai pas la donner. Cela reste un mystère pour moi.

BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon

Je quitte alors la Borne Saint-Bozon pour revenir à DOMPAIRE.

BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
Le retour de Saint-Bozon à DOMPAIRE

Ayant le temps, je descends sur DERBAMONT,

Derbamont

Derbamont

puis je prends la direction de Circourt, je m'arrête à ce calvaire entre Derbamont et Circourt sur la D39.

BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon

Arrivé à CIRCOURT, je prends la direction de BOUXIÈRES-AUX-BOIS. Je vois bien sur ma carte que les courbes de niveau sont serrées, une belle côte m'attend ce qui me fait dire que l'assistance n'est pas un luxe. J'arrive à la D39A d'où je photographie le village de BOUXIÈRES-AUX-BOIS avant de rejoindre la D39 et la route parallèle à la D166 que je suis pour revenir à DOMPAIRE.

BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
L'Hermitage et Vues sur DOMPAIRE

De retour à DOMPAIRE, je fais le crochet par l'Hermitage, la position du soleil est favorable en fin d'après-midi. Nous sommes loin de la Saint-Nicolas mais contrairement à mon dernier passage, j'ai l'appareil avec la focale qui va bien pour faire une vue rapprochée du Saint-Nicolas accroché à la façade.

BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon

Une cinquantaine de mètres plus loin, je profite de la clarté de l'atmosphère pour faire une vue générale et des vues rapprochées de DOMPAIRE.

BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
Conclusion 

Ainsi continue ma découverte de la Plaine des Vosges que je partage en photographies. Le temps magnifique de cette fin février et début mars fait que je multiplie mes sorties en randonnée, à vélo, en voiture. J'engrange de nombreuses photographies qui me permettent de rédiger ensuite mes articles que je publie au gré de mon inspiration et non forcément dans l'ordre chronologique de mes sorties. 

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

Il a neigé dans la nuit du 14 au 15 janvier 2021. ce matin du 15 janvier la neige tombe encore avant de s'arrêter en milieu de matinée. En fin de matinée je me dis qu'une sortie photos s'impose avant que la neige fonde.

Je vous présente dans cet article les photographies prises lors de cette sortie rapide, depuis le" Chemin Forestier de LAMEREY"

La cabane et l'arbre solitaire sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
DOMPAIRE, l'impasse du Clos des Maisonnettes
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
Les hauteurs de DOMPAIRE
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
MADONNE ET LAMEREY, le cheval dans son enclos
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
MADONNE ET LAMEREY, le Chemin Forestier de LAMEREY
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
L'arbre solitaire, DOMPAIRE, MADONNE ET LAMEREY
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
Les bosses de MADONNE ET LAMEREY
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
Le village de BOUZEMONT
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
MADONNE ET LAMEREY, paysage de campagne enneigée
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
Le belvédère de la Croix de Virine
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
DOMPAIRE, le clocher de l'église Saint-Nicolas
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
DOMPAIRE, du côté du Bois de Nove
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
MADONNE ET LAMEREY, l'Espace Pierrot RIVAULT
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
L'église Saint-Nicolas de DOMPAIRE
Neige sur BOUZEMONT, DOMPAIRE, MADONNE-ET-LAMEREY
Conclusion

Je termine ainsi ma présentation des nombreuses photographies prises lors de mes balades hivernales de cette journée du 15 janvier 2021.

Pour mémoire je vous rappelle ci-dessous les liens vers les quatre autres articles déjà publiés, en les classant par ordre géographique.

Je vous remercie pour votre visite et à bientôt.

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Voir les commentaires

Ce 9 janvier 2021 la grisaille que nous avons eue dernièrement fait place au soleil, l'occasion pour moi d'aller prendre quelques photos à HENNECOURT, village situé à environ 6 km de DOMPAIRE.

Le Puits du Village  

En 2020, j'ai eu l'occasion de traverser HENNECOURT à la belle saison et j'ai bien remarqué le Puits du Village situé en plein milieu d'un carrefour. Je m'étais dit qu'il faudrait que je fasse une halte dans ce village.

Le Puits du Village est un puits couvert. Quatre piliers supportent une structure en pierre sur laquelle repose le toit de forme pyramidale.
L'eau était puisée soit par une pompe à bras, soit par un seau attaché au bout d'une corde et remonté à l'aide du treuil constitué d'un tambour en bois manœuvré par manivelle.

HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
Situation du Puits du Village
L'église Saint-Martin 
HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
L'église Saint-Martin et le Monuments aux Morts

La Mairie est située à la droite du Monuments-aux-Morts. Il faudra que j'y retourne à la belle saison pour la photographier en fin de journée, lorsque sa façade ne sera pas dans l'ombre. 

HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
Un calvaire

Ce calvaire est situé à l'angle formé par la route de Girancourt et la rue des Marronniers.

HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
Situation du calvaire
La fontaine de la rue du Petal

Du calvaire, je reviens sur mes pas jusqu'au Puits du Village et je descends la rue du Petal en direction du pont sur le Rupt Julot. Le Rupt Julot est un cours d'eau qui prend sa source dans la commune voisine de BOCQUEGNEY, il se jette dans la Gitte en rive droite, sur le territoire de la commune d'HENNECOURT.
Une fontaine est située avant le Rupt Julot à gauche de la rue du Petal.

HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
Situation de la fontaine rue du Petal

Le lavoir où je me rends ensuite est visible depuis la rue du Petal

HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
Le pont de la Grande Rue et le Lavoir
HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
Situation du Lavoir de la Grande Rue
Le Rupt Julot depuis le pont de la Grande Rue
HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
La fontaine résurgente de la rue de la Vieille Haie
HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
Situation de la Fontaine résurgente rue de la Vieille Haie

Je termine ma publication de photographies du village d'HENNECOURT, avec deux vues sur le Rupt Julot depuis le pont de la rue de la Vieille Haie

HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges
En conclusion

C'était bien agréable de pouvoir profiter de ce beau temps cet après-midi du 9 janvier
Il me restera à compléter cet article photos sur HENNECOURT avec une photographie de la Mairie et une ou deux vues générales du village. Il faut que j'étudie le terrain sur une carte détaillée pour trouver deux points de vue. A faire aussi cet été, prendre des photographies du Puits du village fleuri de géraniums.

Je vous remercie pour votre visite et à bientôt.

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

 

Voir les commentaires

Vues sur le belvédère de la Croix de Virine

Que ce soit à l'approche de DOMPAIRE en provenance de VITTEL ou MIRECOURT ou au passage sur la quatre voie D166 ou depuis le Chemin Forestier de Lamerey, il y a une colline qui domine le paysage : le belvédère de la Croix de Virine.
La Croix de Virine est située sur le territoire de la commune de CIRCOURT à l'altitude de 465 m, elle fait partie du patrimoine religieux Vosgien. 

Voici une photographie prise depuis le Chemin de la Forêt de Lamerey, sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY.

Le belvédère de la Croix de Virine à Circourt

Rendons-nous au parking de la Croix de Virine, accessible par les routes D166, D39 et D39A. Le parking est à environ 430 m d'altitude.

La situation du parking d'accès à la Croix de Virine

Du parking, nous voyons le chemin de croix, la grande Croix de Virine et la côte bordée de haies qu'il nous faut gravir pour y arriver. A la base, deux pierres gravées retracent l'historique de ce site religieux. En 1933 la réalisation du calvaire, en 1993 la rénovation du site.

Au départ de la montée à la Croix de Virine
Le belvédère de la Croix de Virine à Circourt
Le belvédère de la Croix de Virine à Circourt
Le belvédère de la Croix de Virine à Circourt
Le chemin de croix

Il ne nous reste plus qu'à monter les 35 m de dénivelé qui nous séparent du sommet du belvédère. Je conseille de marquer un ou deux temps d'arrêt lors de la montée, le temps de vous retourner pour admirer le paysage et voir ce que vous avez déjà monté. A moins que vous ne préfériez faire le chemin de croix en vous arrêtant à chacune des quatorze croix de granite comme le faisais ce groupe de personnes lorsque j'y suis allé.

(Cliquer sur les images pour les agrandir)
(Cliquer sur les images pour les agrandir)
(Cliquer sur les images pour les agrandir)

(Cliquer sur les images pour les agrandir)

Au sommet du belvédère

Arrivés au sommet du belvédère, nous découvrons la Grande Croix, la statue de la Vierge tournée en direction des Hautes-Vosges et la table d'orientation. Les personnes qui éprouveraient le besoin de récupérer après l'effort de montée, disposent d'un banc face au paysage.

Le belvédère de la Croix de Virine à Circourt
Le belvédère de la Croix de Virine à Circourt
Le belvédère de la Croix de Virine à Circourt
Le belvédère de la Croix de Virine à Circourt
Le point de vue à 360°

Du haut de ce belvédère, le point de vue à 360° est magnifique. Concentrons-nous sur cette vue panoramique en direction de l'Est. De la gauche vers la droite en deuxième plan, les villages de Mazeley et Gigney, en troisième plan à droite la ville d'Épinal.
En arrière-plan les montagnes Vosgiennes et les Hautes-Vosges qui méritent bien le nom de Ligne Bleue des Vosges.

Le belvédère de la Croix de Virine à Circourt
De la Croix de Virine aux Hautes-Vosges en passant par ÉPINAL

Voici une vue rapprochée en direction d'ÉPINAL avec l'église et le village de GIGNEY en premier plan. L'église de GIGNEY a un "clocher bulbe", type de clocher que nous voyons assez souvent dans les Vosges.

A l'horizon, à peu près au centre de la photo, trois sommets des Hautes-Vosges se succèdent. Il s'agit de gauche à droite, du Rainkopf, du Rothenbachkopf, du Batteriekopf.

Le belvédère de la Croix de Virine à Circourt
A l'Ouest de la Croix de Virine

Regardons maintenant vers l'Ouest avec cette photo panoramique. A gauche le village de CIRCOURT, à droite le village de DERBAMONT. A droite à l'horizon, la colline de SION-VAUDÉMONT située en Meurthe-et-Moselle.

Le belvédère de la Croix de Virine à Circourt

Depuis la Croix de Virine, DOMPAIRE ainsi que MADONNE-ET-LAMEREY sont partiellement masquées du fait que ces communes sont dans la vallée de la GITTE. Seules les habitations situées sur les hauteurs sont visibles. Nous reconnaissons bien les silos en sortie de DOMPAIRE et la route de VITTEL. Cinq des six éoliennes d'ESLEY se détachent sur l'horizon.

Le belvédère de la Croix de Virine à Circourt
De la Croix de Virine à BRUYÈRES

Revenons maintenant à la table d'orientation. J'aurais pu prendre une photographie de son ensemble mais un détail a attiré mon regard et je n'ai photographié que cette partie de la table d'orientation. Ce détail : il est inscrit comme vous pouvez le voir à gauche de la photographie "BRUYÈRES (Tour de l'Avison) 32 km". Il n'en fallait pas plus pour réveiller la curiosité du Bruyérois de naissance que je suis.

 

Le belvédère de la Croix de Virine à Circourt
Le belvédère de la Croix de Virine à Circourt

Hélas, j'ai eu beau scruter le paysage dans la direction indiquée, déçu je n'ai rien vu de la Tour de l'Avison. J'ai tout de même pris une photographie dans cette direction. Maintenant je sais bien qu'une table d'orientation a principalement pour objectif d'indiquer une direction et une distance. Si ce qui est proche est visible, il n'en est rien de ce qui est éloigné !

Retour au parking

Après avoir bien profité du paysage, je rejoins le parking en prenant encore quelques photographies.  

Le belvédère de la Croix de Virine à Circourt
Le belvédère de la Croix de Virine à CircourtLe belvédère de la Croix de Virine à Circourt
Mais où est donc la Tour de l'Avison de BRUYÈRES ?

Avant de rédiger cet article, je repense à la Tour de l'Avison et je consulte une application que j'utilise pour tracer mes randonnées, application sur laquelle je peux afficher le fond de carte IGN TOP 25.
Je tire un trait entre la Croix de Virine et la Tour de l'Avison que nous appelons également le Mirador. Je repère où passe ce trait par rapport au village de MAZELEY, et je remarque que ce trait si je le prolonge à BRUYÈRES, passe très légèrement à droite du col de l'Arnelle dans le massif du Borémont.
Ces deux éléments me permettent de localiser le col de l'Arnelle sur la photographie que j'avais prise. Il est situé dans la zone que j'ai délimitée par un carré bleu sur la photographie.

Le belvédère de la Croix de Virine à Circourt

Et si je pouvais quand même voir la Tour de l'Avison ? J'ai le réflexe d'afficher la photo à l'échelle 1 et d'examiner cette zone que j'ai délimitée et là oh surprise, si la définition est très mauvaise à cette échelle d'affichage, j'y devine bien le sommet de la Tour de l'Avison avec à sa droite, le pylône du relais de télécommunications. A sa gauche, le col de l'Arnelle qui m'a permis de localiser sur la photo, la zone où elle est située.

Le belvédère de la Croix de Virine à Circourt
Quelques précisions

Précision pour mes visiteurs, j'ai rédigé cet article sur la base des photographies que j'ai prises lors de trois escapades à la Croix de Virine, les cinq premières présentées étant prises avec un smartphone. Voilà qui explique pourquoi les conditions météos peuvent paraître différentes entre certaines photographies de lointains.

Étant donné que je suis maintenant installé à demeure dans les Vosges, j'aurai tout le loisir de retourner à la Croix de Virine quand les conditions météorologiques seront idéales, avec le matériel photo adapté, notamment pour essayer d'avoir une meilleure définition de photographie de la tour de l'Avison et prendre des photographies de l'Ouest en matinée pour ne pas subir le contre-jour.

D'autre part je compte bien faire à l'avenir une randonnée passant par la Croix de Virine, j'en publierai alors un reportage photos.

Sentier de la Croix de Virine

Voilà une randonnée que je compte bien faire à l'avenir. Tout est expliqué sur le site de la Communauté de Communes MIRECOURT - DOMPAIRE.

Une dernière photo de la Croix de Virine

Pour terminer cet article en revenant au thème principal, je publie cette photographie de la Croix de Virine prise des hauteurs de DOMPAIRE avec MADONNE ET LAMEREY en premier-plan.

La Croix de Virine domine MADONNE ET LAMEREY

La Croix de Virine domine MADONNE ET LAMEREY

Je vous remercie pour votre visite.

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Voir les commentaires

Un calvaire monumental est situé rue de la gare à DARNEY. Il a été taillé dans le grès et sculpté par Jean-Baptiste Gerdolle en 1758.
Le calvaire est classé au titre des monuments historiques.

Le calvaire monumental de DARNEY
Le calvaire monumental de DARNEY

La croix et sa couronne en fer forgé en partie supérieure du calvaire.

Le calvaire monumental de DARNEY
Le calvaire monumental de DARNEY
Le calvaire monumental de DARNEYLe calvaire monumental de DARNEY
Le calvaire monumental de DARNEYLe calvaire monumental de DARNEY

Le calvaire en vue panoramique.

Le calvaire monumental de DARNEY

Pour situer le calvaire rue de la Gare à DARNEY

Voir les commentaires

Il y a de nombreuses collines dans la Plaine des Vosges, c'est le cas de la colline sur laquelle est perché le village de BOUZEMONT qui domine MADONNE ET LAMEREY et DOMPAIRE.

Au centre du village l'église Saint Georges d'art roman, est la deuxième plus vieille église des Vosges. Elle a été édifiée en 1061puis a subi des transformations successives jusqu'à sa restauration au 16 ème siècle.
Elle est hélas fermée de nos jours.
L'église Saint-Georges est classée au titre des monuments historiques depuis le 2 novembre 1987.

Du côté de BOUZEMONT

A gauche de l'église, se trouve une magnifique fontaine circulaire.

Du côté de BOUZEMONTDu côté de BOUZEMONT
Du côté de BOUZEMONTDu côté de BOUZEMONT

Un des deux calvaires remarquables de BOUZEMONT

Du côté de BOUZEMONT

Une vue générale et une vue détaillée sur BOUZEMONT depuis le vallon du ruisseau de Girfontaine puis le lavoir de Girfontaine qui a été restauré.

Bouzemont, vue générale

Bouzemont, vue générale

Du côté de BOUZEMONTDu côté de BOUZEMONT
Du côté de BOUZEMONTDu côté de BOUZEMONT

Chevaux dans le vallon du ruisseau de Girfontaine

Du côté de BOUZEMONTDu côté de BOUZEMONT

Colchiques, prunelles et moutons, la nature est belle.

La prunelle est le fruit du prunellier appelé aussi prunier épineux ou épine noire. Il y a beaucoup de prunelliers qui constituent les haies.

Du côté de BOUZEMONTDu côté de BOUZEMONT
Du côté de BOUZEMONTDu côté de BOUZEMONT

En quittant BOUZEMONT, la fontaine puis la traversée du Bois du Haut Fays 

Du côté de BOUZEMONT
Du côté de BOUZEMONT

Pour situer BOUZEMONT

Voir les commentaires

Photographies VOSGES en PLAINE

J'aime les Vosges : les montagnes, les lacs et cascades, les Hautes-Vosges, mais les Vosges, c'est aussi la Plaine. Sur ce blog, je veux mettre en valeur la Plaine des Vosges en y publiant des photographies de paysages, du patrimoine architectural et naturel, des villes et villages dans leur environnement et des sites historiques caractéristiques. Mes publications peuvent être partagées (liens) sur les réseaux sociaux, autres blogs et sites internet. MES PHOTOGRAPHIES NE SONT PAS LIBRES DE DROIT, voir le module "Droit d'utilisation des photographie"

RGPD - Modération des commentaires

Conformément à la loi RGPD, j'informe les visiteurs qui s'abonnent à mon blog que je n'utiliserai les données personnelles collectées lors de leur abonnement (adresse mail) uniquement pour les communications que j'aurais avec eux et strictement liées à l'activité de ce blog.

Pour éviter les commentaires publicitaires comme je viens d'en avoir, j'ai activé la modération des commentaires. Je vous invite à commenter mes articles, je reçois une notification pour chaque commentaire posté ce qui me permet de l'approuver pour l'afficher en ligne. 

Droit d'utilisation des photographies

Mes photographies ne sont pas libres de droit d'utilisation. J'invite toute personne qui souhaiterait utiliser une de mes photographies à m'en faire la demande via le formulaire de contact accessible dans le module Pagination ci-dessus.
Si nécessaire, je lui transmettrai une photo de meilleure définition.

Hébergé par Overblog