Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Photographies VOSGES en PLAINE

1 2 3 > >>

villes et villages

Pour commencer ce début d'année 2022 et en attendant que le soleil se manifeste de nouveau comme il est prévu, je vous propose cette rétrospective en photographies de l'année 2021.

Pour chaque mois de l'année, je présente une sélection de photos dont le nombre est bien entendu fonction de la variété des sujets photographiés. 

Cette rétrospective vous permettra d'avoir une vue d'ensemble des sujets photographiés.  Pour une meilleure lisibilité, les photos sont regroupées par tableaux. Il vous suffira de cliquer sur les vignettes pour afficher les photos dans leur format original.(C'est la présentation des photos quand on visualise le blog en mode "ordinateur", en mode "mobile" les photos apparaissent à la suite des unes des autres). 

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Janvier 2021

Avec dans l'ordre :

- Le chêne centenaire et l'église Saint-Paul de GORHEY,
- Le petit pont de pierre sur la Gitte à GORHEY,
- Le village de BOUZEMONT enneigé,
- L'église Saint-Nicolas de DOMPAIRE, les vergers et le Bois de Nove enneigés,
- Chemin enneigé en contrejour à DOMPAIRE,
- Passage du Gué sur la Gitte à DOMPAIRE

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Février 2021

Avec dans l'ordre :

- Le Vieux Pont sur le Madon à MIRECOURT,
- Sous le regard des chevaux à ROUVRES-en-XAINTOIS,
- La Gitte et le village de VELOTTE-et-TATIGNÉCOURT,
- Sous le regard des moutons à BOUZEMONT,
- Le Pont des Tablettes à BAINVILLE-aux-SAULES,
- Le Chêne centenaire de BAINVILLE-aux-SAULES,
- Vue sur DOMPAIRE depuis la rue de l'Hermitage,
- "Vague déferlante de neige" sur les hauteurs de MADONNE,
- Guirlande de glace sur les bords de Gitte à MADONNE

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
 
Mars 2021

Avec dans l'ordre :

- Arc-en-ciel après l'orage sur les hauteurs de MADONNE-ET-LAMEREY,
- Vue sur CIRCOURT, DERBAMONT et la Colline de SION depuis la Croix de Virine,
- Le belvédère de la Croix de Virine,
- La Vierge et la table d'orientation du belvédère de la Croix de Virine,
- Cigognes route de Charmes à POUSSAY,
- Cigognes route de Charmes à POUSSAY

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Avril 2021

Avec dans l'ordre :

- Chemin forestier dans le bois de La Fouillie à MADONNE-ET-LAMEREY,
- Champ de colza et église Saint-Brice de GIRANCOURT,
- Calvaire de la rue du Haut Bruet et vue sur le village de HAROL,
- Bourdon butinant une fleur de mirabellier,
- Vergers en fleurs sur les hauteurs de DOMPAIRE en allant au Bois de Nove,
- Vergers en fleurs sur les hauteurs de DOMPAIRE en allant au Bois de Nove avec vue sur MADONNE-ET-LAMEREY,
- Écureuil dans le Bois de la Fouillie à MADONNE-ET-LAMEREY,
- L'amour est un bouquet de violettes 🎵🎶 🎵

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Mai 2021

Avec dans l'ordre :

- Lisière de bois et prairie en fleurs à AMBACOURT,
- Vache à huit pattes à AMBACOURT 😉😆,
- Tapis de fleurs des champs,
- Moro-sphinx qui butine en vol stationnaire,
- Fenaison à dans le vallon du ruisseau de Girfontaine à DOMPAIRE,
- Basilique du Bois-Chenu à DOMRÉMY-LA-PUCELLE,
- Friche ferroviaire à LIFFOL-LE-GRAND

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Juin 2021

Avec dans l'ordre :

- Orchidées sauvages,
- Fleurissement DOMPAIRE au Pont du Saucy,
- Fleurissement DOMPAIRE au Pont du Saucy sur la Gitte,
- Fleurissement entrée de DOMPAIRE avenue Lieutenant GUIGON,
- Fleurissement de l'église Saint-Jean Baptiste de Laviéville à DOMPAIRE
- Couleurs chaudes après l'orage sur les terres agricoles de MADONNE-ET-LAMEREY
- Couleurs chaudes après l'orage sur DOMPAIRE, les vergers, le Bois de Nove et les terres agricoles,
​​​​​​​- Fleurissement du calvaire rue du Maréchal Leclerc à MADONNE-ET-LAMEREY

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Juillet 2021

Avec dans l'ordre :

- Fleurissement du Lavoir de Madonne à MADONNE-ET-LAMEREY,
- Fleurissement du Lavoir de Madonne à MADONNE-ET-LAMEREY,
- Fleurissement du Lavoir-fontaine de Baxon à DOMPAIRE,
- La patrouille Suisse "Classic - formation " à l'entrainement dans le ciel de MADONNE-ET-LAMEREY
- Fleurissement avenue Lieutenant GUIGON à DOMPAIRE,
- Feu d'artifice du 14 juillet DOMPAIRE - MADONNE-ET-LAMEREY
- Feu d'artifice du 14 juillet DOMPAIRE - MADONNE-ET-LAMEREY
- Monumentales Mirecurtiennes, 8ème Symposium International de sculpture à MIRECOURT
- Moisson sur les hauteurs de MADONNE-ET-LAMEREY
- Monumentales Mirecurtiennes, 8ème Symposium International de sculpture à MIRECOURT
​​​​​​​- Monumentales Mirecurtiennes, 8ème Symposium International de sculpture à MIRECOURT

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Août 2021

Avec dans l'ordre :

- 9 des dix sculptures sur bois, métal, pierre des Monumentales Mirecurtiennes 2021
- La Lune et ses cratères,
- Cosmos sur fond de champ de maïs,
- Récolte des rouleaux de paille,
- Le héron cendré du Madon à MIRECOURT,
- Le héron cendré du Madon à MIRECOURT,
- Le héron cendré du Madon à MIRECOURT,
- Le Pont des Tablettes à BAINVILLE-aux-SAULES,

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies

Suite Août 2021

- L'abeille butine une fleur de cosmos,
- Fleurs en mode macro-photo
- Le papillon butine,
- Le papillon butine,
- Le papillon butine,
- Fleurs en mode macro-photo
- En mode confiture de mirabelles
- En mode confiture de mirabelles

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Septembre 2021

Avec dans l'ordre :

- Fleurs des champs sur fond de maïs,
- Discussion de moineaux,
- La Lune toujours aussi belle,
- L'araignée-guêpe,
- 12 septembre- 77è Anniversaire de la Libération et de la Bataille de DOMPAIRE au Monument Général Leclerc de MADONNE-ET-LAMEREY,
- 12 septembre- 77è Anniversaire de la Libération et de la Bataille de DOMPAIRE au Monument Général Leclerc de MADONNE-ET-LAMEREY,
- 12 septembre- 77è Anniversaire de la Libération et de la Bataille de DOMPAIRE au Monument Général Leclerc de MADONNE-ET-LAMEREY. Anciens véhicules militaires
- 12 septembre- 77è Anniversaire de la Libération et de la Bataille de DOMPAIRE à la Stèle du Lieutenant Roger GUIGON à DOMPAIRE,

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies

Suite Septembre 2021

- Lever de soleil dans le brouillard à MADONNE-ET-LAMEREY
- Journées du patrimoine-Église de l'Annonciation de Notre-Dame à VAUBEXY,
- Fresque de Louis GUINGOT - La Cène - Église de VAUBEXY,
- Fresque de Louis GUINGOT - L'Annonciation - Église de VAUBEXY,
- Fresque de Louis GUINGOT - La nuit de Noël - Église de VAUBEXY,
- Église Saint-Vallier de DOMVALLIER,
- Vitraux de l'église Saint-Vallier de DOMVALLIER,
- Le Mirage 3-RD de BAUDRICOURT,
- Visite de l'église Saint-Jean-Baptiste de Laviéville à DOMPAIRE,
- Visite de l'église Saint-Paul de GORHEY

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Octobre 2021

Avec dans l'ordre :

- Couleurs automnales à MADONNE-ET-LAMEREY,
- Un dimanche en ballon dans le ciel de MADONNE-ET-LAMEREY,
- Lever de soleil de feu à MADONNE-ET-LAMEREY,
- Sauve qui peut, les chevreuils m'ont vu,
- Le corbeau et les chevreuils,
- Les amours de chevreuils,
- Les chevreuils à découvert mais sur leur garde,
- Le Monument aux Morts de BOCQUEGNEY.

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Novembre 2021

Avec dans l'ordre :

- L'église Saint-Martin et l'ancien manoir de GELVÉCOURT-ADOMPT,
- L'église Saint-Martin et l'ancien manoir de GELVÉCOURT-ADOMPT,
- 11 Novembre, commémoration de l'Armistice de 1918 par les communes de DOMPAIRE et MADONNE-et-LAMEREY à DOMPAIRE (4 photos)

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Décembre 2021

Avec dans l'ordre :

- Musique Municipale de Dompaire/Lamerey à la Saint-Nicolas devant la mairie de MADONNE-ET-LAMEREY,
- Musique Municipale de Dompaire/Lamerey à la Saint-Nicolas à DOMPAIRE Place du Général Leclerc,
- Char de Saint-Nicolas à DOMPAIRE,
- Lever de lune à MADONNE-ET-LAMEREY,
- Illuminations de MADONNE-ET-LAMEREY (6 photos)

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies

Suite Décembre 2021

- Nature givrée sur les hauteurs de MADONNE-ET-LAMEREY,
- Le village de BOUZEMONT avec le clocher de l'église restauré,
- Chardons lorrains givrés,
- Lignes harmonieuses des champs de cultures,
- Chapelle de Rabiémont,
- Vue sur Villers depuis la chapelle de Rabiémont

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Conclusion :

Cette rétrospective ne reprend évidemment pas tous les lieux auxquels je me suis rendu en 2021. Pour 2022, je compte bien étendre ma découverte de la Plaine des Vosges, en direction de VITTEL, CONTREXÉVILLE, CHÂTENOIS, NEUFCHÂTEAU villes que je connais peu. Bref les sujets ne manqueront pas, aussi je vous remercie pour l'intérêt que vous accordez à mes publications. À bientôt donc. 

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail (laquelle n'est pas visible sur le blog) dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

Alors que je résidais encore dans les Yvelines, j'ai vu une interview de Gilles LAPORTE, écrivain Vosgien, qui parlait de son roman "Des fleurs à l'encre violette".

En l'écoutant, j'ai eu la sensation d'être transporté, il fallait que je me procure ce livre. Commandé à une librairie de Rambervillers je le recevais dans les jours qui suivaient.

J'ai été enchanté de lire ce roman et j'ai aimé que Gilles LAPORTE parle de villages Vosgiens que je ne connaissais pas. Natif de Bruyères, dans ma jeunesse il était rare que nous allions au-delà d'ÉPINAL si ce n'était pour nous rendre chez mes grands-parents maternels en Haute-Marne puis plus tard à NEUFCHÂTEAU. Si un nom de village cité m'était inconnu, j'effectuais une recherche sur le web pour savoir où il se situait. C'est ainsi que depuis les Yvelines, j'ai commencé à mieux connaître la Plaine des Vosges où nous nous sommes installés en septembre 2020.

C'était le premier roman de Gilles LAPORTE que je lisais, j'en ai lu d'autres avec le même plaisir, la même passion comme "Cantate de cristal", "La clé aux âmes", "l'étendard et la rose" et d'autres encore. 

Ma dernière acquisition est le roman "Les Silences de Julien" acheté dans une librairie de MIRECOURT. J'ai eu le plaisir de rencontrer Gilles LAPORTE qui me l'a dédicacé, au "5 ème Grenier des mots" à la Rotonde de THAON-LES-VOSGES, le 10 octobre 2021.

Ce roman m'a passionné. Gilles LAPORTE y parle entre autres, de la chapelle de Rabiémont. En effectuant une recherche internet, quelle ne fut pas ma surprise de voir que cette chapelle était à deux pas de MIRECOURT. Je me suis dit qu'il faudrait aller la voir.

Hier 30 décembre 2021 après-midi après plusieurs jours de grisaille et pluie, le soleil fait son apparition. C'est l'occasion ou jamais d'aller à la chapelle de Rabiémont. C'est un but de balade pour prendre l'air avec mon beau-frère actuellement en vacances à la maison.

Nous allons en voiture à VILLERS, place du Monument, d'où nous partons pour la chapelle. Ce n'est pas une grande randonnée, mais une balade à laquelle j'attache une valeur sentimentale, celle de connaître la chapelle évoquée dans "Les Silences de Julien"

Je vous invite à voir cette série de photographies prises lors de notre parcours. Nous avons eu la chance inouïe d'avoir un beau soleil avec une lumière douce, rasante et chaude, jusqu'à la chapelle. Des conditions idéales pour la photographie.

(Cliquer sur les images pour les agrandir)

 

Au départ de la place du Monument de VILLERS
De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
Une niche votive et le clocher de l'église Sainte-Menge

Il y a beaucoup de niches votives sur les façades des maisons anciennes vosgiennes.
Concernant l'église, je n'ai photographié que le clocher par manque de recul. J'y reviendrai de préférence un matin pour avoir un éclairage favorable qui permettra de la photographier dans son intégralité.

De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
À la sortie du village, nous empruntons le chemin en direction de la chapelle.
De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
Un chemin agréable

Nous suivons un chemin agréable, à notre gauche, je remarque cet arbre isolé majestueux.

De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
En direction de la chapelle

À l'intersection qui suit, nous tournons à gauche pour monter vers la chapelle, petit dénivelé de 35 mètres. Un panneau d'information donne des indications sur la géographie des Vosges et sur le sentier des Trois Fontaines

De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
Un arrêt photo s'impose pour admirer le village de VILLERS et le chemin de montée à la chapelle
De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
Nous arrivons à la chapelle de Rabiémont

Un édifice sobre, relativement bien conservé qui doit avoir bien des secrets en lui.

De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
Historique de l'église remplacée par la chapelle de Rabiémont

Un panneau apposé sur la façade de la chapelle décrit cet historique. Je vous invite à en prendre connaissance avec cette photographie. Pour un meilleur confort de lecture, je reprends le texte de ce panneau après la photo.

De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont

L'église de Rabiémont ou " rabi Mons" a été construite loin du village car au départ elle se trouvait sur le passage de la voie romaine menant de Langres à Strasbourg. La route gravissait depuis le Madon la colline de Pitoie (la Piètre voie)'pour arriver au village de Jorxey...jusqu'à Strasbourg via le Donon. L'église accueillait les fidèles de Villers, d'Avillers et une partie d'Aheville.

Cet isolement trouva sa solution la veille de la révolution française. L'Abbé Jean Nicolas Maffioli refuse de prêter le serment républicain. Il est destitué de sa cure en 1791.

Il est remplacé par l'Abbé Jean Gérard Legros qui lui a prêté serment dans sa paroisse de Jezaincourt, mais malmené par ses ouailles, il demande la cure de Rabiémont...
Malheureusement pour lui l'histoire de ses malheurs l'y avait déjà précédée et les paroissiens ne l'épargnèrent pas. Il quitte la cure en 1795.

En 1842 on envisage la destruction de l'Edifice. Les fidèles trouvant la montée trop pénible jusqu'à l'église, on la démonta pierre par pierre pour reconstruire sa remplaçante au milieu du village.

A sa place on érigea une chapelle pour rappeler son souvenir.

À l'intérieur de la chapelle

Un autel en bois repose sur quatre rondins de pin. Peut-être a-t-il été en pierre à une époque, supporté par quatre piliers en pierre. 

À gauche de l'autel au sol, une pierre gravée d'un double liseré, qui me ferait penser à une pierre tombale. 

La charpente de forme simple est marquée par les années mais semble pouvoir tenir encore longtemps.

De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
D'autres vues extérieures de la chapelle

 

De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
Point de vue sur VILLERS

En quittant la chapelle pour redescendre sur VILLERS, comment ne pas marquer encore un arrêt photo ? le paysage est magnifique. Les couleurs chaudes de la lumière rasante du soleil bas en cette fin d'après-midi, souligne le relief.  Nous pouvons voir VILLERS en premier plan avec son église Sainte-Menge, MIRECOURT partiellement masquée dans le vallon du Madon.

De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
Nous avons eu de la chance

Alors que nous suivons le chemin en sens inverse pour rejoindre la Place du Monument à VILLERS, le soleil est à nouveau progressivement masqué par de gros nuages noirs. Nous avons vu le paysage avec une belle lumière à l'aller, j'ai pu photographier la chapelle dans de bonnes conditions, c'est là l'essentiel.

Le chemin des Trois Fontaines

Sur le chemin du retour nous nous arrêtons au panneau d'information situé face à la mairie. Il explique les centres d'intérêt du secteur et au dos, le "Sentier des trois fontaines" y est présenté. C'est un parcours de 11,5 km qu'il me faudra faire à l'avenir.
Une grande fontaine fait toute la largeur de la mairie, j'y reviendrai un soir d'été pour la photographier dans des conditions d'éclairage favorable.

De VILLERS à la Chapelle de Rabiémont
Conclusion :

Petit à petit, j'avance dans ma découverte de la Plaine des Vosges. Comme pour la chapelle de Rabiémont, je me dis que la lecture des romans passionnants de Gilles LAPORTE est un bon moyen pour moi de trouver des idées de lieux à visiter afin de pouvoir en partager mes photographies. Je vais ainsi relire ceux que j'avais déjà lus.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail (laquelle n'est pas visible sur le blog) dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

J'ai déjà publié des photographies du Pont des Tablettes et sur le Chêne Centenaire de BAINVILLE-AUX-SAULES dans mon article du 11 mars 2021.
Le village de BAINVILLE-AUX-SAULES est situé à environ 7 km de DOMPAIRE, sur la route de VITTEL (D165). Je vous invite à voir ou revoir cet article dans lequel j'apporte notamment des précisions sur le "Pont des Tablettes". (Voir le lien en fin de publication)

Des amis nous ont rendu visite pendant deux jours courant août, j'ai voulu leur faire voir ces deux centres d'intérêts majeurs de BAINVILLE-AUX-SAULES.
J'en profite pour publier quelques nouvelles photographies prises à cette occasion.

Le Pont des Tablettes

Vues côté rive droite du ruisseau L'Eau de la Ville

(Cliquer sur les images pour les agrandir)
(Cliquer sur les images pour les agrandir)
(Cliquer sur les images pour les agrandir)
(Cliquer sur les images pour les agrandir)

(Cliquer sur les images pour les agrandir)

Vues côté rive gauche du ruisseau L'Eau de la Ville

Le Pont des Tablettes et le Chêne Centenaire de BAINVILLE AUX SAULES
Le Pont des Tablettes et le Chêne Centenaire de BAINVILLE AUX SAULES
Le Chêne Centenaire et la Croix de Mission
Le Pont des Tablettes et le Chêne Centenaire de BAINVILLE AUX SAULES
Le Pont des Tablettes et le Chêne Centenaire de BAINVILLE AUX SAULES

J'ouvre une parenthèse pour dire que j'aime faire des comparaisons carte postale ancienne/photographie. Il y en a peu pour le moment sur Photographies Vosges en Plaine hormis l'ancienne huilerie de DOMPAIRE et l'ancien réservoir d'eau de la gare de DOMPAIRE. 

Je ferme cette parenthèse pour préciser qu'il est aussi intéressant de faire des comparaisons de paysages à des saisons différentes. C'est ce que je vous propose avec ce photomontage réalisé avec une photographie prise le 27 février 2021 et cette photographie prise le 12 août de cette même année.

Le Pont des Tablettes et le Chêne Centenaire de BAINVILLE AUX SAULES
Conclusion : 

Voir les paysages en y retournant aux différentes saisons, seul ou comme dans le cas présent en faisant découvrir à des amis, des lieux qui m'ont plu, c'est l'assurance de voir les choses différemment et l'occasion mémoriser le changement. 

J'aurai probablement l'occasion de compléter ce dernier photomontage avec un paysage d'automne et avec un paysage d'hiver avec neige.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail (laquelle n'est pas visible sur le blog) dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

La nature évolue au fil des saisons ce qui fait que nous voyons les paysages différemment. Dimanche 30 mai 2021 après-midi, je me rends au Chemin Forestier de Lamerey, sur la commune de MADONNE-et-LAMEREY, en direction du Bois de la Fouillie.

L'itinéraire de cette balade champêtre

L'itinéraire de ma balade avec quelques-unes des photographies que je présente dans cet article. (Cliquer sur les jalons pour les visualiser)

Des marguerites tapissent le sol
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Les épouvantails

Dans ma progression, je remarque ces intrus en plein champ, ils sont destinés à faire fuir les corbeaux pour protéger les semis de maïs. Autre dispositif, des pétards à maïs se font entendre régulièrement.

Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Les maïs commencent à lever, dessinant les courbes de niveau du terrain.
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
BOUZEMONT

J'aperçois le village de BOUZEMONT par lequel je passerai au cours de cette balade. Son église drapée de blanc est en cours de restauration.

Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Un arbre majestueux

Peu après, je revois cet arbre majestueux qui a une très belle forme en boule, je l'avais déjà photographié en période de neige et givre.

Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Un tapis de fleurs

Il est important de prêter attention à son environnement immédiat, comme ce tapis de fleurs qui s'offre à moi. Si j'éprouve un certain intérêt pour les photos de paysages, dont les lointains j'e regarde toujours autour de moi pour photographier comme ici cette prairie fleurie ou ces fleurs de pissenlits qui ont l'art de bouger en permanence au gré du vent. Il faut choisir le moment pour réussir ce type de photographie.

Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Quelle est cette fleur ?

J'aime photographier les fleurs sauvages au cours de mes randonnées mais il m'arrive de buter et de ne pas trouver le nom d'une fleur ; malgré une recherche par image sur le web.
Alors si vous la connaissez, votre commentaire sera le bienvenu.

Si vous me permettez ce jeu de mots, j'ai eu la réponse de Dominique confirmée par celle de Mathieu,  je les remercie. Il s'agit de la raiponce en épi. Voir les commentaires qu'ils ont ajoutés à cette publication.

Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
À la cueillette du muguet

En partant faire cette balade, j'étais loin de penser que je reviendrais avec un bouquet de muguet. Lors de la traversée du Bois de la Fouillie, je remarque bien des feuilles de muguet en bordure du chemin. En y regardant de plus près, j'ai alors pu cueillir ces quelques brins.

Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Le moro-sphinx

Cet insecte se nourrit du nectar des fleurs en se maintenant à proximité en vol stationnaire par son battement d'ailes. A la différence d'une abeille et d'autres insectes, il ne se pose pas sur la fleur. 

Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Le chant du coucou

Le coucou est plus facile à entendre qu'à voir, c'est la raison pour laquelle je vous présente cette petite vidéo prise dans le Bois de la Fouillie.

N'hésitez pas à augmenter le volume de votre mobile ou de votre ordinateur.

La fenaison

Après le fauchage, l'herbe sèche au soleil avant la récolte des foins. 

Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
La Fontaine de BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONTBalade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONTBalade champêtre en passant par BOUZEMONT
Fleurs et calvaire à l'entrée de BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
L'église Saint-Georges de BOUZEMONT

Cette église est une des plus anciennes églises romanes des Vosges. Elle est en cours de restauration Toute drapée de blanc, elle est reconnaissable de loin dans le paysage autour de DOMPAIRE.

Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
BOUZEMONT, village de caractère

Certes j'attends avec impatience le moment où il sera possible de visiter l'église Saint-Georges. Autre élément de patrimoine qui fait de BOUZEMONT un village de caractère, la fontaine.

Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Si les murs avaient la parole ...

Ils auraient bien des choses à nous raconter sur les habitants qui se sont succédé dans cette maison aujourd'hui abandonnée.

Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
L'élevage à BOUZEMONT

A la sortie de BOUZEMONT, je prends le temps de photographier moutons et vaches avant de rejoindre le Lavoir de Girefontaine

Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Le Lavoir de Girfontaine

J'ai déjà eu l'occasion d'y passer plusieurs fois mais je ne l'avais pas encore photographié en format portrait pour mettre en évidence les trois bacs extérieurs successifs.

Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Depuis le vallon du ruisseau de Girfontaine

À gauche la vue sur BOUZEMONT, à droite la vue sur la colline des Grandes Corvées récemment fauchée.

Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Le fauchage des prés

Après avoir traversé le bois de La Choueure, je retrouve les activités de fenaison, ici le fauchage.

Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Une autre vue sur BOUZEMONT

Après avoir traversé le ruisseau de Girfontaine, j'aperçois BOUZEMONT alors que je me dirige vers la ferme de Chenimont.

Une première vue générale avec le pré en cours de fauchage en premier plan puis une vue rapprochée de BOUZEMONT avec ses maisons rassemblées autour de son église Saint-Georges.

Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
La traversée de la Gitte

Je termine ce reportage photographique de mon parcours, avec ces photographies de la Gitte que je traverse une première fois au pont de Laviéville et une deuxième fois par la passerelle du Gué de DOMPAIRE.

Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Balade champêtre en passant par BOUZEMONT
Conclusion

La richesse du patrimoine fait qu'il n'est pas besoin de se déplacer à des dizaines de kilomètres pour profiter des merveilles de la nature, des édifices que nos anciens nous ont laissés et pour mesurer le travail des agriculteurs qui ne connaissent pas dimanches et jours fériés. Ils optimisent l'organisation de leur travail en fonction des conditions météorologiques.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail (laquelle n'est pas visible sur le blog) dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

Le circuit de la randonnée

Le 17 mai 2021, je participe à une randonnée de L'Astragale de MIRECOURT au départ de RAMECOURT. Nous passons par POUSSAY puis longeons la route départementale qui relie POUSSAY à PUZIEUX pour bifurquer ensuite un peu après le champ de foire agricole afin de rejoindre le village de DOMVALLIER. De DOMVALLIER nous fermons la boucle en revenant à RAMECOURT.

Sculpture monumentale

Cette sculpture monumentale sur bois installée au départ de la randonnée, après le pont sur le Val d'Arol fait partie des sculptures réalisées par des artistes lors des Symposiums Internationaux de Sculptures qui ont lieu à MIRECOURT. Je vous ai déjà présenté celles de DOMPAIRE, MATTAINCOURT, POUSSAY, celles de MAZIROT et VILLERS dans le Bois de la Fontaine aux Moines. 

Randonnée en boucle RAMECOURT-POUSSAY-DOMVALLIER-RAMECOURT
Le Val d'Arol gonflé par les fortes pluies récentes

Le ruisseau du Val d'Arol est un affluent du Madon par sa rive gauche. Il traverse onze communes Vosgiennes.
Les fortes pluies récentes augmentent considérablement le débit du ruisseau dont les eaux sont actuellement boueuses.

Randonnée en boucle RAMECOURT-POUSSAY-DOMVALLIER-RAMECOURT
Sous le regard des vaches

Quand nous randonnons, nous nous sentons souvent observés par les vaches.

Randonnée en boucle RAMECOURT-POUSSAY-DOMVALLIER-RAMECOURT
Le Val d'Arol et RAMECOURT

Alors que nous nous élevons, voici une vue plongeante sur la prairie, le Val d'Arol et RAMECOURT.

Randonnée en boucle RAMECOURT-POUSSAY-DOMVALLIER-RAMECOURT
Paysage champêtre

Une prairie fleurie, les vaches qui ruminent, RAMECOURT puis DOMVALLIER en arrière-plan, voici un paysage champêtre reposant.

Randonnée en boucle RAMECOURT-POUSSAY-DOMVALLIER-RAMECOURT
Le ciel devient menaçant

Le ciel noir contraste avec le jaune du champ de colza et le vert-jaune du sol herbeux de la vigne. Heureusement les nuages restent et filent sur notre gauche, nous sommes épargnés des trombes d'eau que nous pouvons observer un peu plus loin.

Randonnée en boucle RAMECOURT-POUSSAY-DOMVALLIER-RAMECOURT
Brebis et agneaux se regroupent sous les arbres du verger.
Randonnée en boucle RAMECOURT-POUSSAY-DOMVALLIER-RAMECOURT
Randonnée en boucle RAMECOURT-POUSSAY-DOMVALLIER-RAMECOURT
Un ciel chargé sur POUSSAY

Un gros nuage noir plane au-dessus de POUSSAY. Nous n'allons pas jusqu'au village, nous contournons le champ de la foire agricole en direction de PUZIEUX.

Randonnée en boucle RAMECOURT-POUSSAY-DOMVALLIER-RAMECOURT
La chapelle Sainte-Menne de PUZIEUX

La chapelle Sainte-Menne qui a été édifiée en 1861 est située en rase campagne près de la D55G qui relie POUSSAY à PUZIEUX.

Randonnée en boucle RAMECOURT-POUSSAY-DOMVALLIER-RAMECOURT
Le village de PUZIEUX

Le village se détache sur fond de la colline de SION-VAUDÉMONT. Celle-ci semble proche c'est en fait la longue focale utilisée qui rapproche les plans. En regardant bien, vous pouvez observer le Signal de Vaudémont sur la ligne de crête à gauche de la photographie.

Randonnée en boucle RAMECOURT-POUSSAY-DOMVALLIER-RAMECOURT
Le Mont Curel et la Colline de SION-VAUDÉMONT

Entre les deux montages, nous voyons le Mont Curel reconnaissable de loin avec son sommet boisé. Le Mont Curel est situé en Meurthe-et-Moselle tout comme la Colline de SION-VAUDÉMONT que nous apercevons en arrière-plan du village de PUZIEUX.
Sur la crête à proximité de la croupe de la colline de SION-VAUDÉMONT, vous pouvez distinguer en regardant bien, le clocher de la basilique.

Randonnée en boucle RAMECOURT-POUSSAY-DOMVALLIER-RAMECOURT
Randonnée en boucle RAMECOURT-POUSSAY-DOMVALLIER-RAMECOURT
La chapelle Sainte-Menne de PUZIEUX

Avant de bifurquer sur notre gauche pour prendre la direction de DOMVALLIER, je photographie une dernière fois la chapelle Sainte-Menne que je peux observer sous un angle différent.

Remarquez que le sol des champs est en partie saturé d'eau de pluie qui n'est plus absorbée.

Randonnée en boucle RAMECOURT-POUSSAY-DOMVALLIER-RAMECOURT
La grisaille et la pluie jusqu'à DOMVALLIER

De cette dernière pause photographique, pratiquement jusqu'à DOMVALLIER, le ciel est complétement couvert, la pluie certes pas très violente s'invite sur notre passage. Je ne sortirai l'appareil photo que lorsque je verrai le clocher de l'église Saint-Vallier.

Randonnée en boucle RAMECOURT-POUSSAY-DOMVALLIER-RAMECOURT
L'église Saint-Vallier de DOMVALLIER

En descendant sur le centre village de DOMVALLIER, je remarque bien un calvaire, des niches votives, des maisons anciennes vosgiennes typiques, une fontaine, des maisons fleuries qui auraient mérité d'être photographiés. Le temps n'étant pas de la partie à ce moment de la randonnée, mon exigence en termes de qualité de lumière pour ces sujets me fait prendre la décision d'y revenir une autre fois. 
Repérer les lieux pour y revenir prendre des photos quand les conditions seront favorables, c'est l'intérêt de la randonnée pédestre.

Le ciel s'éclaircit soudain lorsque nous passons à hauteur de l'église Saint-Vallier dont le clocher est particulier. Je ressorts l'appareil photo. De ce moment nous aurons le soleil avec nous pour le retour à RAMECOURT.

Randonnée en boucle RAMECOURT-POUSSAY-DOMVALLIER-RAMECOURT
Randonnée en boucle RAMECOURT-POUSSAY-DOMVALLIER-RAMECOURT
Sur le chemin du retour à RAMECOURT
Randonnée en boucle RAMECOURT-POUSSAY-DOMVALLIER-RAMECOURT
Randonnée en boucle RAMECOURT-POUSSAY-DOMVALLIER-RAMECOURT
Conclusion

Cette randonnée de 8,2 km s'est passée dans des conditions acceptables. Nous n'avons pas eu à subir de fortes pluies et nous avons eu de belles éclaircies.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail (laquelle n'est pas visible sur le blog) dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

Le 15 mars 2021, après une nouvelle montée à la Croix de Virine dont je parlerai dans un prochain article, je me dirige sur BOUXIÈRES AUX BOIS. Pourquoi BOUXIÈRES AUX BOIS ? parce que j'ai vu sur le Web qu'il y a un grand lavoir qui mérite le détour.

Le village de BOUXIÈRES AUX BOIS est à peu près situé au centre du triangle dont les sommets seraient les communes de CAPAVENIR-VOSGES, DOMPAIRE et VINCEY. 

Du temps où je résidais en Île de France, j'appréciais les nombreux lavoirs et pédiluves qui jalonnaient les randonnées dans le Val d'Oise et les Yvelines. Maintenant que je suis installé dans la Plaine des Vosges je découvre également de nombreux lavoirs lors de mes randonnées et balades photographiques. 

Revenons à BOUXIÈRES AUX BOIS, lors d'un rapide tour du village, je repère l'église Saint-Mathieu, la Fontenotte et le Grand Lavoir. Je vous propose un reportage photographique de ces trois centres d'intérêt du patrimoine de ce village. 

L'église Saint-Mathieu

L'église Saint-Mathieu a été édifiée en 1802.

À la découverte du patrimoine de BOUXIÈRES AUX BOIS
À la découverte du patrimoine de BOUXIÈRES AUX BOIS
La Fontenotte

La Fontenotte est une fontaine un peu particulière. Si elle ressemble à d'autres fontaines à plusieurs bacs comme j'ai pu voir à HENNECOURT ou GORHEY par exemple, celle-ci a la particularité d'avoir les bacs qui sont au niveau du sol.

À la découverte du patrimoine de BOUXIÈRES AUX BOIS

La plaque du Club Vosgien Dompaire-La Gitte en donne la raison : ces bacs servaient à abreuver les animaux et à refroidir les bidons de lait après la traite.
J'imagine qu'il était plus aisé de manipuler les bidons remplis de lait avec le bord des bacs au ras du sol.

À la découverte du patrimoine de BOUXIÈRES AUX BOIS
À la découverte du patrimoine de BOUXIÈRES AUX BOIS
Le Grand Lavoir

La fontaine déverse l'eau dans un premier bac qui communique avec quatre autres bacs extérieurs lesquels se déversent ensuite dans le grand bac qui lui est abrité par le bâtiment.

À la découverte du patrimoine de BOUXIÈRES AUX BOIS
À la découverte du patrimoine de BOUXIÈRES AUX BOIS
À la découverte du patrimoine de BOUXIÈRES AUX BOIS
La situation du Grand Lavoir
Les cinq bacs extérieurs et le bac intérieur du Grand lavoir
À la découverte du patrimoine de BOUXIÈRES AUX BOIS
À la découverte du patrimoine de BOUXIÈRES AUX BOIS
À la découverte du patrimoine de BOUXIÈRES AUX BOIS
À la découverte du patrimoine de BOUXIÈRES AUX BOIS
Le Grand lavoir vu de l'intérieur
À la découverte du patrimoine de BOUXIÈRES AUX BOIS
Conclusion

Avec ses cinq bacs extérieurs et son grand bac couvert, le Grand Lavoir de BOUXIÈRES AUX BOIS mérite bien son nom. Je n'ai cependant pas tout vu de ce qu'on appelle le petit patrimoine, à savoir qu'il y aurait trois fontaines et deux lavoirs (source Wikipédia) il faudra que j'y retourne.  J'avais également aperçu un calvaire que je ne suis pas allé voir. Le temps était compté pour être rentré à 18h00 ...

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail (laquelle n'est pas visible sur le blog) dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

Lors de mon arrêt au cœur du village de BAINVILLE-aux-SAULES, j'avais vu ce panneau d'information qui expose le Circuit des Moulins en citant notamment l'existence du Moulin d'Heucheloup.

Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT

Après ma visite du Grand Chêne (Chêne centenaire), je prends la direction de MIRECOURT pour aller voir ce moulin.

La situation du Moulin d'Heucheloup

Le Moulin d'Heucheloup est situé sur le territoire de la commune de BEGNÉCOURT.

Emplacement du moulin d'Heucheloup

Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
L'alimentation en eau du moulin

Le moulin est alimenté par le Madon.
Pour la partie visible : le barrage réalisé sur le Madon crée une retenue d'eau en amont. La retenue d'eau alimente le bief, canal d'amenée d'eau au moulin. Les vannes de décharges permettent de réguler le niveau de l'eau. 

Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Le bief
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Le pont-route franchit le Madon et le bief d'alimentation du moulin.
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT

Le moulin d'Heucheloup fabrique des farines classiques et des farines certifiées Agriculture Biologiques (AB)

Une boutique de vente au détail est accessible sur place.

Il faut que je me renseigne pour savoir si des visites du moulin sont possibles, aux journées Européennes des Moulins au mois de mai ou aux journées du patrimoine le troisième weekend de septembre. Si oui et sous réserve que les conditions sanitaires du moment le permettent, je serais intéressé.  

Désirant ensuite me rendre à MATTAINCOURT, j'ai eu envie de faire un détour à HAGÉCOURT à proximité du Madon.

Le pont sur Madon à HAGÉCOURT
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Le Madon

Le Madon rivière apparemment tranquille sur ces photographies est sujette à des crues importantes.

La plaque d'information située près du pont indique : 
" le Madon est un affluent de la rive gauche de la Moselle où les rivières se rejoignent au niveau de Pont-Saint-Vincent à 10 km au sud de Nancy. Avec un parcours nord-sud et une longueur de de 106 km à travers la plaine sous-vosgienne, le Madon prend sa source à 418m d'altitude sur la commune de Vioménil, au sud du département des Vosges. Son tracé est composé de nombreux petits méandres du fait de pentes faiblement inclinées, notamment au nord de Hagécourt.

Le Madon est sujet aux crues. Quatre évènements majeurs ont été recensés depuis la seconde Guerre Mondiale : ceux de décembre 1947, d'avril-mai 1983, de novembre 1996 et d'octobre 2006."

Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
L'église Saint-Hilaire d'HAGÉCOURT

Cette photographie est une vue rapprochée prise depuis le pont sur le Madon.

Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Conclusion :

Avec le moulin d'Heurteloup de BEGNÉCOURT, HAGÉCOURT et bien sûr MIRECOURT où je me suis déjà rendu plusieurs fois, je commence à mieux connaître l'environnement du Madon.

Après ce détour par HAGÉCOURT, je prends la direction de MATTAINCOURT pour y visiter la basilique, visite qui fera l'objet de mon prochain article.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

A l'époque encore récente où je résidais en Île de France, j'avais bien remarqué lors de mes venues dans les Vosges, un panneau indiquant Chêne Centenaire quand je traversais BAINVILLE-aux-SAULES, village situé sur la D165 entre DOMPAIRE et VITTEL.
Je n'avais jamais pris le temps de m'y arrêter. tant maintenant sur place, je me suis rendu à BAINVILLE-aux-SAULES le 27 février 2021.

La découverte du village 

Quittant la D165, rue du Docteur Liégeois, je prends la direction du Chêne Centenaire et je m'arrête auparavant dans le centre du village qui me semble attrayant avec ses grands arbres. Je me gare face à la mairie.

La Mairie
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
L'église Saint-Michel et le Monument aux Morts

La construction de l'église Saint-Michel date de 1867.

Le Monuments aux Morts est situé devant l'église.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire

M'éloignant de l'église, je vois cette passerelle qui mène au petit pont permettant le franchissement du cours d'eau qui traverse la ville.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
Le Pont des Tablettes

Cet ouvrage est pour le moins insolite, comme moi, vous en aurez l'explication quand nous l'aurons parcouru. Après l'avoir photographié dans l'axe et de trois-quarts, je m'y engage pour franchir le cours d'eau.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire

La sensation est surprenante, les pierres de grès sont de forme concave et à mon passage, je ressens le tremblement sourd de ces pierres sur leur support.
Je marque une pause sur le pont d'où je photographie le cours d'eau côté amont et côté aval. J'apprendrai plus tard que c'est un ruisseau nommé L'Eau de la Ville. En aval, je vois ce pont en grès des Vosges à deux arches.
L'eau de la Ville est un des 45 affluents du Madon. 

 

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire

Arrivé de l'autre côté, je prends une vue d'ensemble du Pont des Tablettes et je vois cette plaque d'information qui explique son existence.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire

Pour en faciliter la lecture, je reprends ci-dessous le texte de ce panneau d'information :

"La traversée du "ruisseau de la ville" s'effectuait à l'origine par un gué (passage peu profond de la rivière que l'on peut traverser à pied) à l'emplacement du pont actuel.
Pour les piétons, afin de traverser à pieds sec, les gués étaient bordés d'un passage surélevé et étroit construit en pierre de taille.
Ici, cette passerelle a été édifiée en amont du gué en raison des inondations importantes. A cet endroit, sans être trop surélevé, le Pont des Tablettes se trouve au dessus du niveau maximum du ruisseau. En bordure de gué, il aurait fallu le surhausser de plusieurs mètres.
Les pierres étroites du passage en grès de la région ont été taillée de forme concave. En effet, comme l'éclairage public n'existait pas à l'époque, les piétons pour traverser en sécurité dans l'obscurité, devaient compter sur la sensation du contact des pieds avec la forme incurvée des pierres."

Source : Mr. THIEBAUT Hubert

Le Lavoir

Après avoir traversé L'Eau de la Ville, je passe par le village pour aller au pont à deux arches de la route de MIRECOURT.
Je vois cette bâtisse située juste en bordure de L'Eau de la Ville, j'entends un bruit d'écoulement d'eau par cette ouverture grillagée. Je descends les quelques marches sur le côté (mur de pignon) et je vois ce lavoir.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
Les Moulins

En face du lavoir, le panneau "L'histoire des Moulins" explique qu'il y a eu 2 moulins hydrauliques à BAINVILLE-aux-SAULES, que le seul moulin qui reste en activité est celui d'Eucheloup sur la commune de BÉGNECOURT.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
Le pont-route de la route de MIRECOURT
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
Cliquer sur les vignettes pour les agrandir
Cliquer sur les vignettes pour les agrandir Cliquer sur les vignettes pour les agrandir Cliquer sur les vignettes pour les agrandir

Cliquer sur les vignettes pour les agrandir

Vue sur L'Eau de la Ville et le Pont des Tablettes depuis le pont de la rue de MIRECOURT
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
Retour à la Mairie

De retour à la Mairie pour reprendre mon véhicule, je vois cette roue dentée qui provient probablement d'un des anciens moulins de BAINVILLE-aux-SAULES.  Une plaque signifiant une donation à la commune, est apposée sur le mur de pignon de la Mairie.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire

Alors, et le Chêne Centenaire me direz-vous, c'est bien le titre de cet article non ?
Vous avez raison, mais avouez qu'il aurait été dommage que j'y aille directement sans m'arrêter au centre du village. Je n'aurais pas pu partager de photographies prises au cœur de ce village attrayant.

Rendons-nous maintenant au chêne.

Le Chêne Centenaire

Je reprends mon véhicule, je suis la route de MIRECOURT que je quitte dans le village pour monter la rue du Château.

Peu après la sortie du village, je vois le Chêne Centenaire, majestueux. Il a une très belle forme, c'est une force de la nature.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire

Mais ce n'est pas tout car une surprise m'attend. Laquelle ? Il y a une croix de mission à quelques mètres devant le chêne. Cette croix porte la date de 1947.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
La plaque descriptive du Chêne Centenaire ici nommé le Grand Chêne

Pour en faciliter la lecture, je reprends ci-dessous le texte de la plaque :

"Ce chêne pédonculé, qui surplombe le village de Blainville-aux-Saules, est classé en tant qu'arbre remarquable depuis 1921. Servant probablement de repère visuel aux gens de passage, ce témoin vivant de l'évolution d'époques révolues symbolise depuis les siècles la puissance, la majesté et la longévité.

Son âge précis est difficile à déterminer bien que l'on estime que cet arbre soit plusieurs fois centenaire (entre 500 et 620 ans) comme peuvent en témoigner ses dimensions : 20 mètres de haut pour 6,20 mètres de circonférence et 25 mètres d'envergure. Il semble en pleine santé et peut vivre encore longtemps puisque le chêne le plus vieux de France situé à Allouville-Bellefosse (Normandie) est âgé d'environ 800 ans."

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire

Je choisis ces deux photographies pour illustrer les termes de "puissance" et "majesté" repris dans la description ci-dessus de cet arbre remarquable.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
Liens utiles

Pour avoir plus de renseignements sur L'Eau de la Ville et le Madon, vous pouvez consulter les pages dont le lien figure ci-après.

Conclusion

Le Pont des Tablettes, le Lavoir, L'Eau de la Ville, le Chêne Centenaire, la croix de mission voilà des centres d'intérêt qui m'ont plu et qui méritent d'être vus. Comme quoi lorsque nous faisons un déplacement en ne pensant qu'au point de départ et à celui d'arrivée, nous passons sans le savoir à côté de bien des merveilles.
Je consacrerai mon prochain article à la suite de cette balade, à savoir du Moulin de Heucheloup à la sortie de MATTAINCOURT.

Chers visiteurs, je vous invite à consulter ou revoir l'article que j'ai publié sur GORHEY, autre village de la Plaine des Vosges dans lequel il y a également un chêne remarquable.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

Je termine avec cet article le partage de mes photographies de l'épisode neigeux que nous avons eu dans la Plaine des Vosges la semaine du 8 février 2021.

Le 12 après-midi, je me rends au parking de covoiturage situé près du rond-point des routes de VITTEL et MIRECOURT d'où je commence cette balade aller et retour par le même chemin.

L'itinéraire

Le temps indiqué sur la carte de 22 mn pour l'aller, n'a rien à voir avec la réalité, compte tenu des arrêts photographiques répétés. Je passe deux heures pour faire l'aller et retour.

Au départ, je vois l'église Saint-Nicolas de DOMPAIRE avec à sa gauche le Belvédère de la Croix de Virine qui finit par passé à droite au fur et à mesure de mon avancée.

Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove

Je m'élève progressivement en direction du Bois de Nove en marquant des pauses prises de vues dès que je commence à voir le paysage de DOMPAIRE à BOUZEMONT.

Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
DOMPAIRE, centre village et lotissement La Croisette
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
DOMPAIRE, près du collège Michel De Montaigne
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
En arrière-plan, le village de RACÉCOURT
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Vigne et fruitiers
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
DOMPAIRE, l'Hermitage

L'Hermitage est situé au premier tiers de la photo en partant de la droite.

Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
DOMPAIRE, église Saint-Jean-Baptiste de Laviéville

Le haut du clocher est visible sur la droite de la photo.

Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
DOMPAIRE, vue générale
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Comparaison des paysages

Je vous invite à revoir l'article dont je mets le lien ci-dessous pour comparer les paysages avec et sans neige.

Conclusion

Ainsi se terminent mes publications de paysage hivernal sur DOMPAIRE et MADONNE ET LAMEREY, à moins que le mois de mars nous réserve des surprises. Avec ces températures printanières de cette semaine du 22 février, des bourgeons commencent doucement à s'ouvrir, la nature se réveille. Il ne faudrait pas qu'elle se réveille trop vite au risque de connaître des gelées plus tard.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Précision concernant les commentaires : vos commentaires sont les bienvenus. Ayant reçu deux commentaires d'ordre publicitaire que j'ai supprimés dans la foulée, j'ai activé la modération des commentaires. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de visualiser le contenu et de pouvoir le mettre en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus à J+1 au plus tard.

Voir les commentaires

Ce 11 février 2021, j'ai rendez-vous à POUSSAY tout à côté de MIRECOURT à 8h30 pour la révision de ma voiture. J'ai regardé préalablement la carte, pendant cette opération d'entretien, c'est l'occasion pour moi d'aller faire une reconnaissance de POUSSAY, village dont j'ai entendu parler pour sa foire mais aussi pour son ancien puits couvert.

Il a neigé hier, le thermomètre affiche -11°C ce matin, le ciel sans nuage que j'ai vu au réveil promet une belle journée. Habillé chaudement, je prends la route avec dans le sac à dos, mon compact expert dans lequel j'ai vérifié la présence de la carte mémoire, ce que j'aurais dû faire le jour de ma précédente randonnée au départ de MIRECOURT. je m'étais dépanné avec le smartphone ...

Je me dirige vers les "hauteurs" de POUSSAY en suivant la D143 jusqu'à son intersection avec l'Allée des Marronniers.

La carte de l'itinéraire

Vous pouvez zoomer, déplacer la carte dans sa fenêtre, afficher la carte en mode plan plutôt que vue aérienne. Il est également possible d'afficher la carte dans une grande fenêtre.

Une sculpture sur bois monumentale

Je marque une pause à cette intersection car je reconnais une de ces sculptures d'un Symposium de sculptures de MIRECOURT.

A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
De la D413 à l'Allée des Dames par l'Allée des Marronniers

Je monte l'Allée des Marronniers en direction du château d'eau. En haut de la côte, je prendrai à droite.
A l'arrivée au carrefour, je vois cette Vierge à l'enfant.

A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
L'Allée des Dames jusqu'à la Mairie, Place de l'Abbaye
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
Une niche votive sur une façade de l'Allée des Dames

Quittant la Place de l'Abbaye, je reprends l'Allée des Dames. Je vois cette niche votive devant laquelle je m'arrête. Celle-ci est très particulière, par sa forme et par le niveau de détail des sculptures.
Pour avoir plus de détails sur les niches votives je vous invite à voir ou revoir ma publication sur le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY (Voir le lien en fin d'article)

A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
Rue du Cloître et Ruelle Montaigne

Je prends ensuite la rue du Cloître et je fais un aller et retour dans cette ruelle étroite qu'est la ruelle Montaigne.

A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
La Place du Puits

Ressortant de la ruelle Montaigne, je suis maintenant sur la Place du Puits.

Le vieux puits couvert était le seul centre d'intérêt de POUSSAY dont j'avais connaissance, je pensais qu'il était du style de celui que j'ai vu récemment à HENNECOURT (Voir le lien en fin d'article). Pour le style il y a une certaine ressemblance avec ces quatre grosses colonnes sur lesquelles repose la couverture. Pour ce qui concerne la taille, celui de POUSSAY est monumental.
Le puits a été aménagé au 12e siècle avant d'être couvert au 18e siècle. Il était au centre du cloître d'une ancienne abbaye, d'où l'appellation rue du Cloître parallèle à la Place du Puits.

A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
Rue des Halles - La Fontaine Cérès

La fontaine Cérès est constituée d'un bassin en fonte, d'une colonne en grès surmontée d'une statue de Cérès, déesse romaine de l'agriculture, des moissons et de la fertilité. Cérès tient dans sa main droite un bouquet d'épis de blé et une faucille dans sa main gauche.

A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
Rue Alix Le Clerc, l'église St-Maurice et St-André

L'église date du 18ème siècle. Au-dessus du porche d'entrée de l'église, une statue de Saint-Maurice.

A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
Autour de l'église St-Maurice et St-André

Si l'église est fermée, le tour de l'église est accessible, le jardin arboré offre un beau point de vue sur le bas de POUSSAY où on peut voir une cheminée d'usine en briques. Il faudra que je me renseigne pour savoir quelle était cette usine et si elle est toujours en activité.
Un visiteur du blog pourra peut-être le préciser en commentaire, d'avance je le remercie.

A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
Un escalier certainement agréable

De ce jardin arboré qui jouxte l'église, un escalier rejoint la rue de Saint-André. Je suis tenté de le descendre mais je ne m'y risquerai pas à cause de la neige verglacée au sol et de l'absence de rampe. J'y reviendrai ultérieurement.
Je me contente de prendre cette photographie en vue plongeante.

A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
De la rue Alix le Clerc à la rue Saint-André

Après avoir fait le tour de l'église et profité du paysage je reviens dans la rue Alix le Clerc pour descendre vers la rue Saint André. La rue Alix le Clerc se termine en cul de sac pour les véhicules, l'accès à la rue de saint André est réservé aux piétons. Ce passage est constitué de rampes en pente douce et d'escaliers qui se succèdent. Cet accès est plutôt bien dégagé de la neige et de la glace au sol, je me tiendrai tout de même à la double rampe plantée en son milieu.

L'escalier dont je parle précédemment et ce passage ne sont pas sans me faire penser à ceux de la Butte Montmartre à PARIS.

A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
Le Lavoir de la rue Saint André

Le lavoir comporte deux grands bacs disposés en T. La toiture à 4 pans constituée d'une solide charpente traditionnelle qui repose devant le lavoir sur 3 gros piliers de grès rose des Vosges.

A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
Retour vers l'Allée des Marronniers

Quittant le lavoir, je descends la rue Saint-André pour rejoindre la rue de MIRECOURT que je suis pour revenir au garage. De la rue de MIRECOURT, je vois ces grandes bâtisses de POUSSAY, perchées sur le haut du village. A l'intersection avec l'Allée des Marronniers, je retrouve la sculpture monumentale.

A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
Quand j'entendais siffler le train ...

Arrivé au passage à niveau, je fais une pause et regarde en direction de MIRECOURT puis de POUSSAY. Les rails sont recouverts de rouille. Je vois cette pancarte S qui commande au conducteur de donner un coup de sifflet au passage de la pancarte.
La ligne étant fermée au trafic depuis décembre 2016, je me dis alors "Quand j'entendais siffler le train" puis que c'est triste quand il n'y a plus de train qui siffle.

Est-ce que la ligne fera l'objet de travaux de rénovation comme celle d'ÉPINAL à SAINT-DIÉ-DES-VOSGES en vue de sa réouverture ? Affaire à suivre ...

A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
A la découverte du village vosgien de POUSSAY et de son patrimoine
Conclusion

Cette reconnaissance de POUSSAY m'aura occupé 1h30. Je n'ai probablement pas tout vu et il faudra que j'y revienne. Entre temps je pourrai me documenter pour connaitre le passé historique important du village.

Je vous remercie pour votre visite et à bientôt.

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Voir les commentaires

1 2 3 > >>
Haut

Photographies VOSGES en PLAINE

J'aime les Vosges : les montagnes, les lacs et cascades, les Hautes-Vosges, mais les Vosges, c'est aussi la Plaine. Sur ce blog, je veux mettre en valeur la Plaine des Vosges en y publiant des photographies de paysages, du patrimoine architectural et naturel, des villes et villages dans leur environnement et des sites historiques caractéristiques. Mes publications peuvent être partagées (liens) sur les réseaux sociaux, autres blogs et sites internet. MES PHOTOGRAPHIES NE SONT PAS LIBRES DE DROIT, voir le module "Droit d'utilisation des photographie"

RGPD - Modération des commentaires

Conformément à la loi RGPD, j'informe les visiteurs qui s'abonnent à mon blog que je n'utiliserai les données personnelles collectées lors de leur abonnement (adresse mail) uniquement pour les communications que j'aurais avec eux et strictement liées à l'activité de ce blog.

Pour éviter les commentaires publicitaires comme je viens d'en avoir, j'ai activé la modération des commentaires. Je vous invite à commenter mes articles, je reçois une notification pour chaque commentaire posté ce qui me permet de l'approuver pour l'afficher en ligne. 

Droit d'utilisation des photographies

Mes photographies ne sont pas libres de droit d'utilisation. J'invite toute personne qui souhaiterait utiliser une de mes photographies à m'en faire la demande via le formulaire de contact accessible dans le module Pagination ci-dessus.
Si nécessaire, je lui transmettrai une photo de meilleure définition.

Hébergé par Overblog