Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Photographies VOSGES en PLAINE

1 2 3 4 5 > >>

paysage

Aujourd'hui doit avoir lieu l'inauguration du Parc éolien du Pays entre Madon et Moselle composé de 18 éoliennes.

Je me suis rendu le 19 avril à MADONNE ET LAMEREY, au pied d'un vieux cerisier proche du Chemin de la Forêt de Lamerey pour y prendre quelques photos en vue de construire une image panoramique de l'ensemble de ce parc éolien.
(Je vous conseille d'afficher la vue aérienne pour bien voir où se situe ce point de vue)

Ce point de vue offre une vue étendue sur toutes les machines du parc éolien. 

La vue panoramique

Cette vue panoramique est obtenue par assemblage logiciel de cinq photos prises avec recouvrement.

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Le nombre d'éoliennes par commune concernée

HAROL 1
VILLE SUR ILLON 4
DAMAS ET BETTEGNEY 2
MADONNE ET LAMEREY 2
DOMPAIRE 3
LES ABLEUVENETTES 2
GELVÉCOURT ET ADOMPT 4

Les éoliennes de HAROL et VILLE SUR ILLON sont en arrière-plan.

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Décomposition de l'image panoramique en trois images

Cette décomposition en trois images permet d'avoir une meilleure idée du paysage.

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Conclusion
Des personnes sont pour les éoliennes, d'autres sont contre, chacun est libre de se faire son opinion à ce sujet. Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire en partageant mes photographies, les éoliennes font maintenant partie du paysage.
Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail (laquelle n'est pas visible sur le blog) dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

Le Pays entre Madon et Moselle, voilà qui évoque aujourd'hui le parc éolien qui est en cours d'achèvement : "Le parc éolien du Pays entre Madon et Moselle"

J'ai publié il y a un mois l'article "Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs" (Voir le lien en fin de publication). Je voulais partager en complément, ma vision du paysage du côté de VILLE-SUR-ILLON et HAROL, deux des sept communes concernées par l'installation de ces machines. À la vision de ces machines, j'ajoute quelques éléments de patrimoine naturel, architectural et religieux.

Samedi 19 février 2022, je me rends déjà à BEGNECOURT.

Depuis BEGNECOURT, j'ai la vue sur les quatre machines de VILLE-SUR-ILLON et sur celle de HAROL (Photo prise à grande focale)

Cliquer sur les images pour les agrandir

Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle

De ce point de vue, je photographie également la dernière des éoliennes qui est en cours de montage.

Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
VILLE-SUR-ILLON, point de vue de la Vierge

Quittant BEGNECOURT, je me dirige sur VILLE-SUR-ILLON en rejoignant le point de vue de la Vierge d'où je balaye le paysage de gauche à droite.

Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
L'église Saint-Martin
Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
L'église Saint-Sulpice
Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
Les quatre éoliennes de VILLE-SUR-ILLON et celle de HAROL
Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
Le village de HAROL

Depuis la Vierge, la direction SUD-EST donne sur le village de HAROL dont l'église et le château d'eau se détachent sur l'horizon.

Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
Au Sud de la Vierge

Au Sud de la statue de la Vierge de VILLE-SUR-ILLON, la vue s'ouvre sur la nature, cultures, verger et forêt. 

Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
HAROL

Je quitte maintenant VILLE-SUR-ILLON pour rejoindre l'église Saint Epvre de HAROL. Le centre du village est situé en haut d'une colline.
Un calvaire monumental est situé entre le cimetière et l'église.

Le calvaire

Le calvaire est constitué d'une plateforme de section carrée accessible par trois marches. Une urne funéraire est disposée à chaque angle de cette plateforme. Sur cette plateforme, un rocher symbolise le Mont Golgotha de Jérusalem, lieu de la crucifixion du Christ. Au sommet du rocher, le Christ en Croix est entouré de la Vierge Marie et de l'apôtre Jean. 
L'heure avance, le soleil commence à baisser comme le laisse entrevoir l'ombre à la base du calvaire. Il est temps de le photographier.

Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
L'église Saint Epvre

L'église Saint Epvre de HAROL a été reconstruite au 18ème siècle après avoir été détruite pendant la Guerre de Trente Ans.
Saint Epvre était évêque de TOUL.

N'ayant emporté comme objectif, qu'un zoom de focale moyenne (70/200 mm) monté sur le reflex je me trouve dans l'impossibilité de photographier la façade de l'église en une seule prise de vue et sans avoir de fils électriques sur la photo. Il me reste la solution de m'éloigner, prendre deux photos partielles de l'église que j'assemblerai ensuite par logiciel pour partager cette photo.

Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
Des statues monumentales

L'église Saint-Epvre présente une particularité, à savoir la présence d'une statue monumentale en pierre, de chaque côté du clocher.

La stature porte une mitre comme coiffe, ce qui me fait pense qu'il s'agit d'un évêque. Et du même évêque car elles ont le même visage. Alors s'agirait-il de statues de l'évêque de Toul ? Je n'en ai pas la certitude car je n'ai pas trouvé de renseignement complémentaire sur le Web.

À gauche du clocher en regardant la façade.
Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
À droite du clocher en regardant la façade
Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle

Une sorte d'urne est disposée de chaque côté de l'église en haut du mur de façade du vaisseau simple, à l'opposé de la statue. Ci-dessous, voici la photo de celle de gauche.

Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
La Vierge à l'Enfant

En façade du clocher il y a une sculpture en pierre d'une Vierge à l'enfant dans une niche au-dessus du porche.

Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
La vue sur la plaine

Je descends ensuite la rue de la mairie pour avoir la vue sur la Plaine. Je retrouve d'ailleurs l'emplacement de la Vierge de VILLE-SUR-ILLON d'où j'ai photographié HAROL.

Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
Un champ d'éoliennes

Sur ma droite, j'ai la vue sur le champ d'éoliennes, sur la photo panoramique, seize des dix-huit machines du parc sont visibles. 

Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
Le retour à l'église

Revenant sur mes pas pour retrouver mon véhicule, je m'arrête pour prendre cette autre photo générale de l'église puis une vue rapprochée de la croix surmontée du coq.

Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
Éolien et patrimoine dans le Pays entre Madon et Moselle
Voir ou revoir l'article précédent
Conclusion

Comme j'ai déjà eu l'occasion de le préciser, chacun est libre de se faire son idée quant à la présences de ces nouvelles machines dans le paysage. J'ai simplement voulu partager en photographies ma vision de ces paysages et de quelques éléments du patrimoine architectural et religieux. Il faudra d'ailleurs que je retourne à HAROL avec un objectif grand-angle pour photographier l'église sans qu'elle soit masquée par les arbres. 

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail (laquelle n'est pas visible sur le blog) dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

Le 10 mai 2021, je publiais l'article "En passant par VILLE-SUR-ILLON" dans lequel je présentais les photos prises à VILLE-SUR-ILLON et LES ABLEUVENETTES. Je vous invite d'ailleurs à voir ou revoir cette publication en suivant le lien en fin d'article.

Depuis le début du mois de février, j'ai laissé passer quelques belles journées qui m'auraient permis de faire des sorties photos mais j'avais un travail d'aménagement intérieur que j'ai considéré comme prioritaire. À, défaut d'avoir pu prendre de nouvelles photos par temps ensoleillé, je publie celles de DAMAS-ET-BETTEGNEY et HENNECOURT prises lors de ma balade à vélo du 20 février 2021.

DAMAS ET BETTEGNEY

Arrivant de VILLE-SUR-ILLON par la D6, je m'arrête pour prendre cette vue plongeante et rapprochée sur DAMAS ET BETTEGNEY avec les vergers en premier plan. Une photo à refaire à l'occasion, quand les arbres fruitiers seront en fleurs.

(Cliquer sur les images pour les agrandir)

En passant par DAMAS-ET-BETTEGNEY puis HENNECOURT
En passant par DAMAS-ET-BETTEGNEY puis HENNECOURT
En passant par DAMAS-ET-BETTEGNEY puis HENNECOURT
L'église Saint-Médard

L'église Saint-Médard date de 1724 (Source Wikipédia)

En passant par DAMAS-ET-BETTEGNEY puis HENNECOURT
La Croix de chemin

Cette croix est située à l'intersection de la Rue du 12 Septembre (D6B) et de la Rue de l'Etrau. Elle présente le Christ en croix et au revers, une Vierge à l'Enfant.

De section carrée à sa base, le fût est ensuite de section octogonale. Cette croix a souffert avec les années, peut-être des dégradations dues à des infiltrations suivies de fortes gelées auxquelles auraient pu s'ajouter des dégradations volontaires, je ne m'avancerai pas plus, ce ne sont que des suppositions.

 

En passant par DAMAS-ET-BETTEGNEY puis HENNECOURT
En passant par DAMAS-ET-BETTEGNEY puis HENNECOURT
En passant par DAMAS-ET-BETTEGNEY puis HENNECOURT
En passant par DAMAS-ET-BETTEGNEY puis HENNECOURT
La chapelle Notre-Dame-de-Bonsecours

La chapelle est située à l'intersection de la Rue du Lieutenant Larsen et de la Rue de la Chapelle.

La chapelle date de 1639.

En passant par DAMAS-ET-BETTEGNEY puis HENNECOURT
En passant par DAMAS-ET-BETTEGNEY puis HENNECOURT

La chapelle est fermée mais il est possible de voir et photographier l'intérieur en approchant l'objectif contre la vitre pour éviter les reflets.

En passant par DAMAS-ET-BETTEGNEY puis HENNECOURT
Cliquer sur l'image ou sur les flèches pour faire défiler les trois photos.
Cliquer sur l'image ou sur les flèches pour faire défiler les trois photos.
Cliquer sur l'image ou sur les flèches pour faire défiler les trois photos.

Cliquer sur l'image ou sur les flèches pour faire défiler les trois photos.

Sur le mur de la chapelle donnant sur la Rue de la Chapelle, cette ancienne plaque en fonte indique la direction d'HENNECOURT et de GORHEY.

Renseignement trouvé sur le web, les plaques en fonte avec lettres en relief ont fait leur apparition en 1840. Elles étaient nommées "tableau indicateur" ou "plaque indicatrice" et disposées à une hauteur qui permette leur observation par les cochers. Ce n'est qu'entre les années 1995 et 2000 qu'elles ont été appelées "plaque de cocher"

En passant par DAMAS-ET-BETTEGNEY puis HENNECOURT
HENNECOURT

Après ces quelques photos de la chapelle Notre-Dame de Bonsecours, je prends la direction de HENNECOURT. En arrivant sur les hauteurs de HENNECOURT par la route de DAMAS, je m'engage sur le premier chemin sur la gauche qui m'offre cette vue générale sur le village. Une vue générale suivie d'une vue au zoom ciblée sur l'église Saint-Martin et la mairie située à sa droite. (Bâtisse avec volets battants de couleur vert d'eau).

En passant par DAMAS-ET-BETTEGNEY puis HENNECOURT
En passant par DAMAS-ET-BETTEGNEY puis HENNECOURT
En passant par DAMAS-ET-BETTEGNEY puis HENNECOURT
Le retour à DOMPAIRE

Après avoir pris ces vues générales de HENNECOURT, je ne m'attarde pas car j'ai déjà eu l'occasion de publier un reportage photo du vieux puits couvert, du lavoir, des fontaines et du Rupt Julot. Je vous invite d'ailleurs à voir ou revoir l'article "HENNECOURT, un charmant village de la Plaine des Vosges" en cliquant sur le lien en fin de cette publication.

Je termine mon parcours à vélo en rejoignant la route qui s'est substituée à l'ancienne voie ferrée puis en passant par la "Voie béton" pour arriver à DOMPAIRE.

Quelques photos complémentaires

En février 2021, je n'avais pas photographié la Croix de Mission entourée des statues de la Vierge et de Saint-Jean qui font face à la chapelle en raison de la position défavorable du soleil (contrejour). Un article sur DAMAS-ET-BETTEGNEY sans évoquer le calvaire qui fait face à la chapelle, serait incomplet.
J'y suis allé vendredi 4 février 2022 matin, certes le temps était maussade mais je voulais ajouter une ou deux photos du calvaire un complément à cet article, j'aurai bien l'occasion d'y retourner par temps plus favorable.

La Croix de Mission et les statues de la Vierge et de Saint-Jean

La croix de mission est datée de 1891. À gauche la statue de la Vierge porte l'inscription ECCE MATER TUA qui signifie Voici ta mère. À droite la statue de Saint-Jean porte l'inscription ECCE FILIUS TUUS qui signifie voici ton fils.

Un élément qui ne trompe pas sur la date de prise de vue, vous remarquerez en arrière-plan quelques machines du récent parc éolien "Entre Madon et Moselle".

En passant par DAMAS-ET-BETTEGNEY puis HENNECOURT
En passant par DAMAS-ET-BETTEGNEY puis HENNECOURT
La chapelle Notre-Dame de Bonsecours

En 2021 j'avais emporté un appareil photo compact, balade à vélo oblige, afin de limiter l'encombrement et le poids du matériel. Cette année, m'y étant rendu en voiture j'avais le matériel adéquat pour photographier l'autel de la chapelle dans son intégralité avec un objectif grand-angle.

En passant par DAMAS-ET-BETTEGNEY puis HENNECOURT

J'en ai profité pour photographier le Saint-Nicolas situé sur le mur gauche de la chapelle. Les reflets dus à la position de l'objectif que je devais maintenir à 45° par rapport à la vitre, donnent un effet d'aquarelle à la photo.

En passant par DAMAS-ET-BETTEGNEY puis HENNECOURT

Depuis 2021, j'ai vu sur le web qu'il y a en façade sur le pilier gauche de la chapelle, une inscription gravée définissant l'historique de la chapelle. Jeudi 4 février 2022, c'était le moment d'en prendre une photo.

En passant par DAMAS-ET-BETTEGNEY puis HENNECOURT

Nous lisons : "CETTE CHAPELLE A ÉTÉ BÂTISE PAR D--- MANGIN MAIRE DE DAMAS ELLE APPARTIENT À LA COMMUNE L'ANNÉE 1839"

Cette inscription m'amène à me demander ce qu'il faut comprendre par "Bâtise", bâtie ou baptisée ?

Le site Petit Patrimoine dont j'indique le lien ci-dessous, parle de baptisée. Il y est précisé que la chapelle appartiendrait à la commune depuis 1639, cependant je pense qu'il s'agit d'une erreur de plume car nous pouvons lire distinctement 1839 sur l'inscription. 

Conclusion

Tout comme la randonnée pédestre, la balade à vélo me permet de prendre le temps de découvrir et photographier les éléments caractéristiques du petit patrimoine des villages de la Plaine des Vosges. La recherche sur internet est bien pratique pour apprendre et pouvoir apporter quelques précisions à la publication des photographies.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail (laquelle n'est pas visible sur le blog) dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

Mardi 25 janvier 2022 en fin de matinée, le temps est ensoleillé, je compte me rendre à RACÉCOURT cet après-midi pour faire une randonnée en boucle au départ de l'église, passant par le calvaire de Blaye, la Bonne Fontaine puis VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT.

À 14h30, je me rends en voiture au parking de l'église de RACÉCOURT d'où je commencerai cette randonnée. Je remarque que la brume s'élève dans le paysage, le soleil devient pâle par moment. Heureusement en arrivant à RACÉCOURT, cette brume est moins dense qu'à DOMPAIRE.

Ayant enregistré le parcours réel sur GPS de randonnée, je partage l'itinéraire suivi. (Itinéraire parcouru dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, la distance parcourue est de 7 km (arrondi) pour un dénivelé de 120 m).

J'ai ajouté quelques points caractéristiques du parcours (jalons bleus). Il vous suffit de cliquer sur un jalon pour afficher la légende et la photo puis sur la photo pour l'afficher dans la fenêtre de la carte (Notamment pour les photos en format portrait qui sont tronquées après avoir cliqué sur le jalon). Vous retrouvez ces photos en plus grand format dans le corps d'article qui suit.

L'église Saint-Laurent de RACÉCOURT

C'est le point de départ de ce parcours. Détail pratique, un parking est situé au pied de la façade Ouest.

Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
La montée au Calvaire de Blaye

Ce calvaire est la première étape de cette randonnée. Le chemin qui y monte entre cultures et vergers est bien balisé.
(Cliquer sur les images de cet article pour les agrandir en 1200 pixels de largeur ou hauteur selon format paysage ou portrait)

Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURTItinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURTItinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Le Calvaire de Blaye

Ce calvaire est appelé Croix Marquelle sur les cartes IGN TOP 25 comme je l'avais fait remarquer dans un précédent article publié le 26 février 2021 (Lien en fin d'article)

Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Histoire de l'usine et de l'église de Blaye

Ces deux plaques d'information du Club Vosgien résument l'histoire de l'usine et de l'église de Blaye.

Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT

Du calvaire de Blaye, le chemin remonte dans la forêt de Blaye. Des travaux ont été à priori récemment réalisés, à savoir un chemin bétonné dont le relief permet de canaliser l'eau vers un fossé en cas de chutes de pluie importante.

Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT

J'arrive maintenant au point haut de cette randonnée. Le paysage est bien embrumé, je distingue cependant le village de VROVILLE.
Je serais bien tenté de mettre un zoom grande focale sur le reflex mais je me dis que le résultat ne sera pas à la hauteur de mes exigences photographiques. Manque de définition dû à la brume oblige, je me contente du 35 mm équivalent 50 mm en format 24 x 36.
Il est plus facile de photographier les panneaux de balisage...

J'ai parcouru 1,7 km depuis RACÉCOURT, je vais suivre le raccourci conformément au parcours que j'ai prévu.

Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT

Je rejoins la route de AHÉVILLE à VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT que je quitte rapidement pour suivre le chemin en plateau, dit "le raccourci" Ce chemin est également appelé "Chemin des Poirières"

Une plaque d'information du Club Vosgien indique la vue sur la colline de Sion-Vaudémont en expliquant la création de cette colline et la présence de fossiles en forme d'étoile.
Pour voir la colline de Sion-Vaudémont de ce point de vue, il faudra que j'y revienne un jour sans brume.

Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
La vue panoramique sur VROVILLE et VILLERS

Je n'avais pas jugé opportun de monter le zoom à grande focale sur mon boitier en raison du paysage brumeux. Dans le doute, je le ferai tout de même pour vous présenter cette vue panoramique avec VROVILLE en premier plan et VILLERS en arrière-plan. Certes, la définition laisse à désirer. À refaire par temps clair.

Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
La basilique de MATTAINCOURT

Arrivé au bout de ce long chemin en plateau, j'aperçois malgré la brume, la basilique Saint-Pierre Fourier de MATTAINCOURT.

Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT

J'amorce ensuite la descente en direction de VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT en prenant garde de ne pas louper le chemin qui mène à La Bonne Fontaine. Ce chemin est en lisière d'une zone boisée. Il se trouve que des travaux de coupe d'arbres sont en cours, je vérifie un peu plus bas sur le panneau indicateur que le chemin qui mène à la fontaine est bien celui que je viens de voir.

Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
La Bonne Fontaine

Je fais le crochet par la Bonne Fontaine

La Bonne Fontaine est une source d'eau ferrugineuse comme l'explique la plaque d'information du Club Vosgien. 

Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT

Comment ne pas penser à "la causerie anti alcoolique" de Bourvil ?
Je cite cet extrait :
"Et pourquoi y a-t-il du fer dans l'alcool ? Euh, dans l'eau ferru ferrugineuse, hum? ... l'eau, disais-je, l'eau, c'est parce que l'eau a passé et a repassé sur le fer, et le fer a dissout. Il a dissout le fer. Et le fer a dix sous, c'est pas cher Hoc hein ?"

Il faut faire le tour de la fontaine pour observer l'écoulement de l'eau et la présence de l'oxydation du fer contenu dans l'eau.

Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT

Après avoir vu cette fontaine, je poursuis ma descente vers VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT, je prendrai le premier chemin sur ma gauche, le Chemin des Vignes.

Le Chemin des Vignes

Ce chemin est situé à mi-coteau au-dessus du village de VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT. Je passe à côté d'une première vigne qui parait abandonnée.

Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT

En contrebas sur ma droite, je vois l'église Saint-Philippe.

Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT

L'heure avance, la brume se fait plus présente, la lumière et les couleurs perdent de leur intensité.

Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT

Avant de rejoindre la route d'AHÉVILLE, cette deuxième vigne que je vois à gauche du chemin est également à l'état d'abandon.
Je n'aurai vu que deux vignes le long du Chemin des Vignes. D'autres vignes ont peut-être existé avant d'être arrachées en raison de la prolifération du phylloxera 

Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT

J'arrive maintenant à la route d'AHÉVILLE que je redescends. Il y a bien sur ma gauche le verger conservatoire mais la lumière n'est maintenant plus suffisante pour prendre de belles photos. J'y reviendrai à l'occasion.

Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
La pompe à godets de VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT

À l'entrée du village, je découvre cette pompe à godets dont le fonctionnement est expliqué sur cette plaque d'information du Club Vosgien.

Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT

Je rejoins la D266 qui me mène à RACÉCOURT. Ce n'est pas le plus agréable de suivre une route mais le fait de limiter ma sortie à deux heures de marches ne me permettait pas de passer par la Rue de la Gare en rive gauche de la Gitte (Chemin aménagé après la dépose de l'ancienne ligne ferroviaire de CHAUMONT à ÉPINAL, section à double voie de MIRECOURT à ÉPINAL).

La Croix, lieu d'accident de l'Abbé René VINCENT

En passant en voiture et même à vélo, je n'avais jamais remarqué cette croix située un peu en retrait du bord de la route sur un talus. Une plaque explique que l'abbé René Vincent a eu à cet endroit, un accident le 13 novembre 1980 puis qu'il est décédé le 4 décembre.

Le fait de longer la D266 pour revenir à RACÉCOURT m'aura permis de découvrir cette croix.

Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Itinéraire au départ de RACÉCOURT, passant par VELOTTE ET TATIGNÉCOURT
Le circuit des trois terroirs autour de Blaye

Ce 25 janvier mon temps de randonnée était limité, c'est la raison pour laquelle j'avais préparé ce circuit en m'inspirant du circuit des "trois terroirs autour de Blaye" dont je vous invite à télécharger la fiche de randonnée accessible sur le site de la Communauté de Communes MIRECOURT - DOMPAIRE. Il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous.

Ou de cliquer sur le lien suivant pour accéder directement à la fiche.

Voir ou revoir ma publication de février 2021 
Conclusion

Voilà une randonnée déjà intéressante pour profiter des paysages et du patrimoine de RACÉCOURT à VELOTTE ET TATIGNÉCOURT. Je ferai à l'avenir, le circuit des trois terroirs autour de Blaye. Je choisirai bien entendu une journée par temps clair pour avoir une belle vue sur la colline de Sion-Vaudémont.
Depuis que je randonne dans la région, je vois des vignes çà et là. Certaines comme celles que j'ai vu à DERBAMONT sont entretenues et exploitées. Si les deux vignes apparemment abandonnées le long du Chemin des Vignes pouvaient être défrichées, remises en état et exploitées, ce serait un plus pour la sauvegarde du patrimoine. C'est ce qui a été fait par exemple du côté de CHANTELOUP-LES-VIGNES dans les Yvelines, département où je résidais avant mon retour dans les Vosges.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail (laquelle n'est pas visible sur le blog) dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

Le 27 décembre, j'écrivais dans l'article "Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY" : "Ma première photo sera pour le village de BOUZEMONT dont le clocher qui était échafaudé et drapé depuis quelques mois, est maintenant restauré. Il faudra que j'aille le voir prochainement pour le photographier de plus près."
(Cliquer sur les images pour les agrandir)

BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance

Dimanche 23 janvier après-midi, la météo est au beau fixe, je décide d'aller prendre l'air et de me rendre à BOUZEMONT. Du cimetière de DOMPAIRE, il y a une distance d'environ 8 km aller et retour.

Passée la dernière ferme, je compte bifurquer sur ma droite pour suivre le chemin forestier. C'était sans compter sur ce panneau danger "CHASSE EN COURS" que je découvre à l'entrée du chemin.

BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance

Je change alors de plan en préférant laisser la forêt aux chasseurs, j'ai l'occasion d'y aller en dehors des périodes de chasse. Je reste donc en bordure de route.
Finalement je ne regrette pas ce choix qui va me permettre de profiter de points de vue différents sur BOUZEMONT. Points de vue que j'ai découvert rapidement en passant en voiture sans pouvoir m'y arrêter.

Point de vue sur BOUZEMONT depuis la D38

Au départ quelques branches d'arbres occupent le paysage en premier plan, jusqu'à ce point de vue bien dégagé sur l'église et les maisons qui l'entourent.

BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance

De ce dernier point de vue, je prends deux photos à plus grande focale pour en obtenir cette photo panoramique par assemblage logiciel. En réalité, c'est surtout en affichage grand format que ce procédé révèle un niveau de détails supérieur à la précédente photo.

BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
Le noisetier en fleurs

Je marque un arrêt devant ce noisetier en fleurs. Nous allons vers les beaux jours.

BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
En poursuivant "ma route"

J'arrive à un autre point de vue sur le village. Les maisons disparaissent partiellement derrière les arbres, seul le clocher émerge.
Cette cime d'arbre retient mon attention.

BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
Où je devais sortir de la forêt

J'arrive maintenant au virage à 90° de la D38, à l'endroit où j'aurais dû sortir de la forêt si j'avais suivi mon itinéraire initial. Je vois que des travaux forestiers ont eu lieu. Un tas de bois parfaitement rangé attend d'être enlevé.

BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
La côte qui m'attend

Me tournant maintenant vers BOUZEMONT, la D38 descend jusqu'à la prochaine intersection, je suivrai le raidillon à gauche pour rejoindre le centre du village.

BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
Vigne et vergers

Avant de monter le raidillon, je marque une pause pour photographier cette vigne, le verger qui me semble relativement récent et des fruitiers marqués par l'âge, pour certains recouverts de gui.

BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
La fontaine

Deuxième arrêt qui m'autorise à souffler un peu : la fontaine.

Si selon le proverbe il ne faut jamais dire "Fontaine je ne boirai pas de ton eau", là je n'en boirai pas. L'eau comme indiqué n'est pas potable ...

BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
Le calvaire

À l'entrée de BOUZEMONT, ce magnifique calvaire fait penser aux calvaires bretons. Il est partiellement dégradé car il manque une statuette.

BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
J'arrive sur la place de l'église Saint-Georges

Je photographie le cadran de l'horloge de l'église, la croix surmontée du coq et la fontaine avant de remonter la rue de l'Église pour aller au point de vue. Je prendrai des photos de l'église au retour car le soleil sera un peu plus bas. Éclairage moins violent pour la photographie.

 

BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
Le point de vue de BOUZEMONT

En montant au point de vue, je remarque cet arbre qui a une très belle forme, cette réserve de bois qui permettra de passer de longues journées d'hiver au chaud.

Arrivé au point de vue, je note que les éoliennes de HAROL, VILLE-SUR-ILLON, DAMAS-ET-BETTEGNEY, MADONNE-ET-LAMEREY, DOMPAIRE ressortent dans le paysage. Les photos sont de qualité médiocre car prises à contrejour à ce moment de l'après-midi. Sur la dernière photo, vous pouvez voir l'église St-Nicolas de DOMPAIRE.

BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
Revenons à l'église Saint-Georges.
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
À titre de comparaison

Tout d'abord cette photo prise en février 2020 avant la restauration de l'édifice.

BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance

Puis ce photomontage réalisé avec des photographies prises sous un angle semblable.
En février 2021, le clocher venait d'être échafaudé, des toiles plastiques de protection étaient en cours de pose.

BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance
BOUZEMONT, la restauration de l'église St-Georges avance

En janvier 2022, le clocher est maintenant restauré. Restent juste à priori des travaux de parachèvement au niveau du porche et la base du côté Sud-Est du clocher.

Ce sont les côtés de l'édifices qui sont maintenant échafaudés et en cours de restauration. 

Conclusion

Nul doute que l'église Saint-Georges aura fière allure à la fin des travaux de restauration. Rendez-vous est pris pour vous présenter des photos une fois cette restauration terminée. Reste à savoir si l'intérieur de l'église sera visitable ou s'il devra préalablement faire l'objet de travaux de consolidation. Il faudra que j'aille lire le détail des panneaux de chantier, j'y trouverai peut-être des renseignements à ce sujet que je partagerai.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail (laquelle n'est pas visible sur le blog) dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

Préambule

Les éoliennes sont pour moi un sujet photographique comme un autre, tout comme des édifices, des monuments, des ouvrages d'art qui font partie intégrante du paysage. 

En publiant cet article, le but n'est pas d'émettre une opinion sur la réalisation de ce projet éolien mais de partager ma vision de photographe amateur du paysage dompairois et des villages environnants ainsi transformé par l'installation de ces nouvelles machines. 
Chacun de mes visiteurs est libre de se faire sa propre opinion.

Dans un précédent article, j'avais publié cette photo prise depuis la route de BOUZEMONT. Vous pouvez y voir l'éolienne de HAROL et les quatre éoliennes de VILLE-SUR-ILLON en arrière-plan, en premier plan en partant de la gauche, les deux éoliennes de DAMAS ET BETTEGNEY puis les deux éoliennes de MADONNE ET LAMEREY.

L'installation des machines continue, il y en a maintenant trois sur la commune de DOMPAIRE.

Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Les éoliennes au soleil couchant

Depuis les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY, le moment le plus propice pour photographier les éoliennes est en soirée quand le soleil est à l'Ouest.

Un peu de technique : je prends mes photographies avec un zoom de 200 mm de focale monté sur reflex APSC, ce qui équivaut à une focale de 300 mm en format 24 x 36.  La photographie à grande focale permet de rapprocher le lointain mais elle a pour conséquence le rapprochement des plans qui fausse quelque peu les notions de distance entre les différents plans (1er plan, plans intermédiaires, arrière-plan).

Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs

Le 13 janvier, une éolienne était en cours de montage à l'Ouest du Bois de Nove, le 14 janvier elle était assemblée.

Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs

Maintenant, deux machines encadrent le Bois de Nove. La photo panoramique montre les trois machines situées sur le territoire de la commune de DOMPAIRE.

Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Les éoliennes en atmosphère embrumée

Dimanche 16 janvier, le ciel est bouché, le brouillard ne s'est pas levé, ça ne m'empêche pas de rejoindre le chemin du Bois de Nove pour voir quelle photographie je pourrais prendre. Un style de photo très différent de celui des précédentes. La nature givrée rappelle la froidure de l'hiver, le plafond très bas masque partiellement les pales des éoliennes.

Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs

Au passage, je remarque les champs fraichement labourés, bordés de vergers. J'espère que 2022 ne connaitra pas de période de gelée qui détruira les fleurs des fruitiers comme en 2021. Je souhaite que nous ayons des mirabelles et quetsches en abondance cette année.

Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs

La présence du tracteur en plein labour devant le mât de l'éolienne, permet de se faire une idée du rapport de taille.

Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Une dernière photo du paysage givré avant de redescendre à DOMPAIRE
Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Un autre point de vue sur les éoliennes

Le 18 janvier, je me rends compte qu'une des nouvelles éoliennes du programme (18 au total) est en cours de montage. Une grue met en place une première partie du fût de la machine.

Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs

En milieu d'après-midi, alors que la météo est au beau fixe, je passe sous le pont route de la D166 situé près du rond-point des routes de MIRECOURT et VITTEL pour rejoindre le chemin qui monte en direction du lieu-dit de Beuxy, à peu près à mi-distance entre DOMPAIRE et LES ABLEUVENETTES.
Un jalon symbolise sur la carte ci-dessous, le but de ma balade.

(Il est préférable d'afficher la vue aérienne sur la carte et de zoomer pour mieux voir où je suis allé).

Passé la dernière maison, je fais une halte alors que le chemin s'élève, pour profiter de la vue sur BOUZEMONT, DOMPAIRE et le Belvédère de la Croix de Virine.

Sur la dernière photo, à gauche le belvédère de la Croix de Virine, à droite le clocher de l'église St-Nicolas de DOMPAIRE
Sur la dernière photo, à gauche le belvédère de la Croix de Virine, à droite le clocher de l'église St-Nicolas de DOMPAIRE
Sur la dernière photo, à gauche le belvédère de la Croix de Virine, à droite le clocher de l'église St-Nicolas de DOMPAIRE

Sur la dernière photo, à gauche le belvédère de la Croix de Virine, à droite le clocher de l'église St-Nicolas de DOMPAIRE

Des éoliennes bien différentes

En suivant ce chemin je photographie les éoliennes déjà montées et cette ancienne éolienne qui servait à pomper l'eau. L'énergie du vent à des fins différentes selon les époques.

Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Je vois maintenant l'éolienne en cours d'assemblage

Une partie du fût est déjà en place, la grue utilisée pour l'assembler est de taille impressionnante.

Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Vue sur les machines déjà assemblées

Tout d'abord la troisième machine sur le territoire de DOMPAIRE en premier plan, puis celle de HAROL à gauche et les quatre de VILLE-SUR-ILLON en arrière-plan.

La vue panoramique souligne l'ondulation du terrain et les sillons dessinés par les cultures. En arrière-plan, le Bois de Nove puis les machines déjà installées.

 

Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Les éoliennes de GELVÉCOURT et ADOMPT

À l'Ouest, j'aperçois une des éoliennes en cours de montage sur le territoire de la commune de GELVÉCOURT et ADOMPT.

Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Une dernière vue sur la machine en cours de montage
Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
En revenant sur mes pas

J'aperçois ces ruches situées en lisière de forêt et je vais quitter cette partie de chemin récemment aménagée pour retrouver le chemin d'origine que je suivrai pour redescendre à DOMPAIRE.

Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Les éoliennes s'invitent dans le ciel de DOMPAIRE et des environs
Conclusion

Je termine ainsi ce reportage photos qui souligne la modification du paysage. Chacun de mes visiteurs se fera sa propre idée de ce changement. 

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail (laquelle n'est pas visible sur le blog) dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

(En vous remerciant de tenir compte de la neutralité de cet article)

 

Voir les commentaires

Pour commencer ce début d'année 2022 et en attendant que le soleil se manifeste de nouveau comme il est prévu, je vous propose cette rétrospective en photographies de l'année 2021.

Pour chaque mois de l'année, je présente une sélection de photos dont le nombre est bien entendu fonction de la variété des sujets photographiés. 

Cette rétrospective vous permettra d'avoir une vue d'ensemble des sujets photographiés.  Pour une meilleure lisibilité, les photos sont regroupées par tableaux. Il vous suffira de cliquer sur les vignettes pour afficher les photos dans leur format original.(C'est la présentation des photos quand on visualise le blog en mode "ordinateur", en mode "mobile" les photos apparaissent à la suite des unes des autres). 

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Janvier 2021

Avec dans l'ordre :

- Le chêne centenaire et l'église Saint-Paul de GORHEY,
- Le petit pont de pierre sur la Gitte à GORHEY,
- Le village de BOUZEMONT enneigé,
- L'église Saint-Nicolas de DOMPAIRE, les vergers et le Bois de Nove enneigés,
- Chemin enneigé en contrejour à DOMPAIRE,
- Passage du Gué sur la Gitte à DOMPAIRE

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Février 2021

Avec dans l'ordre :

- Le Vieux Pont sur le Madon à MIRECOURT,
- Sous le regard des chevaux à ROUVRES-en-XAINTOIS,
- La Gitte et le village de VELOTTE-et-TATIGNÉCOURT,
- Sous le regard des moutons à BOUZEMONT,
- Le Pont des Tablettes à BAINVILLE-aux-SAULES,
- Le Chêne centenaire de BAINVILLE-aux-SAULES,
- Vue sur DOMPAIRE depuis la rue de l'Hermitage,
- "Vague déferlante de neige" sur les hauteurs de MADONNE,
- Guirlande de glace sur les bords de Gitte à MADONNE

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Mars 2021

Avec dans l'ordre :

- Arc-en-ciel après l'orage sur les hauteurs de MADONNE-ET-LAMEREY,
- Vue sur CIRCOURT, DERBAMONT et la Colline de SION depuis la Croix de Virine,
- Le belvédère de la Croix de Virine,
- La Vierge et la table d'orientation du belvédère de la Croix de Virine,
- Cigognes route de Charmes à POUSSAY,
- Cigognes route de Charmes à POUSSAY

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Avril 2021

Avec dans l'ordre :

- Chemin forestier dans le bois de La Fouillie à MADONNE-ET-LAMEREY,
- Champ de colza et église Saint-Brice de GIRANCOURT,
- Calvaire de la rue du Haut Bruet et vue sur le village de HAROL,
- Bourdon butinant une fleur de mirabellier,
- Vergers en fleurs sur les hauteurs de DOMPAIRE en allant au Bois de Nove,
- Vergers en fleurs sur les hauteurs de DOMPAIRE en allant au Bois de Nove avec vue sur MADONNE-ET-LAMEREY,
- Écureuil dans le Bois de la Fouillie à MADONNE-ET-LAMEREY,
- L'amour est un bouquet de violettes 🎵🎶 🎵

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Mai 2021

Avec dans l'ordre :

- Lisière de bois et prairie en fleurs à AMBACOURT,
- Vache à huit pattes à AMBACOURT 😉😆,
- Tapis de fleurs des champs,
- Moro-sphinx qui butine en vol stationnaire,
- Fenaison à dans le vallon du ruisseau de Girfontaine à DOMPAIRE,
- Basilique du Bois-Chenu à DOMRÉMY-LA-PUCELLE,
- Friche ferroviaire à LIFFOL-LE-GRAND

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Juin 2021

Avec dans l'ordre :

- Orchidées sauvages,
- Fleurissement DOMPAIRE au Pont du Saucy,
- Fleurissement DOMPAIRE au Pont du Saucy sur la Gitte,
- Fleurissement entrée de DOMPAIRE avenue Lieutenant GUIGON,
- Fleurissement de l'église Saint-Jean Baptiste de Laviéville à DOMPAIRE
- Couleurs chaudes après l'orage sur les terres agricoles de MADONNE-ET-LAMEREY
- Couleurs chaudes après l'orage sur DOMPAIRE, les vergers, le Bois de Nove et les terres agricoles,
​​​​​​​- Fleurissement du calvaire rue du Maréchal Leclerc à MADONNE-ET-LAMEREY

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Juillet 2021

Avec dans l'ordre :

- Fleurissement du Lavoir de Madonne à MADONNE-ET-LAMEREY,
- Fleurissement du Lavoir de Madonne à MADONNE-ET-LAMEREY,
- Fleurissement du Lavoir-fontaine de Baxon à DOMPAIRE,
- La patrouille Suisse "Classic - formation " à l'entrainement dans le ciel de MADONNE-ET-LAMEREY
- Fleurissement avenue Lieutenant GUIGON à DOMPAIRE,
- Feu d'artifice du 14 juillet DOMPAIRE - MADONNE-ET-LAMEREY
- Feu d'artifice du 14 juillet DOMPAIRE - MADONNE-ET-LAMEREY
- Monumentales Mirecurtiennes, 8ème Symposium International de sculpture à MIRECOURT
- Moisson sur les hauteurs de MADONNE-ET-LAMEREY
- Monumentales Mirecurtiennes, 8ème Symposium International de sculpture à MIRECOURT
​​​​​​​- Monumentales Mirecurtiennes, 8ème Symposium International de sculpture à MIRECOURT

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Août 2021

Avec dans l'ordre :

- 9 des dix sculptures sur bois, métal, pierre des Monumentales Mirecurtiennes 2021
- La Lune et ses cratères,
- Cosmos sur fond de champ de maïs,
- Récolte des rouleaux de paille,
- Le héron cendré du Madon à MIRECOURT,
- Le héron cendré du Madon à MIRECOURT,
- Le héron cendré du Madon à MIRECOURT,
- Le Pont des Tablettes à BAINVILLE-aux-SAULES,

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies

Suite Août 2021

- L'abeille butine une fleur de cosmos,
- Fleurs en mode macro-photo
- Le papillon butine,
- Le papillon butine,
- Le papillon butine,
- Fleurs en mode macro-photo
- En mode confiture de mirabelles
- En mode confiture de mirabelles

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Septembre 2021

Avec dans l'ordre :

- Fleurs des champs sur fond de maïs,
- Discussion de moineaux,
- La Lune toujours aussi belle,
- L'araignée-guêpe,
- 12 septembre- 77è Anniversaire de la Libération et de la Bataille de DOMPAIRE au Monument Général Leclerc de MADONNE-ET-LAMEREY,
- 12 septembre- 77è Anniversaire de la Libération et de la Bataille de DOMPAIRE au Monument Général Leclerc de MADONNE-ET-LAMEREY,
- 12 septembre- 77è Anniversaire de la Libération et de la Bataille de DOMPAIRE au Monument Général Leclerc de MADONNE-ET-LAMEREY. Anciens véhicules militaires
- 12 septembre- 77è Anniversaire de la Libération et de la Bataille de DOMPAIRE à la Stèle du Lieutenant Roger GUIGON à DOMPAIRE,

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies

Suite Septembre 2021

- Lever de soleil dans le brouillard à MADONNE-ET-LAMEREY
- Journées du patrimoine-Église de l'Annonciation de Notre-Dame à VAUBEXY,
- Fresque de Louis GUINGOT - La Cène - Église de VAUBEXY,
- Fresque de Louis GUINGOT - L'Annonciation - Église de VAUBEXY,
- Fresque de Louis GUINGOT - La nuit de Noël - Église de VAUBEXY,
- Église Saint-Vallier de DOMVALLIER,
- Vitraux de l'église Saint-Vallier de DOMVALLIER,
- Le Mirage 3-RD de BAUDRICOURT,
- Visite de l'église Saint-Jean-Baptiste de Laviéville à DOMPAIRE,
- Visite de l'église Saint-Paul de GORHEY

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Octobre 2021

Avec dans l'ordre :

- Couleurs automnales à MADONNE-ET-LAMEREY,
- Un dimanche en ballon dans le ciel de MADONNE-ET-LAMEREY,
- Lever de soleil de feu à MADONNE-ET-LAMEREY,
- Sauve qui peut, les chevreuils m'ont vu,
- Le corbeau et les chevreuils,
- Les amours de chevreuils,
- Les chevreuils à découvert mais sur leur garde,
- Le Monument aux Morts de BOCQUEGNEY.

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Novembre 2021

Avec dans l'ordre :

- L'église Saint-Martin et l'ancien manoir de GELVÉCOURT-ADOMPT,
- L'église Saint-Martin et l'ancien manoir de GELVÉCOURT-ADOMPT,
- 11 Novembre, commémoration de l'Armistice de 1918 par les communes de DOMPAIRE et MADONNE-et-LAMEREY à DOMPAIRE (4 photos)

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Décembre 2021

Avec dans l'ordre :

- Musique Municipale de Dompaire/Lamerey à la Saint-Nicolas devant la mairie de MADONNE-ET-LAMEREY,
- Musique Municipale de Dompaire/Lamerey à la Saint-Nicolas à DOMPAIRE Place du Général Leclerc,
- Char de Saint-Nicolas à DOMPAIRE,
- Lever de lune à MADONNE-ET-LAMEREY,
- Illuminations de MADONNE-ET-LAMEREY (6 photos)

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies

Suite Décembre 2021

- Nature givrée sur les hauteurs de MADONNE-ET-LAMEREY,
- Le village de BOUZEMONT avec le clocher de l'église restauré,
- Chardons lorrains givrés,
- Lignes harmonieuses des champs de cultures,
- Chapelle de Rabiémont,
- Vue sur Villers depuis la chapelle de Rabiémont

VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
VOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographiesVOSGES-en-PLAINE, rétrospective 2021 en photographies
Conclusion :

Cette rétrospective ne reprend évidemment pas tous les lieux auxquels je me suis rendu en 2021. Pour 2022, je compte bien étendre ma découverte de la Plaine des Vosges, en direction de VITTEL, CONTREXÉVILLE, CHÂTENOIS, NEUFCHÂTEAU villes que je connais peu. Bref les sujets ne manqueront pas, aussi je vous remercie pour l'intérêt que vous accordez à mes publications. À bientôt donc. 

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail (laquelle n'est pas visible sur le blog) dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

Mercredi 22 décembre 2021, après une période de grisaille tenace, il fait beau ce matin. La température est basse mais le ciel bleu et la nature givrée m'incitent à sortir pour prendre quelques photos.

Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY
Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY

L'après-midi après un bon déjeuner avec mon beau-frère arrivé la veille des Hauts-de-France, le beau temps est une invitation à faire une balade champêtre. Nous rejoignons le Chemin Forestier de Lamerey.

Ma première photo sera pour le village de BOUZEMONT dont le clocher qui était échafaudé et drapé depuis quelques mois, est maintenant restauré. Il faudra que j'aille le voir prochainement pour le photographier de plus près.

Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY
Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY

En contrebas du chemin sur l'autre versant du vallon du Ruisseau du Haut-Fays, un agriculteur fait de l'épandage dans un champ, quelques effluves remontent jusqu'à nous ...

Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY

Par la présence du soleil, le givre a partiellement fondu depuis ce matin mais il en reste un peu sur ces chardons lorrains

Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY

Nous passons à hauteur de cet arbre seul, toujours aussi majestueux. Si je puis dire, c'est son côté face, nous le retrouverons plus tard côté pile depuis la route de BOUZEMONT.

Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY

Nous entrons dans la forêt à La Fouillie, pour en ressortir route de BOUZEMONT afin de revenir sur DOMPAIRE.

Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY
Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY
Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY

À, à la sortie du bois, le paysage est transformé par la création de ce récent champ d'éoliennes qui contraste avec cette éolienne délabrée d'une autre époque, laquelle servait à puiser l'eau pour le bétail qui pâturait dans les champs.

Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY
Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY
Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY

Nous retrouvons cet arbre majestueux, "côté pile" depuis la route de BOUZEMONT.

Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY

En hiver aussi, les agriculteurs ne manquent pas d'activité, comme ici pour aller enrichir les sols.

Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY

Soudain une buse vient se poser sur un arbre.

Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY
Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY

Ce recadrage de la photo en post-traitement permet de mieux la voir.

Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY

Je remarque ce fontis avec ces trois arbres, isolés au milieu du champ.

Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY

Si c'est véritablement un fontis, c'est à dire un effondrement du sol, voilà qui me rappelle les fontis du Bois de l'Hautil dans les Yvelines sur les hauteurs d'Andrésy et Maurecourt où je résidais.

Dans les champs de céréales, le soleil bas à cette saison révèle le relief des sillons qui dessinent des lignes harmonieuses. Le côté situé dans l'ombre est encore partiellement givré.

 

Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY
Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY

Un peu plus loin, cette tourterelle turque est bien à l'abri parmi des branchages plutôt denses. 

Balade dans la nature sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY
Conclusion :

C'était une balade pas très longue mais vivifiante, tranquille et proche de la nature sur fond de technologie moderne avec l'implantation d'éoliennes dans le paysage en arrière-plan. Un après-midi agréable comme il y en a peu en cette fin décembre où la grisaille prépondérante n'est pas très propice à la photographie. C'était l'occasion d'en profiter.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail (laquelle n'est pas visible sur le blog) dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

Le 3 février de cette année 2021, je publie l'article "DOMPAIRE, Huilerie ou Moulin du Saulcy ? " que je vous invite à voir ou revoir en suivant le lien précisé en fin d'article.

Le 15 février, il fait froid, la neige recouvre les sols, je vais photographier la Gitte près de la Jardinerie Etienne de MADONNE-ET-LAMEREY (Côté MADONNE par rapport à la 4 voies).

Je descends au niveau de la Gitte et je photographie cette guirlande de glace que je publie dans l'article "MADONNE ET LAMEREY, les perles de glace de la Gitte" Le lien est en fin de publication.

Je remarque que les eaux de la Gitte sont tumultueuses au passage de ce qui me semble bien être un ancien barrage. Je le photographie sans chercher spécialement à savoir ce à quoi il a pu servir.

(Cliquer sur les images de cet article pour les agrandir)

(Cliquer sur les images de cet article pour les agrandir)

L'emplacement de l'ancien barrage sur la Gitte

Cliquer sur l'icone en bas à gauche de la carte pour afficher la vue aérienne.

Récemment, je vois sur le fond de carte topographique du Géoportail IGN, que la Gitte se dédouble au niveau des établissements Etienne (Jardinerie). C'est vrai qu'il y a bien un pont route qui passe au-dessus de ce bras de la Gitte. Je fais alors le rapprochement avec le Moulin du Saulcy. 
Y aurait-il eu un moulin mû par une chute d'eau de la Gitte à cet endroit ?

Sur les traces de l'ancienne scierie de MADONNE
La Scierie de Madonne

Je commence mes recherches en consultant le Géoportail IGN. 
La méthode est bonne car sur le fond de carte 1950, je vois qu'il est indiqué Scie à cet emplacement. Il y a donc eu une scierie à MADONNE.

Le barrage servait à dévier partiellement la Gitte pour alimenter la scierie en force hydraulique.

Sur les traces de l'ancienne scierie de MADONNE
L'alimentation en eau de la scierie

La conception est similaire à celle du Moulin du Saulcy de l'ancienne Huilerie à DOMPAIRE.
Un barrage avec déversoir est édifié pour créer un réservoir d'eau, il reste le barrage et nous devinons l'emplacement d'une vanne constituée d'une porte dont on pouvait régler la hauteur afin de réguler le débit d'eau à la scierie en fonction de celui de la Gitte. L'eau ainsi dérivée alimentait la machinerie. Vous retrouvez le même principe au Saulcy à DOMPAIRE

Ce que je ne saurais pas dire, c'est quel mécanisme transformait l'énergie de la chute d'eau en mouvement rotatif, roue à aube ou turbine ? Mes recherches sur le Web, sont vaines sur ce point mais je ne désespère pas de trouver des explications.

J'illustre sur les deux photomontages qui suivent, comment l'eau de la Gitte était dérivée pour alimenter la scierie.

Le barrage sur la Gitte, vue côté amont
Sur les traces de l'ancienne scierie de MADONNE
Le barrage sur la Gitte, vue côté aval
Sur les traces de l'ancienne scierie de MADONNE
L'ancien bras de la Gitte

La comparaison entre le fond de carte topographique actuel et le fond de carte 1950 révèle une autre évolution du cours d'eau dans le temps.

Il y avait à l'époque un dédoublement de la Gitte en amont de celui de la scierie.

La vue aérienne des années 1950 - 1965

Ce dédoublement est partiellement visible sur la vue aérienne prise entre les années 1950-1965 mais qui manque toutefois de précision. Il semblerait qu'à l'époque de ces photographies aériennes, le lit de ce bras de la Gitte était déjà partiellement comblé.

Je suppose que le comblement définitif date de la réalisation de la 2x2 voies et de l'échangeur à hauteur du Monument Général Leclerc. Ce ne sont évidemment que des hypothèses que j'émets.

Sur les traces de l'ancienne scierie de MADONNE

Si vous affichez la vue aérienne sur le plan Source Google Maps publié en début d'article, vous pouvez voir qu'il reste à droite de la D38C, des traces de cet emplacement d'un ancien bras de Gitte. Il y a toujours au milieu du champ, les arbres qui bordaient la Gitte.

La scierie de MADONNE sur le web

Lorsque je cherche des renseignements, il est bien naturel maintenant de faire une recherche sur internet. Pour la scierie de MADONNE, c'était hélas sans résultat. 
J'écris "c'était" car ma persévérance m'a conduit à faire une nouvelle recherche il y a une bonne semaine et je suis arrivé sur une carte postale ancienne (CPA) intitulée Ferme & Scierie de Madoune près de Dompaire". Nul doute qu'il s'agit de l'ancienne scierie de Madonne. 
Mais alors pourquoi "Madoune" ? Erreur de plume ou ancien nom du village qui serait devenu ensuite Madonne ? Allez savoir !

J'ai commencé depuis un an à en acheter quelques unes  de DOMPAIRE et MADONNE-ET-LAMEREY pour illustrer et surtout pour argumenter mes articles sur ce blog.

Il se trouve que cette CPA de la ferme et de la scierie était vendue aux enchères sur un site que je connais particulièrement bien pour y avoir acheté aux enchères de nombreuses CPA de BRUYÈRES.
Il me fallait absolument cette CPA pour mon article, avec le fond de carte topographique 1950 IGN, la preuve irréfutable qu'il y a bien eu une scierie à MADONNE. 

J'ai aussitôt enchéri et patienté pendant une semaine tout en suivant la vente aux enchères. Il y avait eu une quarantaine de visites pour cette CPA sur le site. À la clôture de la vente, j'étais le seul à avoir fait une offre, donc j'étais l'acheteur. Ouf !

Il est temps que je vous présente cette CPA que j'ai reçue hier 13 novembre 2021.

La CPA de la ferme et de la scierie de MADONNE
Sur les traces de l'ancienne scierie de MADONNE

Il y a de nombreux personnages sur cette CPA. Vous pouvez voir les grumes entreposées de part et d'autre de la route, en attente d'être débitées.

La vue est prise en amont de l'intersection de la D38C (Rue du Lavoir) et de la Rue des Vignes.

Cette CPA ayant été postée en 1903, nous pouvons supposer que la photo date de la fin des années 1890 au tout début des années 1900.

Le paysage a évolué mais reste bien reconnaissable, je vous propose la comparaison qui suit. 

MADONNE hier et aujourd'hui

Je ferai la comparaison en composant un photomontage avec la CPA et une photographie prise le 08 novembre 2021.

Sur les traces de l'ancienne scierie de MADONNE
L'évolution du paysage

La ferme n'existe plus, il y a un hangar à sa place et un terrain inoccupé.
La scierie a été remplacée par la Jardinerie.
Le fossé existe toujours.
À gauche, l'ancien puits, il semblerait même qu'il y avait des bacs au ras du sol à gauche du puits. Peut-être bien des abreuvoirs pour les animaux.  Les abreuvoirs auraient laissé place plus tard au lavoir que nous connaissons.

Sur les traces de l'ancienne scierie de MADONNE
Quelques photographies près de la Jardinerie à l'emplacement de l'ancienne scierie

Dans un premier je vous propose ce photomontage sur lequel je repère avec des flèches l'emplacement de prise de vue des photographies que je publie à la suite.

Sur les traces de l'ancienne scierie de MADONNE
La Gitte en aval du pont-route de la Rue du lavoir
Sur les traces de l'ancienne scierie de MADONNE
Sur les traces de l'ancienne scierie de MADONNE
Le barrage et le canal d'amenée d'eau
Sur les traces de l'ancienne scierie de MADONNE
Vue générale de la rue du Lavoir et de la rue des Vignes
Sur les traces de l'ancienne scierie de MADONNE
Le canal de fuite

C'est le canal qui ramène à la rivière l'eau qui a été dérivée pour alimenter la machinerie.

Sur les traces de l'ancienne scierie de MADONNE
Sur les traces de l'ancienne scierie de MADONNE
Le canal de fuite rejoint la Gitte
Sur les traces de l'ancienne scierie de MADONNE
Sur les traces de l'ancienne scierie de MADONNE
Le bonus

Pour terminer cet article, je publie ces deux photographies prises à proximité de l'ancienne scierie :

Le Lavoir de MADONNE dans sa robe d'automne
Sur les traces de l'ancienne scierie de MADONNE
En attendant le deuxième service ...
Sur les traces de l'ancienne scierie de MADONNE
Conclusion :

Je suis satisfait de voir que mes recherches m'ont permis de comprendre ce à quoi avait pu servir le barrage vu sur la Gitte au hasard d'une séance de photographie hivernale. J'imagine que cette ancienne scierie a bien des secrets.

Il est important de parler avec nos anciens de ce qu'ils ont connu ou de ce qu'ils ont appris pendant leur jeunesse afin de garder trace de l'histoire et de l'évolution du patrimoine.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail (laquelle n'est pas visible sur le blog) dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

Les montgolfières

Dimanche 24 octobre dans l'après-midi, le hasard fait que j'aperçois, quelque chose qui se déplace lentement dans le ciel sans pouvoir identifier précisément ce dont il s'agit. 

Il suffit alors de prendre l'appareil photo équipé de sa grande focale qui me sert à photographier les chevreuils pour voir qu'il s'agit d'une montgolfière.

(Cliquer sur les images pour les agrandir)

(Cliquer sur les images pour les agrandir)

Alors que la première est passée derrière l'horizon, la deuxième s'en approche.

Quand j'observe le ciel de MADONNE ET LAMEREY

Une deuxième montgolfière finit par entrer dans le champ de l'objectif.

Quand j'observe le ciel de MADONNE ET LAMEREY
Quand j'observe le ciel de MADONNE ET LAMEREY
La Lune

Autre spectacle dans la nuit du dimanche 24 au lundi 25 octobre : la lune.

Je suis toujours fasciné lorsque je la regarde et il est bien rare que je ne finisse pas par la photographier. Lorsqu'elle est partiellement éclairée par le soleil, le relief des cratères lunaires est mis en évidence.

Quand j'observe le ciel de MADONNE ET LAMEREY
Le lever de soleil

Lundi 25 octobre, très beau lever de soleil avec un ciel de feu parsemé de nuages. Si j'évite quand c'est possible, de photographier pylônes et lignes électriques, la présence des oiseaux dont certains semblent également observer le lever de soleil, donne de la vie à la photographie.

Quand j'observe le ciel de MADONNE ET LAMEREY
Quand j'observe le ciel de MADONNE ET LAMEREY
Quand j'observe le ciel de MADONNE ET LAMEREY
Quand j'observe le ciel de MADONNE ET LAMEREY

Arrive ensuite un moment où la lumière du soleil levant est tellement intense par rapport au ciel nuageux, que le capteur de l'appareil photo numérique ne peut plus traduire fidèlement de tels écarts de luminosité. 

Conclusion :

Un évènement inattendu comme le passage des montgolfières, la lune notre fidèle compagne mise en valeur par la pureté de l'atmosphère, un magnifique lever de soleil, sont pour le photographe une incitation à immortaliser ces moments.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail (laquelle n'est pas visible sur le blog) dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>
Haut

Photographies VOSGES en PLAINE

J'aime les Vosges : les montagnes, les lacs et cascades, les Hautes-Vosges, mais les Vosges, c'est aussi la Plaine. Sur ce blog, je veux mettre en valeur la Plaine des Vosges en y publiant des photographies de paysages, du patrimoine architectural et naturel, des villes et villages dans leur environnement et des sites historiques caractéristiques. Mes publications peuvent être partagées (liens) sur les réseaux sociaux, autres blogs et sites internet. MES PHOTOGRAPHIES NE SONT PAS LIBRES DE DROIT, voir le module "Droit d'utilisation des photographie"

RGPD - Modération des commentaires

Conformément à la loi RGPD, j'informe les visiteurs qui s'abonnent à mon blog que je n'utiliserai les données personnelles collectées lors de leur abonnement (adresse mail) uniquement pour les communications que j'aurais avec eux et strictement liées à l'activité de ce blog.

Pour éviter les commentaires publicitaires comme je viens d'en avoir, j'ai activé la modération des commentaires. Je vous invite à commenter mes articles, je reçois une notification pour chaque commentaire posté ce qui me permet de l'approuver pour l'afficher en ligne. 

Droit d'utilisation des photographies

Mes photographies ne sont pas libres de droit d'utilisation. J'invite toute personne qui souhaiterait utiliser une de mes photographies à m'en faire la demande via le formulaire de contact accessible dans le module Pagination ci-dessus.
Si nécessaire, je lui transmettrai une photo de meilleure définition.

Hébergé par Overblog