Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Photographies VOSGES en PLAINE

1 2 3 > >>

paysage

Hier dimanche 02 mai 2021 je décide d'aller prendre l'air car le soleil a fini par s'imposer en milieu d'après-midi. Contrairement à mon habitude, je n'emporte pas d'appareil photo, mon intention est juste de marcher.

Je rejoins le Chemin forestier de Lamerey qui me conduit à la forêt dans laquelle je pénètre, pour revenir par la rue du Haut-Fays. C'est un circuit de 5,5 km, de part et d'autre du ruisseau du Haut-Fays.

En chemin, quand je vois les couleurs du paysage, la clarté de l'atmosphère et les nuages blancs sur fond de ciel bleu, je commence à regretter de ne pas avoir pris d'appareil photo. Bien que ce ne soit pas dans mes habitudes, j'utilise alors mon smartphone pour prendre quelques photos qui finalement restituent plutôt bien les couleurs et la luminosité des paysages champêtres que j'ai pu voir.

Depuis le Chemin forestier de Lamerey
Balade champêtre à MADONNE ET LAMEREY
Balade champêtre à MADONNE ET LAMEREY
Depuis la rue du Haut Fays
Balade champêtre à MADONNE ET LAMEREY
Balade champêtre à MADONNE ET LAMEREY
Conclusion

Heureusement que j'avais le smartphone en dépannage pour pouvoir photographier et partager ces paysages.
Moralité, autant je prends le matériel reflex lourd et encombrant quand je fais une sortie photos, autant je prendrai l'appareil photo compact pour une simple balade comme celle-ci, celui que j'emporte d'ailleurs lors de mes randonnées.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail (laquelle n'est pas visible sur le blog) dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.
Ajout à l'article suite à commentaire

À la suite du commentaire ajouté par Alain Bohuon, c'est vrai que nous pouvons imaginer ces paysages peints par Vincent Van Gogh ou Claude Monet.

Seulement n'est pas peintre qui veut alors je me contenterai d'utiliser Photoshop pour vous présenter ce pseudo tableau impressionniste.

Balade champêtre à MADONNE ET LAMEREY

Voir les commentaires

La première couleur qui vient à l'esprit lorsque nous parlons des Vosges est le bleu. Le bleu pour la couleur qui caractérise les sommets vosgiens,  la ligne bleue des Vosges.

Par beau temps, je vois bien cette ligne bleue des Vosges depuis la Plaine mais je veux ici vous parler d'une autre couleur qui enlumine les paysages, à savoir le jaune dans la Plaine des Vosges.
Le jaune des champs de colza actuellement en fleurs colore vivement les paysages.

Vous comprenez maintenant pourquoi j'ai donné le titre "Je vois les Vosges en jaune" à cet article.

Je participais hier 1er mai après-midi à une randonnée du côté de ADANCOURT, HAROL. Certes la météo n'était pas des plus favorable avec un ciel assez couvert. J'ai cependant voulu photographier ces paysages avec champs de colza afin de pouvoir vous les présenter.

Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Le clocher de l'église Saint-Martin de DOMMARTIN-AUX-BOIS
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
La Croix Didière à DOMMARTIN-AUX-BOIS
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Entre HAROL et LA RUE

Sur la route du retour entre HAROL et LA RUE pour rejoindre VILLE-SUR-ILLON, nous marquons un arrêt à ce calvaire. Le calvaire, le village de HAROL à l'horizon, l'étang à droite, le champ de colza qui contraste avec les terres labourées, font que la vue est tout aussi reposante que magnifique.

Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Le patrimoine à ADANCOURT

Bien que n'étant pas vraiment en rapport avec le titre de cet article, il serait dommage de ne pas mentionner les cinq fontaines, l'ancienne école et sa cloche, le calvaire face à la fontaine en bordure de la Gitte qui font partie intégrante du patrimoine du village de ADANCOURT.

Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Je vois les Vosges en jaune
Conclusion

La nature est belle et se renouvelle en permanence selon les saisons. C'est un plaisir les évolutions de la nature qui se suivent. C'était dernièrement les mirabelliers en fleurs, c'est maintenant la floraison des champs de colza, en forêt les feuilles d'arbres se développent donnant des couleurs nuancées du jaune au vert, les fleurs des champs tapissent les sols, bref, les paysages ne sont jamais les mêmes ce qui fait la joie du photographe.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail (laquelle n'est pas visible sur le blog) dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

Le patrimoine de DOMPAIRE

J'ai récemment publié un photomontage des centres d'intérêt de la commune de DOMPAIRE. Depuis cette publication, je suis retourné prendre quelques photos pour y ajouter :

  • L'ancienne maison du Bailli
  • Le Monument aux Morts (Il est commun avec MADONNE ET LAMEREY)
  • L'ancien château où est installée l'antenne de la Communauté de Communes MIRECOURT-DOMPAIRE

J'ai remplacé la photographie de la gare par une vue commune de la gare et du Monuments aux Morts, ainsi que celle de l'ancien réservoir de la gare par une vue différente du même réservoir.

Voici ce photomontage du patrimoine de DOMPAIRE.

Patrimoine DOMPAIRE - Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Patrimoine DOMPAIRE - Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Lien pour afficher le photomontage de DOMPAIRE en plus grand format
Le Patrimoine de DOMPAIRE
Photomontage du patrimoine de DOMPAIRE

La taille des images étant limitée à 1200 pixels de largeur sur le blog, je vous invite à cliquer sur la vignette ci-contre qui vous permettra d'afficher l'image en 2048 pixels de largeur pour un meilleur confort de visualisation.

 

 

Le patrimoine de MADONNE ET LAMEREY

Après le photomontage du patrimoine de DOMPAIRE, je vous présente celui de MADONNE ET LAMEREY. Il s'étend de la mairie-école jusqu'à l'échangeur de la D166 avec d'un côté MADONNE et de l'autre, LAMEREY.

Vous y verrez notamment la mairie-école, le Monument Général Leclerc, l'Espace Pierrot Rivault, la Gitte, le lavoir et les pompes à eau de MADONNE, le calvaire de LAMEREY, les vues générales sur LAMEREY et le Bois du Haut-Fays, sur MADONNE, les vues depuis le Chemin Forestier de LAMEREY sur les cultures, une exploitation agricole, buse, écureuil etc.

Patrimoine MADONNE ET LAMEREY - Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Patrimoine MADONNE ET LAMEREY - Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Lien pour afficher le photomontage de MADONNE ET LAMEREY en plus grand format
Le Patrimoine de MADONNE ET LAMEREY
Photomontage du Patrimoine de MADONNE ET LAMEREY

Je vous invite à cliquer sur la vignette ci-contre qui vous permettra d'afficher l'image en 2048 pixels de largeur pour un meilleur confort de visualisation.

 

 

 

Le patrimoine de DOMPAIRE, MADONNE ET LAMEREY en une seule image

Les communes de DOMPAIRE, MADONNE ET LAMEREY sont étroitement liées par l'Histoire de la Bataille de DOMPAIRE.

Elles ont en commun entre autres, le Monuments aux Morts et l'église Saint-Nicolas.

Je suis donc revenu à ma première idée qui était de faire un seul photomontage qui reprenne le patrimoine des deux communes. Il me suffisait de faire un assemblage des deux précédents.

Patrimoine de DOMPAIRE, MADONNE ET LAMEREY - Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Patrimoine de DOMPAIRE, MADONNE ET LAMEREY - Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Lien pour afficher le photomontage de DOMPAIRE, MADONNE ET LAMEREY en une seule image, en plus grand format
Patrimoine de DOMPAIRE, MADONNE ET LAMEREY
Photomontage du patrimoine de DOMPAIRE, MADONNE ET LAMEREY

je vous invite à cliquer sur la vignette ci-contre qui vous permettra d'afficher l'image en 2048 pixels de largeur pour un meilleur confort de visualisation.

 

Le photomontage légendé de DOMPAIRE, MADONNE ET LAMEREY

Pour les visiteurs du blog qui ne connaissent pas DOMPAIRE, MADONNE ET LAMEREY, je publie une version légendée du photomontage. Je vous invite à cliquer sur l'image ci-dessous pour l'afficher en grand format

Patrimoine de DOMPAIRe et MADONNE ET LAMEREY

 

Conclusion

Qu'il soit architectural, historique ou naturel, le patrimoine des communes de DOMPAIRE, MADONNE ET LAMEREY mérite le détour. La publication de ces photomontages est une mise en valeur du patrimoine et une forme de contribution au développement du tourisme.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail (laquelle n'est pas visible sur le blog) dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

Lundi 15 mars 2021, le temps de ce matin est maussade. Ciel bouché et averses, je décide de ne pas randonner le lundi après-midi.  Pourtant je commence à le regretter dans l'après-midi car le vent chasse les nuages et le soleil fait de belles apparitions entre deux averses.

Après la pluie vient le beau temps. L'atmosphère alors pure est propice à la photographie de paysages. Je prends le matériel et direction le Belvédère de la Croix de Virine.

Arrivé au parking, je mets mes chaussures de randonnée car le sol est probablement glissant par endroits et je commence à rejoindre le sommet du belvédère.

Quatorze croit de granite jalonnent cette montée. Arrivé à hauteur de la septième, alors que je regarde en direction des hautes-Vosges, j'entends soudainement un grondement sourd qui se fait de plus en plus insistant.

Je détourne mon regard vers l'ouest pour constater l'arrivée de nuages noirs et je vois un déluge de pluie qui arrive. Juste le temps de prendre deux photos d'ÉPINAL au téléobjectif, je remballe le matériel et je descends à grands pas vers ma voiture en prenant garde à ne pas chuter. 

A mi-distance, en fait ce n'est pas de la pluie mais une importante chute de grésil. Voilà qui explique ce bruit sourd que j'entendais. Le sol blanchit rapidement, je préfère à la pluie car je n'arriverai pas trempé à ma voiture dans laquelle je me réfugie.

Avoir monté la moitié du belvédère pour seulement deux prises de vue, le butin est maigre. Non seulement maigre mais nul car les deux photos sont floues pour avoir été prises dans la précipitation si je puis dire ...

Ayant constaté ces vagues successives de pluie et éclaircies depuis le début d'après-midi, j'attends en me disant que le soleil va finir par s'imposer. Effectivement la patience paye, au bout d'une demi-heure d'attente, le ciel s'éclaircit, le soleil refait son apparition. Les nuages se dirigent sur ÉPINAL et vers les Hautes-Vosges qui sont bouchées.

Je ne traine pas pour arriver le plus vite possible à la Croix de Virine, je n'aurai pas marqué un arrêt à chaque croix de granite mais j'aurai tout de même fait une fois et demie le chemin de croix ... deux semaines avant la semaine de Pâques.

Arrivé au belvédère, je laisse les nuages filer vers l'Est et je commence par regarder vers l'Ouest. La vue est magnifique, l'atmosphère est d'une grande pureté. Sous mes yeux, le village de CIRCOURT en premier plan, celui de DERBAMONT en deuxième plan, et la colline de SION en fond de tableau.

L'éclairage latéral souligne le relief du paysage.

Vue imprenable sur les Vosges depuis le Belvédère de la Croix de Virine
Vue imprenable sur les Vosges depuis le Belvédère de la Croix de Virine

Après cette vue générale, voici des vues rapprochées de CIRCOURT et DERBAMONT

CIRCOURT
Vue imprenable sur les Vosges depuis le Belvédère de la Croix de Virine
DERBAMONT
Vue imprenable sur les Vosges depuis le Belvédère de la Croix de Virine
En direction de DOMPAIRE

En direction de DOMPAIRE, la qualité photographique est moindre car le contrejour est très marqué. Cette photographie est cependant une incitation à retourner au belvédère en matinée par beau temps et atmosphère limpide pour photographier plein Ouest.

Vue imprenable sur les Vosges depuis le Belvédère de la Croix de Virine
En direction d'ÉPINAL

Le ciel encore bien chargé au-dessus se dégage progressivement. En premier plan, le village de GIGNEY a retrouvé le soleil. Les premiers rayons commencent à éclairer les constructions d'ÉPINAL.
Pour photographier les Hautes-Vosges, ce ne sera pas pour aujourd'hui !

Vue imprenable sur les Vosges depuis le Belvédère de la Croix de Virine
Vue imprenable sur les Vosges depuis le Belvédère de la Croix de Virine
La papeterie de GOLBEY

Les rejets atmosphériques de l'usine Norske Skog de Golbey contrastent avec la couleur du ciel (Je parle ici de rejets aussi il me semble juste de mentionner les engagements environnementaux de cette usine que vous pouvez consulter en cliquant sur le lien ci-après "Engagements environnementaux Norske Skog Golbey").

Vue imprenable sur les Vosges depuis le Belvédère de la Croix de Virine
Le Village de MAZELEY

Si les Hautes-Vosges peinent à se dégager, le village de MAZELEY a retrouvé le beau temps.

Vue imprenable sur les Vosges depuis le Belvédère de la Croix de Virine
La Croix, la Vierge et la table d'orientation du belvédère de Virine

Petite erreur de cadrage sur la première photo qui pourrait faire croire que le Vierge repose sur la table d'orientation, comme quoi l'œil au viseur, il faut faire attention à tout.

Vue imprenable sur les Vosges depuis le Belvédère de la Croix de Virine
Vue imprenable sur les Vosges depuis le Belvédère de la Croix de Virine
Vue imprenable sur les Vosges depuis le Belvédère de la Croix de Virine
Vue imprenable sur les Vosges depuis le Belvédère de la Croix de Virine
Vue imprenable sur les Vosges depuis le Belvédère de la Croix de Virine
De la table d'orientation à l'horizon en passant par la statue de la Vierge

Pour avoir la netteté sur tout le champ de vision, cette photographie est un assemblage logiciel panoramique de deux photos prises dans le même axe vertical.

Vue imprenable sur les Vosges depuis le Belvédère de la Croix de Virine
Le chemin de croix
Vue imprenable sur les Vosges depuis le Belvédère de la Croix de Virine
Vue imprenable sur les Vosges depuis le Belvédère de la Croix de Virine
Vue imprenable sur les Vosges depuis le Belvédère de la Croix de Virine
Conclusion

Ce n'était donc pas une mauvaise idée d'aller à la Croix de Virine même si j'ai dû m'y prendre par deux fois pour y monter à cause des aléas de la météo. J'ai bien fait de patienter car je n'avais jamais vu les villages de CIRCOURT et DERBAMONT avec une telle netteté.

Pour voir les hautes-Vosges aussi nettes il me faudra patienter. Affaire à suivre.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail (laquelle n'est pas visible sur le blog) dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

Lors de mon arrêt au cœur du village de BAINVILLE-aux-SAULES, j'avais vu ce panneau d'information qui expose le Circuit des Moulins en citant notamment l'existence du Moulin d'Heucheloup.

Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT

Après ma visite du Grand Chêne (Chêne centenaire), je prends la direction de MIRECOURT pour aller voir ce moulin.

La situation du Moulin d'Heucheloup

Le Moulin d'Heucheloup est situé sur le territoire de la commune de BEGNÉCOURT.

Emplacement du moulin d'Heucheloup

Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
L'alimentation en eau du moulin

Le moulin est alimenté par le Madon.
Pour la partie visible : le barrage réalisé sur le Madon crée une retenue d'eau en amont. La retenue d'eau alimente le bief, canal d'amenée d'eau au moulin. Les vannes de décharges permettent de réguler le niveau de l'eau. 

Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Le bief
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Le pont-route franchit le Madon et le bief d'alimentation du moulin.
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT

Le moulin d'Heucheloup fabrique des farines classiques et des farines certifiées Agriculture Biologiques (AB)

Une boutique de vente au détail est accessible sur place.

Il faut que je me renseigne pour savoir si des visites du moulin sont possibles, aux journées Européennes des Moulins au mois de mai ou aux journées du patrimoine le troisième weekend de septembre. Si oui et sous réserve que les conditions sanitaires du moment le permettent, je serais intéressé.  

Désirant ensuite me rendre à MATTAINCOURT, j'ai eu envie de faire un détour à HAGÉCOURT à proximité du Madon.

Le pont sur Madon à HAGÉCOURT
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Le Madon

Le Madon rivière apparemment tranquille sur ces photographies est sujette à des crues importantes.

La plaque d'information située près du pont indique : 
" le Madon est un affluent de la rive gauche de la Moselle où les rivières se rejoignent au niveau de Pont-Saint-Vincent à 10 km au sud de Nancy. Avec un parcours nord-sud et une longueur de de 106 km à travers la plaine sous-vosgienne, le Madon prend sa source à 418m d'altitude sur la commune de Vioménil, au sud du département des Vosges. Son tracé est composé de nombreux petits méandres du fait de pentes faiblement inclinées, notamment au nord de Hagécourt.

Le Madon est sujet aux crues. Quatre évènements majeurs ont été recensés depuis la seconde Guerre Mondiale : ceux de décembre 1947, d'avril-mai 1983, de novembre 1996 et d'octobre 2006."

Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
L'église Saint-Hilaire d'HAGÉCOURT

Cette photographie est une vue rapprochée prise depuis le pont sur le Madon.

Du Moulin d'Heucheloup à HAGECOURT
Conclusion :

Avec le moulin d'Heurteloup de BEGNÉCOURT, HAGÉCOURT et bien sûr MIRECOURT où je me suis déjà rendu plusieurs fois, je commence à mieux connaître l'environnement du Madon.

Après ce détour par HAGÉCOURT, je prends la direction de MATTAINCOURT pour y visiter la basilique, visite qui fera l'objet de mon prochain article.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

A l'époque encore récente où je résidais en Île de France, j'avais bien remarqué lors de mes venues dans les Vosges, un panneau indiquant Chêne Centenaire quand je traversais BAINVILLE-aux-SAULES, village situé sur la D165 entre DOMPAIRE et VITTEL.
Je n'avais jamais pris le temps de m'y arrêter. tant maintenant sur place, je me suis rendu à BAINVILLE-aux-SAULES le 27 février 2021.

La découverte du village 

Quittant la D165, rue du Docteur Liégeois, je prends la direction du Chêne Centenaire et je m'arrête auparavant dans le centre du village qui me semble attrayant avec ses grands arbres. Je me gare face à la mairie.

La Mairie
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
L'église Saint-Michel et le Monument aux Morts

La construction de l'église Saint-Michel date de 1867.

Le Monuments aux Morts est situé devant l'église.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire

M'éloignant de l'église, je vois cette passerelle qui mène au petit pont permettant le franchissement du cours d'eau qui traverse la ville.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
Le Pont des Tablettes

Cet ouvrage est pour le moins insolite, comme moi, vous en aurez l'explication quand nous l'aurons parcouru. Après l'avoir photographié dans l'axe et de trois-quarts, je m'y engage pour franchir le cours d'eau.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire

La sensation est surprenante, les pierres de grès sont de forme concave et à mon passage, je ressens le tremblement sourd de ces pierres sur leur support.
Je marque une pause sur le pont d'où je photographie le cours d'eau côté amont et côté aval. J'apprendrai plus tard que c'est un ruisseau nommé L'Eau de la Ville. En aval, je vois ce pont en grès des Vosges à deux arches.
L'eau de la Ville est un des 45 affluents du Madon. 

 

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire

Arrivé de l'autre côté, je prends une vue d'ensemble du Pont des Tablettes et je vois cette plaque d'information qui explique son existence.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire

Pour en faciliter la lecture, je reprends ci-dessous le texte de ce panneau d'information :

"La traversée du "ruisseau de la ville" s'effectuait à l'origine par un gué (passage peu profond de la rivière que l'on peut traverser à pied) à l'emplacement du pont actuel.
Pour les piétons, afin de traverser à pieds sec, les gués étaient bordés d'un passage surélevé et étroit construit en pierre de taille.
Ici, cette passerelle a été édifiée en amont du gué en raison des inondations importantes. A cet endroit, sans être trop surélevé, le Pont des Tablettes se trouve au dessus du niveau maximum du ruisseau. En bordure de gué, il aurait fallu le surhausser de plusieurs mètres.
Les pierres étroites du passage en grès de la région ont été taillée de forme concave. En effet, comme l'éclairage public n'existait pas à l'époque, les piétons pour traverser en sécurité dans l'obscurité, devaient compter sur la sensation du contact des pieds avec la forme incurvée des pierres."

Source : Mr. THIEBAUT Hubert

Le Lavoir

Après avoir traversé L'Eau de la Ville, je passe par le village pour aller au pont à deux arches de la route de MIRECOURT.
Je vois cette bâtisse située juste en bordure de L'Eau de la Ville, j'entends un bruit d'écoulement d'eau par cette ouverture grillagée. Je descends les quelques marches sur le côté (mur de pignon) et je vois ce lavoir.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
Les Moulins

En face du lavoir, le panneau "L'histoire des Moulins" explique qu'il y a eu 2 moulins hydrauliques à BAINVILLE-aux-SAULES, que le seul moulin qui reste en activité est celui d'Eucheloup sur la commune de BÉGNECOURT.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
Le pont-route de la route de MIRECOURT
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
Cliquer sur les vignettes pour les agrandir
Cliquer sur les vignettes pour les agrandir Cliquer sur les vignettes pour les agrandir Cliquer sur les vignettes pour les agrandir

Cliquer sur les vignettes pour les agrandir

Vue sur L'Eau de la Ville et le Pont des Tablettes depuis le pont de la rue de MIRECOURT
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
Retour à la Mairie

De retour à la Mairie pour reprendre mon véhicule, je vois cette roue dentée qui provient probablement d'un des anciens moulins de BAINVILLE-aux-SAULES.  Une plaque signifiant une donation à la commune, est apposée sur le mur de pignon de la Mairie.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire

Alors, et le Chêne Centenaire me direz-vous, c'est bien le titre de cet article non ?
Vous avez raison, mais avouez qu'il aurait été dommage que j'y aille directement sans m'arrêter au centre du village. Je n'aurais pas pu partager de photographies prises au cœur de ce village attrayant.

Rendons-nous maintenant au chêne.

Le Chêne Centenaire

Je reprends mon véhicule, je suis la route de MIRECOURT que je quitte dans le village pour monter la rue du Château.

Peu après la sortie du village, je vois le Chêne Centenaire, majestueux. Il a une très belle forme, c'est une force de la nature.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire

Mais ce n'est pas tout car une surprise m'attend. Laquelle ? Il y a une croix de mission à quelques mètres devant le chêne. Cette croix porte la date de 1947.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
La plaque descriptive du Chêne Centenaire ici nommé le Grand Chêne

Pour en faciliter la lecture, je reprends ci-dessous le texte de la plaque :

"Ce chêne pédonculé, qui surplombe le village de Blainville-aux-Saules, est classé en tant qu'arbre remarquable depuis 1921. Servant probablement de repère visuel aux gens de passage, ce témoin vivant de l'évolution d'époques révolues symbolise depuis les siècles la puissance, la majesté et la longévité.

Son âge précis est difficile à déterminer bien que l'on estime que cet arbre soit plusieurs fois centenaire (entre 500 et 620 ans) comme peuvent en témoigner ses dimensions : 20 mètres de haut pour 6,20 mètres de circonférence et 25 mètres d'envergure. Il semble en pleine santé et peut vivre encore longtemps puisque le chêne le plus vieux de France situé à Allouville-Bellefosse (Normandie) est âgé d'environ 800 ans."

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire

Je choisis ces deux photographies pour illustrer les termes de "puissance" et "majesté" repris dans la description ci-dessus de cet arbre remarquable.

BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
BAINVILLE-aux-SAULES et son Chêne Centenaire
Liens utiles

Pour avoir plus de renseignements sur L'Eau de la Ville et le Madon, vous pouvez consulter les pages dont le lien figure ci-après.

Conclusion

Le Pont des Tablettes, le Lavoir, L'Eau de la Ville, le Chêne Centenaire, la croix de mission voilà des centres d'intérêt qui m'ont plu et qui méritent d'être vus. Comme quoi lorsque nous faisons un déplacement en ne pensant qu'au point de départ et à celui d'arrivée, nous passons sans le savoir à côté de bien des merveilles.
Je consacrerai mon prochain article à la suite de cette balade, à savoir du Moulin de Heucheloup à la sortie de MATTAINCOURT.

Chers visiteurs, je vous invite à consulter ou revoir l'article que j'ai publié sur GORHEY, autre village de la Plaine des Vosges dans lequel il y a également un chêne remarquable.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

Dimanche 28 février 2021, je décide d'aller voir la Borne Saint-Bozon située sur le territoire de la commune de BOUZEMONT, en forêt du Haut - Fays. 

Mon idée est d'y aller en passant par la forêt en VTT mais voyant des panneaux indiquant "Chasse en cours", je préfère rester sur la route de DERBAMONT pour aller jusqu'au chemin forestier qui mène à la borne. C'est d'ailleurs sécurisant de voir ces panneaux mis en place par les chasseurs, marcheurs et cyclistes sont ainsi prévenus.

Situation de la Borne Saint-Bozon (et route suivie pour le retour)

La position de la borne est indiquée sur la carte par une icône appareil photo de couleur violette. Vous pouvez cliquer sur une icône pour voir une photographie d'ailleurs reprise dans cet article.

 

Venant de DOMPAIRE par la route de BOUZEMONT, environ 500m avant le virage à gauche à 90° de la D38, qui fait face au village de BOUZEMONT j'ai une vue pratiquement dégagée sur le village du fait que des arbres ont été abattus.

BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon

L'église Saint-Georges de BOUZEMONT est en cours de restauration, son clocher est habillé d'échafaudages et de toiles blanches de protection pour les travaux.
Après cette photographie, je reprends la route jusqu'à l'intersection où un panneau indique le chemin forestier qui conduit à la Borne Saint-Bozon.

La Borne Saint-Bozon 
BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
La légende de la pierre de Saint-Bozon

Un panneau du Club Vosgien Dompaire-la Gitte explique la légende de la pierre de saint-Bozon.

BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon

Pour en faciliter la lecture, je reprends ci-dessous le texte de ce panneau explicatif du Club Vosgien Dompaire-La Gitte :

 Héritage de l'époque gallo-romaine, cette borne druidique à sa légende :

"Suite à une discussion entre les habitants de Bouzemont et de Circourt au sujet de l'emplacement de la construction d'une église, Bozon déclara qu'elle serait bâtie à l'endroit le plus proche de celui où la pierre, qu'il lancerait, s'arrêterait.

Il prit une énorme pierre et la lança de Bouzemont vers Circourt, puis de Circourt vers Bouzemont. La pierre s'arrêta à chaque fois au même endroit, ici même, plus près de Bouzemont où fut, par conséquent, construite l'église."

Aujourd'hui, la borne originale se trouve au musée départemental d'Épinal. Celle que vous pouvez voir, ici, est une reproduction.

 

BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon

Les cavités à la partie supérieure de la borne ont probablement une signification mais je ne saurai pas la donner. Cela reste un mystère pour moi.

BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon

Je quitte alors la Borne Saint-Bozon pour revenir à DOMPAIRE.

BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
Le retour de Saint-Bozon à DOMPAIRE

Ayant le temps, je descends sur DERBAMONT,

Derbamont

Derbamont

puis je prends la direction de Circourt, je m'arrête à ce calvaire entre Derbamont et Circourt sur la D39.

BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon

Arrivé à CIRCOURT, je prends la direction de BOUXIÈRES-AUX-BOIS. Je vois bien sur ma carte que les courbes de niveau sont serrées, une belle côte m'attend ce qui me fait dire que l'assistance n'est pas un luxe. J'arrive à la D39A d'où je photographie le village de BOUXIÈRES-AUX-BOIS avant de rejoindre la D39 et la route parallèle à la D166 que je suis pour revenir à DOMPAIRE.

BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
L'Hermitage et Vues sur DOMPAIRE

De retour à DOMPAIRE, je fais le crochet par l'Hermitage, la position du soleil est favorable en fin d'après-midi. Nous sommes loin de la Saint-Nicolas mais contrairement à mon dernier passage, j'ai l'appareil avec la focale qui va bien pour faire une vue rapprochée du Saint-Nicolas accroché à la façade.

BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon

Une cinquantaine de mètres plus loin, je profite de la clarté de l'atmosphère pour faire une vue générale et des vues rapprochées de DOMPAIRE.

BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
BOUZEMONT, la Borne Saint Bozon
Conclusion 

Ainsi continue ma découverte de la Plaine des Vosges que je partage en photographies. Le temps magnifique de cette fin février et début mars fait que je multiplie mes sorties en randonnée, à vélo, en voiture. J'engrange de nombreuses photographies qui me permettent de rédiger ensuite mes articles que je publie au gré de mon inspiration et non forcément dans l'ordre chronologique de mes sorties. 

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

Dans l'après-midi du 17 février 2021, j'enfourche le vélo pour aller voir les villages de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT que j'ai aperçus depuis la route de MIRECOURT.

Rien de tel que le vélo qui permet de s'arrêter partout pour visiter les villages et leur environ.

L'itinéraire suivi

En arrivant à RACÉCOURT, je vois un panneau qui indique la direction du Calvaire de Blaye. Je décide de suivre cette petite route, une belle montée je retrouve plus loin un panneau indicateur la route se termine en chemin qui mène au calvaire.

Le calvaire de Blaye

Je note que sur la carte IGN au 1:25000 que j'ai dans mon sac, le calvaire de Blaye est nommé Croix Marquelle, laquelle croix est située à l'entrée du Bois de Blaye.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Cliquer sur les images pour les agrandir

À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
L'église et l'usine de Blaye

À gauche du calvaire, deux panneaux d'information relatent l'histoire de l'église de Blaye, de l'usine de Blaye et du curé Morizot.

À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
La vue sur BAZEGNEY

En redescendant sur RACÉCOURT, je profite d'une belle vue sur BAZEGNEY.

À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
RACÉCOURT, l'église Saint-Laurent

De retour à RACÉCOURT, je me rends à l'église Saint-Laurent. J'observe que la porte d'entrée de l'église est ouverte. C'est bien rare aujourd'hui en raison des risques d'actes de malveillance. J'en profite pour visiter l'intérieur de l'église.

À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
La Mairie de RACÉCOURT

La toiture de la mairie est surmontée d'un clocheton. Je publie cette photographie mais il aurait été préférable que je prenne cette photo du côté opposé afin de ne pas donner autant d'importance à cette extension de bâtiment en premier plan.

À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
Le Lavoir de RACÉCOURT

Le lavoir est situé à proximité de la Gitte. Il est alimenté par une fontaine extérieure au lavoir.

Vous pouvez voir deux trous dans le mur du lavoir, au niveau du bassin de la fontaine. Ces trous permettent d'amener l'eau da la fontaine, dans les bassins du lavoir.

À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
L'intérieur du lavoir

L'intérieur du lavoir est constitué de trois bassins communicants, parallèles au bassin de la fontaine extérieure. Nous retrouvons les deux trous dans le mur, par lesquels l'eau de la fontaine s'écoule dans les deux bassins opposés. Le bassin central quant à lui, communique avec un grand bassin longitudinal, dans l'axe du lavoir. Vous pouvez remarquer que les bassins du lavoir n'étaient pas en eau lors de ma visite.

À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
Le pont sur la Gitte

Le pont sur La Gitte, affluent du Madon, puis la Gitte côté amont et côté aval. J'en profite pour faire une vue rapprochée de l'église Saint-Laurent.

À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
L'ancienne gare

Je vois que je me trouve rue de l'Ancienne Gare. Un balayage du paysage par le regard me fait vite repérer cette ancienne gare. Je remonte sur le vélo pour aller un plus loin. Je reconnais bien le style des anciennes gares. La ligne ayant été déferrée, la gare a été revendue et les propriétaires ont réalisé des extensions autour du bâtiment  d'origine.

Un peu de géographie ferroviaire : la gare de RACÉCOURT était située sur la ligne de CHAUMONT à ÉPINAL, Section à double voie, de MIRECOURT à ÉPINAL passant par DOMPAIRE.

À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
Vues de RACÉCOURT

Revenant de l'ancienne gare vers le centre village et avant d'arriver au pont sur la Gitte, je prends quelques vues de RACÉCOURT dont une de la Mairie.

À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT

Après avoir découvert RACÉCOURT, je me dirige vers VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT.

Je pensais que VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT était une fusion relativement récente de deux communes mais il n'en est rien car cette fusion date de 1796 alors que VELOTTE faisait partie du canton de DOMPAIRE et TATIGNÉCOURT de celui de VALFROICOURT (Renseignement trouvé sur le web)

Le Lavoir

Le lavoir est situé juste après le pont sur la Gitte. Il est fermé et semble être utilisé pour entreposer du matériel.

À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
La dynamique fluviale

Situé près du lavoir et du pont sur la Gitte, un panneau d'information explique la formation des méandres des rivières dus à l'érosion.

À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
Le pont sur la Gitte

Je resterai un moment sur ce pont en attendant que les nuages ne masquent plus le soleil, avant de pouvoir photographier l'église Saint-Philippe de VELOTTE-et-TATIGNÉCOURT, la Gitte côté amont avec VELOTTE en arrière-plan puis la Gitte côté aval.

À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
Vue sur VELOTTE-ET TATIGNÉCOURT
À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
La surprise du retour

Il est temps de ranger l'appareil photo pour retourner à DOMPAIRE. Sur le retour je vois un trompe-l'œil peint sur le mur d'une maison de VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT. Un arrêt sur le bas-côté de la route s'impose pour le photographier sans descendre de vélo.
Cette peinture ne semble pas très vieille, les couleurs sont encore vives. Elle est donc bien plus récente que l'époque des numéros de téléphone à 6 chiffres Si le trompe-l'œil datait de l'époque du numéro de téléphone, il aurait été peint entre 1963 quand les numéros de téléphone sont passés à 6 ou 7 chiffres et 1985 quand ils sont passés à 8 chiffres (10 chiffres en 1996).  

À la découverte de RACÉCOURT, VELOTTE-ET-TATIGNÉCOURT
Conclusion 

Un calvaire, deux églises dont une ouverte, deux lavoirs, la Gitte, une ancienne gare, des panneaux d'information, de beaux paysages, un trompe-l'œil, bref, une balade à vélo passionnante alliant découverte du patrimoine et photographie.
Expérience à refaire, prochaine sortie BAZEGNEY et plus, vous le découvrirez ultérieurement.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Pour éviter de recevoir des commentaires d'ordre publicitaire, j'ai activé la modération. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de le visualiser et de le rendre visible en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus, à J+1 au plus tard.

Vos commentaires sont les bienvenus.

Voir les commentaires

Je termine avec cet article le partage de mes photographies de l'épisode neigeux que nous avons eu dans la Plaine des Vosges la semaine du 8 février 2021.

Le 12 après-midi, je me rends au parking de covoiturage situé près du rond-point des routes de VITTEL et MIRECOURT d'où je commence cette balade aller et retour par le même chemin.

L'itinéraire

Le temps indiqué sur la carte de 22 mn pour l'aller, n'a rien à voir avec la réalité, compte tenu des arrêts photographiques répétés. Je passe deux heures pour faire l'aller et retour.

Au départ, je vois l'église Saint-Nicolas de DOMPAIRE avec à sa gauche le Belvédère de la Croix de Virine qui finit par passé à droite au fur et à mesure de mon avancée.

Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove

Je m'élève progressivement en direction du Bois de Nove en marquant des pauses prises de vues dès que je commence à voir le paysage de DOMPAIRE à BOUZEMONT.

Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
DOMPAIRE, centre village et lotissement La Croisette
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
DOMPAIRE, près du collège Michel De Montaigne
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
En arrière-plan, le village de RACÉCOURT
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Vigne et fruitiers
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
DOMPAIRE, l'Hermitage

L'Hermitage est situé au premier tiers de la photo en partant de la droite.

Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
DOMPAIRE, église Saint-Jean-Baptiste de Laviéville

Le haut du clocher est visible sur la droite de la photo.

Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
DOMPAIRE, vue générale
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Paysage enneigé de DOMPAIRE au Bois de Nove
Comparaison des paysages

Je vous invite à revoir l'article dont je mets le lien ci-dessous pour comparer les paysages avec et sans neige.

Conclusion

Ainsi se terminent mes publications de paysage hivernal sur DOMPAIRE et MADONNE ET LAMEREY, à moins que le mois de mars nous réserve des surprises. Avec ces températures printanières de cette semaine du 22 février, des bourgeons commencent doucement à s'ouvrir, la nature se réveille. Il ne faudrait pas qu'elle se réveille trop vite au risque de connaître des gelées plus tard.

Je vous remercie pour votre visite

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Précision concernant les commentaires : vos commentaires sont les bienvenus. Ayant reçu deux commentaires d'ordre publicitaire que j'ai supprimés dans la foulée, j'ai activé la modération des commentaires. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de visualiser le contenu et de pouvoir le mettre en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus à J+1 au plus tard.

Voir les commentaires

Ce 21 février 2021, nous avions une température printanière de 18°C. Cet article pourra paraître en décalage mais en fait je publie les photos prises lors de cette journée marathon photographique du 12 février dernier dans le paysage enneigé de MADONNE ET LAMEREY et DOMPAIRE.
Je commence cette balade à MADONNE, commune de MADONNE ET LAMEREY avec le lavoir et la pompe à eau.

L'itinéraire suivi

(Avec quelques photos reprises dans cet article)

(Cliquer sur les images pour les agrandir)
(Cliquer sur les images pour les agrandir)

(Cliquer sur les images pour les agrandir)

Vue sur BOUZEMONT

M'élevant au-dessus de MADONNE, j'aperçois le village de BOUZEMONT accroché à la colline. Quelque chose a changé. Je vois que le clocher de l'église est entouré d'un échafaudage. C'est bon signe, je me dis que la restauration de l'église commence. J'espère qu'elle sera visitable à l'issue des travaux de restauration engagés.
Je reviendrai dans un autre article sur BOUZEMONT où je me suis rendu le 19 février.

Paysages de neige à MADONNE ET LAMEREY et DOMPAIRE
Vue panoramique sur MADONNE

Continuant la montée, je photographie ce talweg pour les lignes harmonieuses tracées par les cultures puis je m'arrêterai au bosquet situé à gauche pour avoir la vue panoramique sur le village de MADONNE.

Paysages de neige à MADONNE ET LAMEREY et DOMPAIRE
Paysages de neige à MADONNE ET LAMEREY et DOMPAIRE
Le Monument Général Leclerc et le belvédère de la Croix de Virine

L'utilisation d'un objectif à grande focale me permet de photographier le musée à ciel ouvert que constitue le Monument Général Leclerc que vous pouvez distinguer à travers les arbres. Inutile de vous dire qu'à la belle saison les feuilles masquent le monument.

Paysages de neige à MADONNE ET LAMEREY et DOMPAIRE
Paysages de neige à MADONNE ET LAMEREY et DOMPAIRE
Une vague déferlante

Prise en contreplongée, cette photographie me fait penser à une vague déferlant de neige, l'utilisation d'une grande focale qui rapproche les plans renforce cet effet.

Paysages de neige à MADONNE ET LAMEREY et DOMPAIRE
L'église de DOMPAIRE
Paysages de neige à MADONNE ET LAMEREY et DOMPAIRE
Les fruits d'églantier

Les fruits d'églantier qui portent le nom de cynorhodon, plus communément appelé gratte-cul apportent une touche de couleur vive au paysage.
Il est possible d'en faire une très bonne gelée.

Paysages de neige à MADONNE ET LAMEREY et DOMPAIRE
Quand le hasard fait bien les choses

Juste au moment où je déclenche, une buse s'invite dans le champ de l'objectif, à l'aplomb du Belvédère de Virine. 

Paysages de neige à MADONNE ET LAMEREY et DOMPAIRE

Vue sur MADONNE ET LAMEREY, BOUZEMONT et MADONNE

Paysages de neige à MADONNE ET LAMEREY et DOMPAIRE
Paysages de neige à MADONNE ET LAMEREY et DOMPAIRE
Paysages de neige à MADONNE ET LAMEREY et DOMPAIRE
Paysages de neige à MADONNE ET LAMEREY et DOMPAIRE
Le Bois de Nove

En remontant pour rejoindre le chemin qui va de MADONNE à la D38, je vois le Bois de Nove où je me rendrai depuis DOMPAIRE cet après-midi. Les photographies de cette nouvelle balade feront l'objet d'une future publication qui terminera ainsi mes articles relatifs à l'épisode neigeux de la semaine du 08 février 2021.

Paysages de neige à MADONNE ET LAMEREY et DOMPAIRE
Paysages de neige à MADONNE ET LAMEREY et DOMPAIRE
Le retour au point de départ par la D38C

Après avoir quitté le chemin pour rejoindre la D386C, je suis cette route départementale pour revenir au point de départ de MADONNE.
Je photographierai successivement :

- Le bas du village de MADONNE ET LAMEREY avec la mairie-école, 

- le belvédère de Virine, la D66 2x2 voies, la D38C

 

(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)
(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)
(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)

(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)

Conclusion

Pour le premier hiver que je passe dans la région, je suis gâté par la nature. La neige, le soleil et avec cette température négative qui maintient la neige au sol sont des conditions idéals pour la photographie. Tout ce qu'il faut pour le plaisir de photographier les paysages à tel point qu'après cette matinée du 12 février, j'irai faire une autre balade l'après-midi en allant de DOMPAIRE au Bois de Nove.

Je vous remercie pour votre visite et à bientôt.

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne. (Si vous visualisez ce blog sur mobile, vous devrez temporairement passer à l'affichage classique pour accéder au module abonnement)

Précision concernant les commentaires : vos commentaires sont les bienvenus. Ayant reçu deux commentaires d'ordre publicitaire que j'ai supprimés dans la foulée, j'ai activé la modération des commentaires. Si vous écrivez un commentaire, j'en suis avisé par une notification qui me permet de visualiser le contenu et de pouvoir le mettre en ligne. Je m'efforcerai de valider les commentaires reçus à J+1 au plus tard.

Voir les commentaires

1 2 3 > >>
Haut

Photographies VOSGES en PLAINE

J'aime les Vosges : les montagnes, les lacs et cascades, les Hautes-Vosges, mais les Vosges, c'est aussi la Plaine. Sur ce blog, je veux mettre en valeur la Plaine des Vosges en y publiant des photographies de paysages, du patrimoine architectural et naturel, des villes et villages dans leur environnement et des sites historiques caractéristiques. Mes publications peuvent être partagées (liens) sur les réseaux sociaux, autres blogs et sites internet. MES PHOTOGRAPHIES NE SONT PAS LIBRES DE DROIT, voir le module "Droit d'utilisation des photographie"

RGPD - Modération des commentaires

Conformément à la loi RGPD, j'informe les visiteurs qui s'abonnent à mon blog que je n'utiliserai les données personnelles collectées lors de leur abonnement (adresse mail) uniquement pour les communications que j'aurais avec eux et strictement liées à l'activité de ce blog.

Pour éviter les commentaires publicitaires comme je viens d'en avoir, j'ai activé la modération des commentaires. Je vous invite à commenter mes articles, je reçois une notification pour chaque commentaire posté ce qui me permet de l'approuver pour l'afficher en ligne. 

Droit d'utilisation des photographies

Mes photographies ne sont pas libres de droit d'utilisation. J'invite toute personne qui souhaiterait utiliser une de mes photographies à m'en faire la demande via le formulaire de contact accessible dans le module Pagination ci-dessus.
Si nécessaire, je lui transmettrai une photo de meilleure définition.

Hébergé par Overblog