Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Photographies VOSGES en PLAINE

<< < 1 2 3 4 5

Longue de 480 km, la Saône prend sa source à VIOMÉNIL dans les Vosges. C'est le principal affluent du Rhône dans lequel elle se jette à LYON.

(Cliquer sur les images pour les agrandir)
(Cliquer sur les images pour les agrandir)
(Cliquer sur les images pour les agrandir)

(Cliquer sur les images pour les agrandir)

Près de la source de la Saône, un panneau réalisé par l'ONF - Atelier de Bourgogne décrit la Saône.
Je présente déjà une photographie de ce panneau et pour en faciliter la lecture, j'en reprends ensuite le texte.

La source de la Saône à VIOMÉNIL

La Saône

Vioménil est situé sur la ligne de partage des eaux. Le Ménamont, point culminant de la
commune avec ses 466 mètres, voit sur son versant nord naître le Madon, affluent de la
Moselle (bassin de la Mer du Nord) et sur son flanc sud sourdre la Saône, au coeur des
Monts Faucilles. La source a fait l'objet d'un aménagement au XIX e siècle. Même si un bloc
de granit symbolise le lieu où apparait la rivière, souvenir d'une époque où l'on croyait que
les Celtes levaient des menhirs, on ne peut pas dire où se situe exactement la source ou son
captage. On ne sait pas non plus ce que les travaux des aménagements ont pu mettre
à jour ...

Après un court passage dans le sud des Vosges, elle coule en Haute Saône à l'est du plateau
de Langres. Le long de son périple de 480 km, elle reçoit les eaux de l'Ognon, du Doubs et
traverse Gray, Auxonne, Chalons-sur-Saône, Tournus et Mâcon. Enfin, la fiancée du Rhône
se jette à Lyon dans le lit de son fougueux compagnon.

Actuellement navigable sur 370 km environ, elle est reliée par des canaux aux autres bassins
Maritimes :
- Mer du Nord via la Moselle, le Rhin
- Océan Atlantique par la Loire
- Manche par la Marne, l'Yonne

Dans l'antiquité, la Saône se dénommait Arar. Elle a généré de nombreuses légendes dont
celle du poisson Klupéa : "L'Arar est un fleuve de la Celtique dont le cours est ainsi nommé
avant sa réunion avec le Rhône (...). Dans ce fleuve, vit un grand poisson appelé par les indigènes
"cloupala". Lorsque la lune croît, il est blanc; lorsqu'elle décroît, il devient entièrement noir.
Lorsqu'il atteint sa taille maximale, il est tué par ses propres arêtes. Dans la source de ce
fleuve, on trouve aussi une pierre semblable à un grain de sel qui agit merveilleusement sur
les fièvres quartes si on l'applique sur le côté gauche du corps lorsque la lune décroît."
(PSEUDO-PLUTARQUE, Des noms, des fleuves et des monts, IV.)

Aujourd'hui, personne ne connaît ce poisson étrange ni cette pierre guérisseuse, car cette
histoire tient plus d'un mythe que de la réalité.

La source de la Saône, à l'image de celle de la Seine, a probablement été vénérée dès la
période gauloise, vu l'importance qu'avait cette rivière dans l'Antiquité en tant que voie
commerciale prolongeant l'axe rhodanien. En effet, axe essentiel de la communication
terrestre et fluviale entre la Méditerranée, la grande métropole lyonnaise et les régions
du limes rhénan, la vallée de la Saône a joué un rôle fondamental dans l'histoire de l'Occident
sous le Haut Empire.

Elle était probablement navigable jusqu'à Corre (Haute Saône). Tar une voie terrestre allant
jusqu'à Portieux (Vosges), les marchandises pouvaient transiter du sud de la Gaule vers
le Nord. Cette voie terrestre passait dans les bois de la commune de Vioménil et traversait
le village d'Escles qui était certainement une halte à mi-chemin entre Corre et Portieux.

 

La source de la Saône à VIOMÉNIL
La source de la Saône à VIOMÉNIL

Peu après la source de l'autre côté de la route, un lavoir -abreuvoir est alimenté par les eaux de la Saône.
J'ai photographié le lavoir du côté de sa façade arrière. A l'occasion j'y retournerai pour photographier les deux bassins qu'il y a à l'intérieur et l'abreuvoir sur le côté afin de compléter cette publication.

La source de la Saône à VIOMÉNIL

Ci-dessous, la panneau explicatif des fouilles faites en 2015 dans le lit de la Saône en contrebas de ce lavoir. 

La source de la Saône à VIOMÉNIL

Pour vous permettre de situer la source de la Saône à Vioménil.

Un site intéressant à consulter :

En vous remerciant pour votre visite, vos commentaires et les précisions éventuelles que vous pourrez apporter à cette publication. A bientôt pour d'autres publications.

Voir les commentaires

Lors d'une balade ou d'une randonnée, il faut savoir s'arrêter pour profiter des instants magiques que nous offre la nature. C'est précisément ce que j'ai fait en cette fin de journée alors que je me baladais à DOMPAIRE. Quand en me retournant, j'ai vu la lumière orangée du soleil couchant à travers les arbres je me suis tout de suite arrêté pour contempler le coucher de soleil.
Je n'ai pas résisté à le photographier en plusieurs prises de vue à des réglages différents.
Voilà la photographie que je choisis de vous présenter pour partager ce moment de bonheur. 

DOMPAIRE, contre-jour au soleil couchant

Dans cette composition de contre-jour, j'ai voulu mettre en valeur le contraste entre la lumière étoilée du soleil à travers les arbres et le chemin qui est dans l'ombre.
Le chemin est en courbe, il finit par disparaître. Le soleil finira aussi par disparaître quand il passera sous l'horizon.
Autre bel effet que m'a offert ce moment magique, les quelques rayons de soleil qui viennent éclairer partiellement le talus à gauche.

Marcher, observer, apprécier, photographier et partager, c'est un beau programme pour le randonneur et photographe-amateur passionné.

Voir les commentaires

En septembre 1944, DOMPAIRE et ses environs a été le théâtre de combats de chars entre la 2eme Division Blindée appuyée par l'Aviation Américaine et la 112eme Panzer brigade Allemande. La 2eme DB remporta la victoire en anéantissant 69 chars allemands sur 90.

Le Monument Général LECLERC érigé sur la commune de MADONNE ET LAMEREY, est dédié au souvenir de cette bataille.

Je vous propose de parcourir cette publication dans laquelle je présente mes photographies prises sur le site du Monument Général Leclerc.

MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
BORNE du "Serment de KOUFRA" et panneau d'information sur la Voie de la 2e DB
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général LeclercMADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)
(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)

(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)

Trois plaques commémoratives retracent la bataille de DOMPAIRE.

Les photographies des trois plaques étant difficilement lisibles, je reprends le texte de chaque plaque pour une meilleure compréhension.

Voir ci-dessous la retranscription du texte et chaque plaque en grand format
Voir ci-dessous la retranscription du texte et chaque plaque en grand format
Voir ci-dessous la retranscription du texte et chaque plaque en grand format

Voir ci-dessous la retranscription du texte et chaque plaque en grand format

Le texte de la 1ère plaque commémorative :
DOMPAIRE
BEGNECOURT - MADONNE ET LAMEREY
LES ABLEUVENETTES - VILLE SUR ILLON
_ _
SUR CETTE TERRE LORRAINE LES 12 ET 13 SEPTEMBRE 1944,
LA "DIVISION LECLERC", FIDELE AU SERMENT DE KOUFRA,
ECRASA DANS UNE GRANDE BATAILLE DE CHARS, LA
112eme PANZER BRIGADE DE L'ARMEE ALLEMANDE.
EN SOUVENIR DU GENERAL LECLERC, MARECHAL DE
FRANCE, ET DE SES SOLDATS TOMBES GLORIEUSEMENT
POUR LA LIBERATION DE LA PATRIE. LES ANCIENS
DE LA "DIVISION LECLERC ET LE CONSEIL GENERAL
DES VOSGES, ONT SOUHAITE RAPPELER L'HISTORIQUE
DES COMBATS.
La première plaque commémorative

La première plaque commémorative

Le texte de la 2ème plaque commémorative :
LA BATAILLE
 APRES LA LIBERATION DE PARIS FIN AOUT 1944
LA 2eme DIVISION BLINDEE SOUS LES ORDRES DU GENERAL
LECLERC, EST AFFECTEE AU 15eme CORPS D'ARMEE
AMERICAIN ET FAIT MOUVEMENT VERS L'EST.
LE 11 SEPTEMBRE 1944, LA 2eme D.B. FRANCHIT LA MARNE
ET POUSSE JUSQU'A VITTEL ET CONTREXEVILLE.
LE 12 SEPTEMBRE AU SOIR, LES SOUS-GROUPEMENTS MASSU
ET MINJONNET, ELEMENTS DE TETE DU GROUPEMENT TACTIQUE
DE LANGLADE SE HEURTENT BRUTALEMENT DANS LA REGION
DE DOMPAIRE AUX ELEMENTS LOURDS DE LA 112eme PANZER
BRIGADE, QUI COMPTENT 45 CHARS "PANTHER". CES BLINDES
ALLEMANDS VENAIENT D'EPINAL ET REMONTAIENT VERS
MIRECOURT PAR LA R.N. 66 IGNORANT L'AVANCE RAPIDE
DES TROUPES FRANCAISES. APRES UN LEGER REPLI A LA
TOMBEE DE LA NUIT, MASSU ET MINJONNET, AUX AGUETS
RESPECTIVEMENT DEVANT DOMPAIRE ET DAMAS ENTENDENT
LES CHARS ENNEMIS FAIRE MOUVEMENT DANS L'OBSCURITE
ET RECOIVENT L'ORDRE D'ATTAQUER AU PLUS TOT.
MANOEUVRANT LES CHARS ALLEMANDS DES L'AUBE DU 13 
MASSU ENGAGE LE COMBAT LORSQUE CEUX-CI DEPLOYES EN
ORDRE DE BATAILLE, DEBOUCHENT PAR LE SILLON DE LA
GITE ENTRE LAMEREY ET DOMPAIRE. DE SON COTE, MINJONNET
ATTAQUE LA COLONNE QUI AVAIT OBLIQUE SUR DAMAS AU
COURS DE LA NUIT, PREND A REVERS LE VALLON, COUPE
LA ROUTE D'EPINAL ET INTERDIT TOUTE RETRAITE AUX
BLINDES ALLEMANDS.
La deuxième plaque commémorative

La deuxième plaque commémorative

Le texte de la 3eme plaque commémorative :
 SOUS L'ACTION COMBINEE DES CHARS DE L'ARTILLERIE
ET DE TROIS PUISSANTES ATTAQUES AERIENNES EN PIQUE
ANGLO6AMERICAINES, LES PERTES ADVERSES SONT DE
30 CHARS DETRUITS A DOMPAIRE ET DE 13 A DAMAS.
LES COMBATS A PEINE CALMES A DOMPAIRE ET DAMAS
SE RALLUMENT VERS 16 HEURES LE MEME JOUR. EN EFFET
45 CHARS MARK IV, ELEMENTS LEGERS DE LA 112eme PANZER
BRIGADE, APPELES DE DARNEY DE TOUTE URGENCE, ATTAQUENT
LE FLANC DROIT DU DISPOSITIF FRANCAIS. DE LERRAIN
A VILLE-SUR-ILLON ET DEBOUCHENT A REVERS SUR LE P.C.
DE LANGLADE. LA SITUATION EST ALORS CRITIQUE.
QUELQUES CHARS "SHERMANN" EPAULES PAR L'ARTILLERIE
ET LES "DESTROYERS" DE MINJONNET RAMEUTES EN HATE DE
DAMAS, CONTIENNENT CETTE CONTRE-ATTAQUE. UNE DERNIERE
INTERVENTION DES "THUNDERBOLT 45" DIRIGEE COMME LES
PRECEDENTES PAR LE COLONEL AMERICAIN TOWER, DETACHE
AU P.C. MASSU, PERMET LA DESTRUCTION DE 16 MARK IV
ET DEGAGE LE P.C. DE LANGLADE APRES DE TRES DURS
COMBATS. LES DEBRIS DE LA 112eme PANZER BRIGADE SONT
ALORS OBLIGES DE ROMPRE LE CONTACT POUR EVITER
L'ANEANTISSEMENT.
 ENTRE DAMAS, DOMPAIRE ET VILLE-SUR-ILLON, LA 112eme
PANZER BRIGADE AVAIT PERDU 59 CHARS SUR 90. LE RESTE
DE CETTE UNITE SE REPLIERA EN DESORDRE SUR EPINAL
LE 15 SEPTEMBRE, EBAUCHERA UNE CONTRE-ATTAQUE SUR
LUNEVILLE LE 19 ET DISPARAITRA ENSUITE DEFINITIVEMENT
DE L'ORDRE ADVERSE.
LA VICTOIRE DE DOMPAIRE ENTRAIT DANS L'HISTOIRE
La troisième plaque commémorative

La troisième plaque commémorative

Le char CORSE
(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)
(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)

(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)

___________________________________________________

Ci-dessous, les 16 Insignes des Unités de la 2e Division Blindée qui bordent l'allée centrale menant au monument.
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
Pour faire le rapprochement entre les insignes et les différentes Unités :
Un photomontage du Monument Général LECLERC

J'ai réalisé ce photomontage à partir de mes photographies, pour montrer l'emplacement des insignes des 16 Unités de la 2eme Division Blindée.

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

___________________________________________________

Pour vous permettre de localiser le Monument Général Leclerc de MADONNE ET LAMEREY.

Vous pouvez afficher la vue aérienne et calculer sur Google Maps l'itinéraire pour vous y rendre.

Je recommande la visite du site La VOIE de la 2eme DB

(Lien ci-dessous)

Voir les commentaires

Nombreuses sont les cascades dans les Vosges. A XERTIGNY, la cascade du Gué du Saut est située sur le ruisseau de Rechentreux, affluent de la Semouse.

Une chute d'eau qui mérite le détour. Un site reposant, ombragé avec aire de pique-nique à proximité.

XERTIGNY, la cascade du Gué du Saut
XERTIGNY, la cascade du Gué du Saut
(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)
(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)

(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)

XERTIGNY, la cascade du Gué du Saut
XERTIGNY, la cascade du Gué du Saut

Pour situer le Gué du Saut.

Voir les commentaires

LAVIÉVILLE était une commune sur laquelle a été édifiée entre les années 1150 et 1200 l'église romane Saint-Jean Baptiste. Pour plus de détail, je vous invite à consulter le lien inséré en fin de publication. La commune de LAVIÉVILLE a été rattachée à DOMPAIRE.

Je vous présente une série de photographies que j'ai prises de cette église. Tout d'abord une vue éloignée sur l'église avec la Gitte, affluent du Madon, en premier plan.

DOMPAIRE, l'église St-Jean-Baptiste de LAVIÉVILLE
DOMPAIRE, l'église St-Jean-Baptiste de LAVIÉVILLE
Le panneau d'information du Club Vosgien

Le panneau d'information du Club Vosgien

Voici différentes vues de l'église Saint-Jean Baptiste dans son ensemble.

Vous remarquerez des fenêtres en ogive, forme caractéristique du style gothique. L'église a été reconstruite après son incendie en 1475.

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)(Cliquer sur les photos pour les agrandir)
(Cliquer sur les photos pour les agrandir)
(Cliquer sur les photos pour les agrandir)(Cliquer sur les photos pour les agrandir)

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)

Quelques détails architecturaux : 

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)(Cliquer sur les photos pour les agrandir)
(Cliquer sur les photos pour les agrandir)(Cliquer sur les photos pour les agrandir)

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)

(Utiliser les flèches pour faire défiler les photographies)
(Utiliser les flèches pour faire défiler les photographies)
(Utiliser les flèches pour faire défiler les photographies)
(Utiliser les flèches pour faire défiler les photographies)

(Utiliser les flèches pour faire défiler les photographies)

Le portail d'entrée de l'église avec le Christ en croix et la sainte Vierge de part et d'autre.

DOMPAIRE, l'église St-Jean-Baptiste de LAVIÉVILLE
Le Christ en croix et la Sainte Vierge de part et d'autre du portail d'entrée
Le Christ en croix et la Sainte Vierge de part et d'autre du portail d'entrée
Le Christ en croix et la Sainte Vierge de part et d'autre du portail d'entrée

Le Christ en croix et la Sainte Vierge de part et d'autre du portail d'entrée

Pour localiser l'église Saint-Jean Baptiste :

https://www.google.com/intl/fr-FR_US/help/terms_maps.html

Voir les commentaires

Un calvaire monumental est situé rue de la gare à DARNEY. Il a été taillé dans le grès et sculpté par Jean-Baptiste Gerdolle en 1758.
Le calvaire est classé au titre des monuments historiques.

Le calvaire monumental de DARNEY
Le calvaire monumental de DARNEY

La croix et sa couronne en fer forgé en partie supérieure du calvaire.

Le calvaire monumental de DARNEY
Le calvaire monumental de DARNEY
Le calvaire monumental de DARNEYLe calvaire monumental de DARNEY
Le calvaire monumental de DARNEYLe calvaire monumental de DARNEY

Le calvaire en vue panoramique.

Le calvaire monumental de DARNEY

Pour situer le calvaire rue de la Gare à DARNEY

Voir les commentaires

L'énergie éolienne fait partie des énergies renouvelables, lesquelles si je puis dire ont le vent en poupe.
Ainsi voit-on "pousser" des éoliennes dans les paysages Vosgiens où les vents sont favorables.

Situé à 433 mètres d'altitude entre VITTEL et ÉPINAL, le col du Poirier offre une vue superbe sur la Ligne Bleue des Vosges.

Une table d'orientation permet de se repérer.  

J'y avais pris quelques photographies avant que je sache qu'il y avait un projet éolien dans ce secteur.

Energie éolienne dans les Vosges
Energie éolienne dans les Vosges
Energie éolienne dans les Vosges

Depuis ces prises de vue, six éoliennes ont été montées en 2019 sur le territoire de la commune d'ESLEY, à proximité du col du Poirier.

Energie éolienne dans les Vosges
Energie éolienne dans les Vosges

Le paysage a ainsi bien changé. Il y a des pour, il y a des contres mais je me garderai bien d'émettre un avis sur l'implantation de ces éoliennes. Ce blog a juste pour objet de partager mes photographies.

Pour situer le col du Poirier

Voir les commentaires

VILLE-SUR-ILLON est une commune située à 6,5 km au Sud de DOMPAIRE.

Le char Champagne est un témoin historique de la bataille de DOMPAIRE contre les Allemands, menée par la Deuxième Division Blindée du Général LECLERC qui se dirigeait vers STRASBOURG. 

En passant par VILLE-SUR-ILLON
En passant par VILLE-SUR-ILLON
En passant par VILLE-SUR-ILLON
En passant par VILLE-SUR-ILLON
Panneau explicatif du char Champagne

Panneau explicatif du char Champagne

En passant par VILLE-SUR-ILLON
En passant par VILLE-SUR-ILLON

La statue de Notre Dame de VILLE-SUR-ILLON

En passant par VILLE-SUR-ILLON

La vue générale de VILLE-SUR-ILLON depuis la statue de Notre Dame avec au centre l'église Saint-Sulpice.

En passant par VILLE-SUR-ILLON
En passant par VILLE-SUR-ILLON


Vue rapprochée sur l'église Saint-Sulpice

En passant par VILLE-SUR-ILLON


Dans le quartier de Dommartin, l'église Saint-Martin et l'Écomusée Vosgien de la Brasserie

En passant par VILLE-SUR-ILLON
En passant par VILLE-SUR-ILLON

Situer VILLE-SUR ILLON

Voir les commentaires

La ligne à double voie CHAUMONT à ÉPINAL reliait CHAUMONT à ÉPINAL en passant par NEUFCHÂTEAU et MIRECOURT.

La gare de DOMPAIRE était située sur la section de ligne de MIRECOURT à ÉPINAL. 

La gare, témoin du passé ferroviaire de DOMPAIRE

La ligne a été déferrée mais la gare de DOMPAIRE a été conservée, transformée en "Salle de la Gare".

On distingue encore un ancien quai, un terrain de basket a été aménagé à l'emplacement des anciennes voies.

Une locomotive à vapeur a été peinte sur le mur de pignon Est de la Gare.

La gare, témoin du passé ferroviaire de DOMPAIRE
La gare, témoin du passé ferroviaire de DOMPAIRE
La gare, témoin du passé ferroviaire de DOMPAIRE
(Ces deux dernières photos sont prises avec un smartphone)
(Ces deux dernières photos sont prises avec un smartphone)

(Ces deux dernières photos sont prises avec un smartphone)

L'emplacement de la Salle de la Gare, ancienne gare ferroviaire de DOMPAIRE

Voir les commentaires

Il y a de nombreuses collines dans la Plaine des Vosges, c'est le cas de la colline sur laquelle est perché le village de BOUZEMONT qui domine MADONNE ET LAMEREY et DOMPAIRE.

Au centre du village l'église Saint Georges d'art roman, est la deuxième plus vieille église des Vosges. Elle a été édifiée en 1061puis a subi des transformations successives jusqu'à sa restauration au 16 ème siècle.
Elle est hélas fermée de nos jours.
L'église Saint-Georges est classée au titre des monuments historiques depuis le 2 novembre 1987.

Du côté de BOUZEMONT

A gauche de l'église, se trouve une magnifique fontaine circulaire.

Du côté de BOUZEMONTDu côté de BOUZEMONT
Du côté de BOUZEMONTDu côté de BOUZEMONT

Un des deux calvaires remarquables de BOUZEMONT

Du côté de BOUZEMONT

Une vue générale et une vue détaillée sur BOUZEMONT depuis le vallon du ruisseau de Girfontaine puis le lavoir de Girfontaine qui a été restauré.

Bouzemont, vue générale

Bouzemont, vue générale

Du côté de BOUZEMONTDu côté de BOUZEMONT
Du côté de BOUZEMONTDu côté de BOUZEMONT

Chevaux dans le vallon du ruisseau de Girfontaine

Du côté de BOUZEMONTDu côté de BOUZEMONT

Colchiques, prunelles et moutons, la nature est belle.

La prunelle est le fruit du prunellier appelé aussi prunier épineux ou épine noire. Il y a beaucoup de prunelliers qui constituent les haies.

Du côté de BOUZEMONTDu côté de BOUZEMONT
Du côté de BOUZEMONTDu côté de BOUZEMONT

En quittant BOUZEMONT, la fontaine puis la traversée du Bois du Haut Fays 

Du côté de BOUZEMONT
Du côté de BOUZEMONT

Pour situer BOUZEMONT

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5
Haut

Photographies VOSGES en PLAINE

J'aime les Vosges : les montagnes, les lacs et cascades, les Hautes-Vosges, mais les Vosges, c'est aussi la Plaine. Sur ce blog, je veux mettre en valeur la Plaine des Vosges en y publiant des photographies de paysages, du patrimoine architectural et naturel, des villes et villages dans leur environnement et des sites historiques caractéristiques. Mes publications peuvent être partagées (liens) sur les réseaux sociaux, autres blogs et sites internet. MES PHOTOGRAPHIES NE SONT PAS LIBRE DE DROIT. Voir ci-dessous le module "Droit d'utilisation des photographie"

RGPD - Modération des commentaires

Conformément à la loi RGPD, j'informe les visiteurs qui s'abonnent à mon blog que je n'utiliserai les données personnelles collectées lors de leur abonnement (adresse mail) uniquement pour les communications que j'aurais avec eux et strictement liées à l'activité de ce blog.

Pour éviter les commentaires publicitaires comme je viens d'en avoir, j'ai activé la modération des commentaires. Je vous invite à commenter mes articles, je reçois une notification pour chaque commentaire posté ce qui me permet de l'approuver pour l'afficher en ligne. 

Droit d'utilisation des photographies

Mes photographies ne sont pas libres de droit d'utilisation. J'invite toute personne qui souhaiterait utiliser une de mes photographies à m'en faire la demande via le formulaire de contact accessible dans le module Pagination ci-dessus.
Si nécessaire, je lui transmettrai une photo de meilleure définition.

Hébergé par Overblog