Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Photographies VOSGES en PLAINE

1 2 > >>

Un ciel de feu à DOMPAIRE

Ce soir j'ai assisté à un magnifique coucher de soleil à DOMPAIRE. Lorsque je m'en suis aperçu, j'ai aussitôt saisi un appareil photo compact pour prendre ce cliché que je vous présente. 

Peut-être un peu avec trop de précipitation car à la réflexion j'aurais pu soigner le cadrage en me déplaçant un peu pour ne pas avoir le tiers inférieur de l'image dans l'ombre. Je ferai mieux quand l'occasion se représentera.

En attendant je vous laisse admirer ce ciel de feu.

Un magnifique coucher de soleil à DOMPAIRE

Bonne soirée à toutes et à tous.

Voir les commentaires

La photographie du givre restitue la froidure de l'atmosphère, quand un rayon de soleil vient s'y ajouter, c'est encore plus beau. Une balade dans la nature givrée, c'est l'occasion de photographier des paysages qui sortent de l'ordinaire mais aussi de s'attarder sur des détails de la nature et de la campagne comme les herbes, les feuilles, les prunelles et gratte-cul. Les vaches paissent dans les prairies et quand on a la chance de voir un héron, des poules faisanes alors je savoure mon plaisir, même si je m'en trouve trop éloigné avec une focale équivalente à 300 mm.

C'est ce qui m'est arrivé lors de cette balade matinale dans la nature givrée de MADONNE ET LAMEREY.

Détail technique : je précise que j'ai pris ces photographies avec un zoom 70/200 monté sur un réflex APSC, ce qui fait donc une focale équivalente de 105/300 en format 24x36. C'est pour cette raison que les plans des paysages sont rapprochés alors que la vue de l'œil donne plus de profondeur.

Nouveau quartier de DOMPAIRE et MADONNE ET LAMEREY

Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey
Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey

L'église de DOMPAIRE se détache sur les champs cultivés.

Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey
Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey

Le chemin s'élève, l'Eglise de DOMPAIRE commence à disparaître.

Le paysage donne une impression de vie au ralenti qui s'ajoute au calme habituel de la campagne.

Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey
Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey

Le long du chemin je m'attarde à photographier des prunelles, des gratte-culs, herbes folles et chardons givrés.

Cliquer sur les images pour les agrandir.Cliquer sur les images pour les agrandir.
Cliquer sur les images pour les agrandir.Cliquer sur les images pour les agrandir.

Cliquer sur les images pour les agrandir.

Une pellicule de glace s'est formée.

Ici et là, une pellicule de glace s'est formée à la surface de la dernière eau de pluie qui a stagné dans les ornières marquées par le déplacement des engins agricoles sur le chemin.

Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey

BOUZEMONT est dans la brume.

Au départ de cette balade, je comptais voir BOUZEMONT, charmant village accroché à flanc de colline, sous le soleil. Ce sera pour un autre jour, les rayons du pâle soleil sont arrêtés par des nuages bas, une légère brume stagne sur le village.

Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey

Je vois bien cependant l'église Saint-Georges de BOUZEMONT que j'ai présentée dans mon article "Du côté de BOUZEMONT", article que je vous invite à voir ou revoir en cliquant sur le lien en fin de publication.

Chemin faisant ...

Froid et givre matinal à Madonne et LamereyFroid et givre matinal à Madonne et Lamerey
Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey
Froid et givre matinal à Madonne et LamereyFroid et givre matinal à Madonne et LamereyFroid et givre matinal à Madonne et Lamerey

Le héron au long bec.

Soudainement sur le chemin du retour, j'aperçois un volatile de belle envergure hélas un peu loin pour mon téléobjectif mais c'est plus fort que moi il faut que j'essaye de le photographier. J'ai plutôt l'habitude des sujets statiques, il faut se lancer. le temps de régler l'appareil, je prendrai ensuite une douzaine de photos. J'en ai sélectionné trois : l'envol du héron, l'approche à l'atterrissage et l'atterrissage.

Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey
Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey
Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey

"T'as de beaux yeux tu sais"

Je me sens observé alors que je photographiais le héron.

Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey

De l'infiniment petit à l'infiniment grand.

Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey
Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey
Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey

La nature me gâte aujourd'hui.

Alors que j'approche d'un bosquet en bordure de chemin, j'aperçois dans le champ en-dessous, trois "gros oiseaux" qui sautillent. Je pense à des faisans mais je n'en n'ai aucune certitude. Je les photographie alors qu'ils s'éloignent.

Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey
Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey

Puis je me dis que lorsque j'aurai dépassé le bosquet, j'aurai peut-être la chance de les voir de nouveau.

Mon intuition était bonne, j'en revois deux d'un peu plus près, je pense qu'il s'agit de poules faisanes.

Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey
Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey

Encore une vache intriguée par ma présence avant qu'elle ne continue de paître.

Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey
Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey

A la fin du chemin, je prendrai encore deux photos de ce vol d'étourneaux qui virevoltent à basse altitude.

Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey
Froid et givre matinal à Madonne et Lamerey

Je vous remercie pour votre visite.

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne.

Je termine cet article en tirant un trait en rapport avec le sujet du jour ...

(Cliquer sur la photo pour agrandir ce fil de clôture)

(Cliquer sur la photo pour agrandir ce fil de clôture)

Voir les commentaires

Les Vosges, terre de culture et d'élevage revêtissent une robe particulière en ce mois de novembre.
Les bovins profitent des prairies verdoyantes avant de rejoindre l'étable pour l'hiver.
En s'abaissant vers l'horizon, le soleil par sa lumière rasante met en valeur le relief du terrain.
Les semis ont déjà bien levé, les céréales se développent en dessinant des courbes et contrecourbes d'un bel effet.
Les agriculteurs préparent les sols.

Je vous propose quelques photographies prises sur le territoire des communes de DOMPAIRE, MADONNE-ET LAMEREY, pour illustrer mon propos. 

Pour commencer, je ferai ce rapprochement non sans humour. Le peintre Raphaël a peint les Trois Grâces, déesses romaines représentant l'Allégresse, l'Abondance et la Splendeur (Source Wikipédia ), En ce qui me concerne je vous présente les "Trois Grâces" de DOMPAIRE !

Les "Trois Grâces" de DOMPAIRE

Elevage et cultures autour de DOMPAIRE

La beauté des paysages

Elevage et cultures autour de DOMPAIRE
Elevage et cultures autour de DOMPAIRE
Elevage et cultures autour de DOMPAIRE
Elevage et cultures autour de DOMPAIRE
Elevage et cultures autour de DOMPAIRE

Le cheval, autre meilleur ami de l'homme

Il est dit que le cheval est l'autre meilleur ami de l'homme avec le chien.
Dommage que le sujet était un peu éloigné pour le matériel photo que j'avais pris pour cette balade. Mais quoi de plus beau de voir ce propriétaire promenant son cheval de trait en pleine nature ?
La mécanisation a considérablement réduit le nombre de chevaux de trait qui étaient utilisés dans le monde paysan et pour les travaux forestiers comme le débardage. 

Le cheval de trait n'est pas mort, par exemple des vignerons utilisent de nouveau le cheval, pour désherber les vignes sans avoir recours aux désherbants.

Elevage et cultures autour de DOMPAIRE
Elevage et cultures autour de DOMPAIREElevage et cultures autour de DOMPAIRE
Elevage et cultures autour de DOMPAIRE

La fertilisation des sols

En cette période, les agriculteurs font des épandages de matières organiques. Ces épandages sont réglementés. Il y a des contraintes liées à la protection des personnes, des nappes phréatiques et des cours d'eau. Ils ne peuvent pas être faits à n'importe quelle époque de l'année.

Les épandages sont je dirai odorants mais comme Vosgien qui est allé en Île de France pour un travail et qui revient dans les Vosges, je ne suis pas surpris comme certains habitants des villes que les odeurs de la campagne, le chant du coq ou le son des cloches, dérangent, lorsqu'ils viennent la campagne.

Elevage et cultures autour de DOMPAIRE
Elevage et cultures autour de DOMPAIRE

Les engins agricoles sillonnent les routes

Pour se rendre d'un champ à un autre, les machines agricoles empruntent les routes comme ici sur la D38 en direction de DOMPAIRE. Sur la deuxième photo, vous pouvez voir également un camion de transports de bestiaux venant de DOMPAIRE (ou de la D166 - 4 voies)

 

Elevage et cultures autour de DOMPAIRE
Elevage et cultures autour de DOMPAIRE

Cette machine doit être une faucheuse-hacheuse-chargeuse de maïs pour l'ensilage, du genre de celle de la photo qui suit, prise début septembre. 

Elevage et cultures autour de DOMPAIRE

Une dernière photo pour cet article. Je vous remercie pour votre visite.

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne.

Elevage et cultures autour de DOMPAIRE

Voir les commentaires

Un voisin m'a fait connaître un point de vue situé sur le territoire de la commune de DOMPAIRE. Pendant la 2ème guerre mondiale, les forces armées de la Deuxième Division Blindée, depuis ce point de vue, voyaient arriver les Allemands qui venaient d'ÉPINAL.

Voici tout d'abord une vue sur DOMPAIRE et MADONNE ET LAMEREY. J'aurai d'autres photographies prises depuis ce point de vue à publier, j'y reviendrai dans un futur article.

Vue sur le Hohneck depuis DOMPAIRE

L'emplacement du Point de vue de DOMPAIRE :

Par ciel dégagé et temps clair, ce point de vue de DOMPAIRE, permet de voir le Hohneck qui culmine à 1363 mètres d'altitude. Il est reconnaissable à son chalet construit à son sommet. 

Quelques photographies :

La première photographie est une vue générale , la dernière est un recadrage permettant de mieux voir le Hohneck.

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)
(Cliquer sur les photos pour les agrandir)
(Cliquer sur les photos pour les agrandir)

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)

Quelques chiffres et précisions :

Le Hohneck culmine à 1363 mètres d'altitude.
Il arrive en troisième position parmi les plus hauts sommets des Vosges. Le premier étant le Grand Ballon qui culmine à 1424 mètres. Le deuxième est le Storkenkopf dont l'altitude est de 1366 mètres, il est situé à proximité du Grand Ballon. Storkenkopf signifie "Tête de cigogne". Le grand Ballon est également appelé Ballon de Guebwiller.

Le Géoportail ou Google Maps permettent de mesurer une distance, ce que je viens de faire.
Le chalet du Hohneck est situé à 63 km à vol d'oiseau, du point de vue de DOMPAIRE d'où je l'ai photographié.

Voilà qui me fait dire que DOMPAIRE a l'œil sur les Hautes-Vosges.
Je vous remercie pour votre visite.

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne.
 

Voir les commentaires

DOMPAIRE, l'église Saint-Nicolas.

L'église Saint-Nicolas de DOMPAIRE a été initialement construite vers 1540 pour remplacer l'église Saint-Jean Baptiste de Laviéville devenue trop petite. Elle a été reconstruite en 1840. Ses 14 vitraux représentent le chemin de croix.  Son orgue est classé monument historique. 

Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY

Situation de l'église Saint-Nicolas

DOMPAIRE, la chapelle ou oratoire Notre-Dame de la Porte.

La chapelle dédiée à la Vierge Marie est située en bordure de la rue qui porte le même nom. Les dates de 1740 et 1873 sont inscrites sur sa façade. 1740 serait l'année de sa construction ? Si un visiteur du blog a connaissance de ces dates, je le remercie de bien vouloir en apporter la signification sous forme de commentaire à cette publication.

Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY
Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY

Situation de la chapelle Notre-Dame de la Porte

DOMPAIRE, la Croix de la Mission.

La croix construite en 1522 est inscrite au titre des monuments historiques par arrêté du 3 mars 1926.
L'inscription sur le fût de la croix a été ajoutée en 1709, elle indique :
"Croix de la mission par les Révérends Pères Capucins 1709"
Quand une abréviation ne garde que l'initiale, le pluriel se note en doublant cette initiale. Pour cette raison, RR signifie Révérends et PP signifie Pères.

 

Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY
Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY
Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY

Situation de la Croix de la mission à DOMPAIRE

DOMPAIRE, l'Hermitage.

Pour présenter l'Hermitage, je reprends le texte de la plaque du Club Vosgien Dompaire-La Gitte :

"L'Hermitage de la Consolation fut construit en 1684 par frère Urbin qui avait perdu sa femme et ses enfants à l'âge de 35 ans. Ayant fait vœu de pauvreté, il en passa la propriété au curé de Dompaire en 1710.

A la Révolution, l'Hermitage fut mis en vente comme Bien national. Il a subi d'importants travaux au cours du XIX ème siècle. Aujourd'hui, il est propriété privée mais il peut être visité."

Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY
Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY
(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)
(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)

(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)

Situation de l'Hermitage

DOMPAIRE, l'église Saint-Jean-Baptiste de Laviéville.

Je cite l'église Saint-Jean-Baptiste pour mémoire dans cette publication. J'invite mes visiteurs à voir ou revoir la publication que je lui ai déjà consacrée. (Suivre le lien indiqué après la photographie pour accéder à cette publication)

Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY

Situation de l'église Saint-Jean-Baptiste

DOMPAIRE, une niche votive

Bien des maisons anciennes Vosgiennes comme dans d'autres départements, comportent une niche en façade au-dessus ou à côté de la porte d'entrée, ou en angle. La niche reçoit une statuette de la Vierge, destinée à protéger la maison.

J'ai photographié cette niche rue de Laviéville.

 

Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY

Pour une information plus détaillée sur les niches votives, j'invite mes visiteurs à consulter le site internet Connaissance et Sauvegarde des Oratoires en cliquant sur le lien ci-dessous.

MADONNE ET LAMEREY, le calvaire.

Le calvaire de MADONNE ET LAMEREY édifié en 1676 est situé en bordure de la rue du Maréchal Leclerc sur un terrain privé. Il a subi des travaux de restauration à partir de 2012 dont un déplacement d'une quinzaine de mètres du fait de l'instabilité du terrain où il avait été construit à l'origine. Ces travaux ont été réalisés à l'initiative de l'association de sauvegarde du patrimoine de Dompaire-Madonne-et-Lamerey en accord avec le propriétaire et la mairie. La consécration officielle de cette réhabilitation a eu lieu en octobre 2014.

J'ai relevé ces renseignements sur Vosges matin. Je vous invite à consulter l'article de presse https://c.vosgesmatin.fr/vosges/2014/10/23/une-belle-rehabilitation-pour-le-calvaire pour avoir tous les détails de la réhabilitation du calvaire et de sa consécration. (Cet article est payant ou réservé aux abonnés) 

Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY
Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY
Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY

Situation du calvaire

Je vous remercie pour votre visite.
Vos commentaires sont les bienvenus et à bientôt pour d'autres publications.

Voir les commentaires

Avec le confinement actuel, les sorties sont limitées à une heure par jour dans un rayon d'un kilomètre.
C'est vite passé, je parcoure des circuits en boucle qui font en moyenne quatre kilomètres. 

A défaut de pouvoir faire des randonnées à la demi journée ou à la journée pour visiter la Plaine des Vosges, je prends le temps d'observer les détails de la nature.

Au cours de ces balades, je remarque qu'il y beaucoup de prunelliers qui constituent des haies en pleine nature. J'en vois également en limite de propriétés anciennes où ils ont probablement été plantés comme haies de défense.

J'ai notamment remarqué un prunellier route de BOUZEMONT à DOMPAIRE, à peu près à hauteur du cabinet vétérinaire, en descendant vers le pont sur la Gitte.

J'ai pris les photos qui suivent au smartphone car le temps étant plutôt couvert ce 11 novembre, je n'ai pas voulu m'encombrer d'un appareil photo pour seulement une heure de sortie.

De nombreux prunelliers à DOMPAIRE et MADONNE ET LAMEREY

Ce prunellier est impressionnant par sa taille, c'est vraiment un arbre couvert de prunelles, fruits ronds qui ont un diamètre de 1 à 1,5 cm.

La prunelle est un fruit âpre qui peut servir à faire de la confiture ou de la liqueur.

Je n'ai pas en mémoire d'avoir déjà vu un prunellier d'une si belle taille et surtout portant autant de fruit.

Je me souviens d'avoir voulu goûter des prunelles dans ma jeunesse lors de la balade dominicale. L'âpreté était telle qu'elle entrainait une sécheresse buccale immédiatement, plus une goutte de salive.

Ma curiosité m'a incité à faire une recherche internet pour savoir ce qui pourrait être fait avec les prunelles. Je suis rapidement tombé sur une recette de gelée de prunelle. J'indique le lien ci-après. 

Je suis bien tenté d'essayer par gourmandise. J'irai par contre en cueillir en pleine nature au plus près, afin que je n'y passe pas plus d'une heure. Affaire à suivre...

De nombreux prunelliers à DOMPAIRE et MADONNE ET LAMEREY

Je vous remercie pour votre visite et à bientôt.

Voir les commentaires

Rien de tel pour réussir une photographie que de la prendre de bon matin ou en fin d'après-midi afin d'éviter par ciel ensoleillé, la lumière écrasante du milieu de journée. Je préfère nettement la lumière douce du matin ou du soir qui met en valeur les reliefs et évite un contraste trop important entre les ombres et les hautes lumières, pour que celles-ci soient restituées fidèlement par un appareil numérique.

Il m'arrive cependant de prendre des photos en plein milieu de journée lorsque je suis en randonnée. Maintenant si un paysage me plait particulièrement, j'y reviens quand les conditions d'éclairage sont optimales.

Les belles photos ne se font pas uniquement avec un ciel ensoleillé. Le brouillard, le givre permettent de s'exercer dans un autre style de photographie.

Pour illustrer mon propos, je vous présente d'abord des photographies prises sur la commune de DOMPAIRE par temps de givre et brouillard.

Ce jour la, suivant le chemin qui descend à DOMPAIRE, je me retourne, le lotissement de La Croisette situé sur les hauteurs est noyé dans le brouillard, le givre est bien présent dans la nature.

(Cliquer sur les images pour les agrandir)

(Cliquer sur les images pour les agrandir)

Je poursuis mon chemin pour marquer ensuite une pause sur le pont qui franchit la Gitte. La Gitte qui est un affluent du Madon a ce jour-là un bon débit.
La lumière de faible intensité me permet de travailler à vitesse lente ce qui par un léger flou, restitue le mouvement de l'écoulement de l'eau. Une vitesse élevée se traduirait par un effet de glace, un aspect figé de la rivière nettement moins agréable à l'œil.

La Gitte photographiée depuis le pont, côté amont puis côté aval.
La Gitte photographiée depuis le pont, côté amont puis côté aval.

La Gitte photographiée depuis le pont, côté amont puis côté aval.

A mon retour par le Chemin des Roches, mon regard est attiré par les cristaux de givre qui se sont formés sur ces chardons et sur ce fil de fer barbelé. Les deux ont un point commun, "qui s'y frotte s'y pique" pour reprendre l'adage de la devise Nancéienne "On ne me saisit sans se blesser". 

Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE
Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE

Soudain, j'aperçois deux chevaux qui sortent du brouillard et se rapproche au trot de leur abri.
L'occasion est trop belle, j'aime beaucoup le rendu dynamique de cette photographie. Il est plus fréquent en effet de voir dans un champ, les chevaux en position statique, comme c'est le cas lorsqu'ils s'arrêtent devant leur abri en me fixant du regard.

Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE
Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE

Cet autre jour il fait froid, le givre est bien présent. Pas de brouillard, le soleil radieux illumine le paysage. J'emprunte le même chemin pour aller à DOMPAIRE.
Lorsque je me retourne le lotissement de la Croisette se détache sur fond de ciel bleu, je retrouve "mes" deux chevaux et leur abri.

Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE
Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE

Je profite de la vue sur DOMPAIRE en léger contre-jour avant de m'arrêter juste avant le pont sur la Gitte.

La vue sur cette prairie et les arbres qui l'entourent est sublime. Le givre a fondu sur la partie ensoleillée de la prairie.

Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE
Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE

Puis je m'arrête sur le pont pour y photographier la Gitte.

Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE
Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE

Quelques autres photos prises à des jours différents :

  • La Gitte depuis le pont de la rue du Colombier à côté de la mairie de MADONNE ET LAMEREY.
  • Vue hivernale en direction du centre bourg de DOMPAIRE.
  • Givre et lumière par temps ensoleillé sur le lotissement de la Croisette
Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE
Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE
Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE
Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE

Pour situer la zone de mes prises de vue, le jalon situe le pont sur la Gitte

Dans cette publication, j'ai voulu montrer les différents types de photographie qu'il est possible de faire selon les conditions météorologiques. Si le beau temps se suffirait presque à lui même pour rendre une photo de paysage intéressante pour autant qu'elle soit bien cadrée, la photo dans le brouillard nécessite plus de recherche d'un sujet précis, comme les chevaux, un chemin ou une rivière qui disparait dans le brouillard etc. Avec la pratique, il est toujours possible de s'améliorer.
Peut-être aurons-nous de la neige l'hiver à venir si le réchauffement climatique marque le pas ? L'avenir nous le dira. 
J'apprécierais pour m'exercer dans un style de photographie qui manque à ma pratique, compléter ainsi ma photothèque et bien sûr partager des photos de neige sur ce blog.

Je vous remercie pour votre visite et à bientôt.

Voir les commentaires

Que ce soit au lever du soleil, au coucher du soleil, lors d'un ciel d'orage, ou dans des conditions hivernales, il arrive que la lumière habille les paysages d'une féérie de couleurs.
Ces moments que j'admire peuvent être éphémères. Aussi faut-il être réactif pour les saisir en prenant quelques photos pour les immortaliser.
C'est  précisément ce que j'ai fait sur un même site de la commune de MADONNE ET LAMEREY, afin de pouvoir partager la beauté des paysages. 

Voici tout d'abord la couleur naturelle du paysage telle qu'elle est perçue en plein été.

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)

Peu de temps avant le lever du soleil avec un ciel partiellement nuageux.

MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs

J'enchaîne avec ce lever de soleil.

Le soleil monte progressivement.

MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs
MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs
MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs

Magnifique formation nuageuse au lever du soleil.

MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs

Paysage de froid hivernal.

MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs
MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs

Tout d'abord un ciel d'encre suivi d'un arc-en-ciel. Comme le disait le garde-champêtre dans ma jeunesse, "après la pluie vient le beau temps"

MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs
MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs
MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs

Du vert au jaune orangé soutenu

MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs
MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs
MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs

Masse nuageuse quasiment statique.

MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs

Et pour finir, un ciel chargé de nuages qui se font menaçants

MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs

Merci pour votre visite et à bientôt

Voir les commentaires

Le Haut Crépin sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY offre une vue imprenable sur des paysages vallonnés et verdoyants. Agriculture et élevage sont les principales activités. Les vergers sont également omniprésents dans la nature.

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)
(Cliquer sur les photos pour les agrandir)

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)

Sur les deux photographies qui suivent, le regain, herbe qui repousse après la première fauche; est fauché et rassemblé en bandes avant d'être ramassé pour constituer du fourrage .
Les vaches, quelque peu éloignées sur ces photographies, paissent dans le champ.

MADONNE ET LAMEREY, cultures et paysages
MADONNE ET LAMEREY, cultures et paysages

Après la récolte du maïs pour l'ensilage, le champ a été labouré, hersé puis semé. Les céréales d'hiver sont déjà sorties de terre, prêtes à affronter la froidure de l'hiver pour trouver des forces afin de connaître un très bon développement au printemps.

MADONNE ET LAMEREY, cultures et paysages

Plus au Nord apparait le village de BOUZEMONT reconnaissable au clocher de son église.

Je parle de BOUZEMONT dans une précédente publication dont je rappelle le lien en fin d'article.

MADONNE ET LAMEREY, cultures et paysages
MADONNE ET LAMEREY, cultures et paysages

Les haies sont encore nombreuses, elles sont en grande partie constituées de prunelliers, dont le fruit est la prunelle.

MADONNE ET LAMEREY, cultures et paysages

Le chemin qui passe par le Haut de Crépin à MADONNE ET LAMEREY

Voir les commentaires

En 2013, la commune de MADONNE-ET-LAMEREY a inauguré l'Espace Pierrot RIVAULT, en l'honneur de Pierrot RIVAULT qui était radio sur le char CORSE de la 2ème Division Blindée, lors de la bataille de DOMPAIRE en septembre 1944. Pierrot RIVAULT est décédé en 2006.

Je présente ici quelques photos de l'Espace Pierrot RIVAULT. Pour connaître l'aspect historique, je vous invite à consulter l'article VOSGES matin du 2 juillet 2013 (article pour les abonnés du journal ou payant, j'indique le lien en fin de publication).

MADONNE ET LAMEREY, à la mémoire de Pierrot RIVAULT
MADONNE ET LAMEREY, à la mémoire de Pierrot RIVAULT
MADONNE ET LAMEREY, à la mémoire de Pierrot RIVAULT
MADONNE ET LAMEREY, à la mémoire de Pierrot RIVAULT
MADONNE ET LAMEREY, à la mémoire de Pierrot RIVAULT

Pour vous permettre de localiser l'espace Pierrot RIVAULT.

La Bataille de DOMPAIRE par Messieurs RIVAULT et BASCOUL

Je vous invite à voir ma publication sur le Monument Général Leclerc si vous n'en avez pas connaissance.

L'article VOSGES matin du 2 juillet 2013.

Voir les commentaires

1 2 > >>
Haut

Photographies VOSGES en PLAINE

J'aime les Vosges : les montagnes, les lacs et cascades, les Hautes-Vosges, mais les Vosges, c'est aussi la Plaine. Sur ce blog, je veux mettre en valeur la Plaine des Vosges en y publiant des photographies de paysages, du patrimoine architectural et naturel, des villes et villages dans leur environnement et des sites historiques caractéristiques. Mes publications peuvent être partagées (liens) sur les réseaux sociaux, autres blogs et sites internet. MES PHOTOGRAPHIES NE SONT PAS LIBRE DE DROIT. Voir ci-dessous le module "Droit d'utilisation des photographie"

Droit d'utilisation des photographies

Mes photographies ne sont pas libres de droit d'utilisation. J'invite toute personne qui souhaiterait utiliser une de mes photographies à m'en faire la demande via le formulaire de contact accessible dans le module Pagination ci-dessus.
Si nécessaire, je lui transmettrai une photo de meilleure définition.

Hébergé par Overblog