Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Photographies VOSGES en PLAINE

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Un voisin m'a fait connaître un point de vue situé sur le territoire de la commune de DOMPAIRE. Pendant la 2ème guerre mondiale, les forces armées de la Deuxième Division Blindée, depuis ce point de vue, voyaient arriver les Allemands qui venaient d'ÉPINAL.

Voici tout d'abord une vue sur DOMPAIRE et MADONNE ET LAMEREY. J'aurai d'autres photographies prises depuis ce point de vue à publier, j'y reviendrai dans un futur article.

Vue sur le Hohneck depuis DOMPAIRE
L'emplacement du Point de vue de DOMPAIRE :

Par ciel dégagé et temps clair, ce point de vue de DOMPAIRE, permet de voir le Hohneck qui culmine à 1363 mètres d'altitude. Il est reconnaissable à son chalet construit à son sommet. 

Quelques photographies :

La première photographie est une vue générale , la dernière est un recadrage permettant de mieux voir le Hohneck.

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)
(Cliquer sur les photos pour les agrandir)
(Cliquer sur les photos pour les agrandir)

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)

Quelques chiffres et précisions :

Le Hohneck culmine à 1363 mètres d'altitude.
Il arrive en troisième position parmi les plus hauts sommets des Vosges. Le premier étant le Grand Ballon qui culmine à 1424 mètres. Le deuxième est le Storkenkopf dont l'altitude est de 1366 mètres, il est situé à proximité du Grand Ballon. Storkenkopf signifie "Tête de cigogne". Le grand Ballon est également appelé Ballon de Guebwiller.

Le Géoportail ou Google Maps permettent de mesurer une distance, ce que je viens de faire.
Le chalet du Hohneck est situé à 63 km à vol d'oiseau, du point de vue de DOMPAIRE d'où je l'ai photographié.

Voilà qui me fait dire que DOMPAIRE a l'œil sur les Hautes-Vosges.
Je vous remercie pour votre visite.

Je rappelle que vous pouvez vous abonner au Blog. Il vous suffit de saisir votre adresse mail dans le module "Newsletter" puis de cliquer sur "S'abonner". Vous recevrez ensuite un mail d'Over-blog qui vous invitera à valider votre inscription. Vous serez dès lors avisé par mail à chaque nouvelle publication que je mettrai en ligne.
 

Voir les commentaires

DOMPAIRE, l'église Saint-Nicolas.

L'église Saint-Nicolas de DOMPAIRE a été initialement construite vers 1540 pour remplacer l'église Saint-Jean Baptiste de Laviéville devenue trop petite. Elle a été reconstruite en 1840. Ses 14 vitraux représentent le chemin de croix.  Son orgue est classé monument historique. 

Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY

Situation de l'église Saint-Nicolas

DOMPAIRE, la chapelle ou oratoire Notre-Dame de la Porte.

La chapelle dédiée à la Vierge Marie est située en bordure de la rue qui porte le même nom. Les dates de 1740 et 1873 sont inscrites sur sa façade. 1740 serait l'année de sa construction ? Si un visiteur du blog a connaissance de ces dates, je le remercie de bien vouloir en apporter la signification sous forme de commentaire à cette publication.

Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY
Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY

Situation de la chapelle Notre-Dame de la Porte

DOMPAIRE, la Croix de la Mission.

La croix construite en 1522 est inscrite au titre des monuments historiques par arrêté du 3 mars 1926.
L'inscription sur le fût de la croix a été ajoutée en 1709, elle indique :
"Croix de la mission par les Révérends Pères Capucins 1709"
Quand une abréviation ne garde que l'initiale, le pluriel se note en doublant cette initiale. Pour cette raison, RR signifie Révérends et PP signifie Pères.

 

Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY
Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY
Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY

Situation de la Croix de la mission à DOMPAIRE

DOMPAIRE, l'Hermitage.

Pour présenter l'Hermitage, je reprends le texte de la plaque du Club Vosgien Dompaire-La Gitte :

"L'Hermitage de la Consolation fut construit en 1684 par frère Urbin qui avait perdu sa femme et ses enfants à l'âge de 35 ans. Ayant fait vœu de pauvreté, il en passa la propriété au curé de Dompaire en 1710.

A la Révolution, l'Hermitage fut mis en vente comme Bien national. Il a subi d'importants travaux au cours du XIX ème siècle. Aujourd'hui, il est propriété privée mais il peut être visité."

Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY
Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY
(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)
(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)

(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)

Situation de l'Hermitage

DOMPAIRE, l'église Saint-Jean-Baptiste de Laviéville.

Je cite l'église Saint-Jean-Baptiste pour mémoire dans cette publication. J'invite mes visiteurs à voir ou revoir la publication que je lui ai déjà consacrée. (Suivre le lien indiqué après la photographie pour accéder à cette publication)

Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY

Situation de l'église Saint-Jean-Baptiste

DOMPAIRE, une niche votive

Bien des maisons anciennes Vosgiennes comme dans d'autres départements, comportent une niche en façade au-dessus ou à côté de la porte d'entrée, ou en angle. La niche reçoit une statuette de la Vierge, destinée à protéger la maison.

J'ai photographié cette niche rue de Laviéville.

 

Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY

Pour une information plus détaillée sur les niches votives, j'invite mes visiteurs à consulter le site internet Connaissance et Sauvegarde des Oratoires en cliquant sur le lien ci-dessous.

MADONNE ET LAMEREY, le calvaire.

Le calvaire de MADONNE ET LAMEREY édifié en 1676 est situé en bordure de la rue du Maréchal Leclerc sur un terrain privé. Il a subi des travaux de restauration à partir de 2012 dont un déplacement d'une quinzaine de mètres du fait de l'instabilité du terrain où il avait été construit à l'origine. Ces travaux ont été réalisés à l'initiative de l'association de sauvegarde du patrimoine de Dompaire-Madonne-et-Lamerey en accord avec le propriétaire et la mairie. La consécration officielle de cette réhabilitation a eu lieu en octobre 2014.

J'ai relevé ces renseignements sur Vosges matin. Je vous invite à consulter l'article de presse https://c.vosgesmatin.fr/vosges/2014/10/23/une-belle-rehabilitation-pour-le-calvaire pour avoir tous les détails de la réhabilitation du calvaire et de sa consécration. (Cet article est payant ou réservé aux abonnés) 

Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY
Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY
Le patrimoine religieux de DOMPAIRE - MADONNE ET LAMEREY

Situation du calvaire

Je vous remercie pour votre visite.
Vos commentaires sont les bienvenus et à bientôt pour d'autres publications.

Voir les commentaires

Avec le confinement actuel, les sorties sont limitées à une heure par jour dans un rayon d'un kilomètre.
C'est vite passé, je parcoure des circuits en boucle qui font en moyenne quatre kilomètres. 

A défaut de pouvoir faire des randonnées à la demi journée ou à la journée pour visiter la Plaine des Vosges, je prends le temps d'observer les détails de la nature.

Au cours de ces balades, je remarque qu'il y beaucoup de prunelliers qui constituent des haies en pleine nature. J'en vois également en limite de propriétés anciennes où ils ont probablement été plantés comme haies de défense.

J'ai notamment remarqué un prunellier route de BOUZEMONT à DOMPAIRE, à peu près à hauteur du cabinet vétérinaire, en descendant vers le pont sur la Gitte.

J'ai pris les photos qui suivent au smartphone car le temps étant plutôt couvert ce 11 novembre, je n'ai pas voulu m'encombrer d'un appareil photo pour seulement une heure de sortie.

De nombreux prunelliers à DOMPAIRE et MADONNE ET LAMEREY

Ce prunellier est impressionnant par sa taille, c'est vraiment un arbre couvert de prunelles, fruits ronds qui ont un diamètre de 1 à 1,5 cm.

La prunelle est un fruit âpre qui peut servir à faire de la confiture ou de la liqueur.

Je n'ai pas en mémoire d'avoir déjà vu un prunellier d'une si belle taille et surtout portant autant de fruit.

Je me souviens d'avoir voulu goûter des prunelles dans ma jeunesse lors de la balade dominicale. L'âpreté était telle qu'elle entrainait une sécheresse buccale immédiatement, plus une goutte de salive.

Ma curiosité m'a incité à faire une recherche internet pour savoir ce qui pourrait être fait avec les prunelles. Je suis rapidement tombé sur une recette de gelée de prunelle. J'indique le lien ci-après. 

Je suis bien tenté d'essayer par gourmandise. J'irai par contre en cueillir en pleine nature au plus près, afin que je n'y passe pas plus d'une heure. Affaire à suivre...

De nombreux prunelliers à DOMPAIRE et MADONNE ET LAMEREY

Je vous remercie pour votre visite et à bientôt.

Voir les commentaires

Rien de tel pour réussir une photographie que de la prendre de bon matin ou en fin d'après-midi afin d'éviter par ciel ensoleillé, la lumière écrasante du milieu de journée. Je préfère nettement la lumière douce du matin ou du soir qui met en valeur les reliefs et évite un contraste trop important entre les ombres et les hautes lumières, pour que celles-ci soient restituées fidèlement par un appareil numérique.

Il m'arrive cependant de prendre des photos en plein milieu de journée lorsque je suis en randonnée. Maintenant si un paysage me plait particulièrement, j'y reviens quand les conditions d'éclairage sont optimales.

Les belles photos ne se font pas uniquement avec un ciel ensoleillé. Le brouillard, le givre permettent de s'exercer dans un autre style de photographie.

Pour illustrer mon propos, je vous présente d'abord des photographies prises sur la commune de DOMPAIRE par temps de givre et brouillard.

Ce jour la, suivant le chemin qui descend à DOMPAIRE, je me retourne, le lotissement de La Croisette situé sur les hauteurs est noyé dans le brouillard, le givre est bien présent dans la nature.

(Cliquer sur les images pour les agrandir)

(Cliquer sur les images pour les agrandir)

Je poursuis mon chemin pour marquer ensuite une pause sur le pont qui franchit la Gitte. La Gitte qui est un affluent du Madon a ce jour-là un bon débit.
La lumière de faible intensité me permet de travailler à vitesse lente ce qui par un léger flou, restitue le mouvement de l'écoulement de l'eau. Une vitesse élevée se traduirait par un effet de glace, un aspect figé de la rivière nettement moins agréable à l'œil.

La Gitte photographiée depuis le pont, côté amont puis côté aval.
La Gitte photographiée depuis le pont, côté amont puis côté aval.

La Gitte photographiée depuis le pont, côté amont puis côté aval.

A mon retour par le Chemin des Roches, mon regard est attiré par les cristaux de givre qui se sont formés sur ces chardons et sur ce fil de fer barbelé. Les deux ont un point commun, "qui s'y frotte s'y pique" pour reprendre l'adage de la devise Nancéienne "On ne me saisit sans se blesser". 

Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE
Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE

Soudain, j'aperçois deux chevaux qui sortent du brouillard et se rapproche au trot de leur abri.
L'occasion est trop belle, j'aime beaucoup le rendu dynamique de cette photographie. Il est plus fréquent en effet de voir dans un champ, les chevaux en position statique, comme c'est le cas lorsqu'ils s'arrêtent devant leur abri en me fixant du regard.

Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE
Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE

Cet autre jour il fait froid, le givre est bien présent. Pas de brouillard, le soleil radieux illumine le paysage. J'emprunte le même chemin pour aller à DOMPAIRE.
Lorsque je me retourne le lotissement de la Croisette se détache sur fond de ciel bleu, je retrouve "mes" deux chevaux et leur abri.

Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE
Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE

Je profite de la vue sur DOMPAIRE en léger contre-jour avant de m'arrêter juste avant le pont sur la Gitte.

La vue sur cette prairie et les arbres qui l'entourent est sublime. Le givre a fondu sur la partie ensoleillée de la prairie.

Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE
Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE

Puis je m'arrête sur le pont pour y photographier la Gitte.

Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE
Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE

Quelques autres photos prises à des jours différents :

  • La Gitte depuis le pont de la rue du Colombier à côté de la mairie de MADONNE ET LAMEREY.
  • Vue hivernale en direction du centre bourg de DOMPAIRE.
  • Givre et lumière par temps ensoleillé sur le lotissement de la Croisette
Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE
Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE
Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE
Quand le givre et le brouillard s'invitent à DOMPAIRE

Pour situer la zone de mes prises de vue, le jalon situe le pont sur la Gitte

Dans cette publication, j'ai voulu montrer les différents types de photographie qu'il est possible de faire selon les conditions météorologiques. Si le beau temps se suffirait presque à lui même pour rendre une photo de paysage intéressante pour autant qu'elle soit bien cadrée, la photo dans le brouillard nécessite plus de recherche d'un sujet précis, comme les chevaux, un chemin ou une rivière qui disparait dans le brouillard etc. Avec la pratique, il est toujours possible de s'améliorer.
Peut-être aurons-nous de la neige l'hiver à venir si le réchauffement climatique marque le pas ? L'avenir nous le dira. 
J'apprécierais pour m'exercer dans un style de photographie qui manque à ma pratique, compléter ainsi ma photothèque et bien sûr partager des photos de neige sur ce blog.

Je vous remercie pour votre visite et à bientôt.

Voir les commentaires

Que ce soit au lever du soleil, au coucher du soleil, lors d'un ciel d'orage, ou dans des conditions hivernales, il arrive que la lumière habille les paysages d'une féérie de couleurs.
Ces moments que j'admire peuvent être éphémères. Aussi faut-il être réactif pour les saisir en prenant quelques photos pour les immortaliser.
C'est  précisément ce que j'ai fait sur un même site de la commune de MADONNE ET LAMEREY, afin de pouvoir partager la beauté des paysages. 

Voici tout d'abord la couleur naturelle du paysage telle qu'elle est perçue en plein été.
(Cliquer sur les photos pour les agrandir)

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)

Peu de temps avant le lever du soleil avec un ciel partiellement nuageux.
MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs
J'enchaîne avec ce lever de soleil.

Le soleil monte progressivement.

MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs
MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs
MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs
Magnifique formation nuageuse au lever du soleil.
MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs
Paysage de froid hivernal.
MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs
MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs
Tout d'abord un ciel d'encre suivi d'un arc-en-ciel. Comme le disait le garde-champêtre dans ma jeunesse, "après la pluie vient le beau temps"
MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs
MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs
MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs
Du vert au jaune orangé soutenu
MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs
MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs
MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs
Masse nuageuse quasiment statique.
MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs
Et pour finir, un ciel chargé de nuages qui se font menaçants
MADONNE ET LAMEREY, paysages et féérie des couleurs
Merci pour votre visite et à bientôt

Voir les commentaires

Le Haut Crépin sur les hauteurs de MADONNE ET LAMEREY offre une vue imprenable sur des paysages vallonnés et verdoyants. Agriculture et élevage sont les principales activités. Les vergers sont également omniprésents dans la nature.

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)
(Cliquer sur les photos pour les agrandir)

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)

Sur les deux photographies qui suivent, le regain, herbe qui repousse après la première fauche; est fauché et rassemblé en bandes avant d'être ramassé pour constituer du fourrage .
Les vaches, quelque peu éloignées sur ces photographies, paissent dans le champ.

MADONNE ET LAMEREY, cultures et paysages
MADONNE ET LAMEREY, cultures et paysages

Après la récolte du maïs pour l'ensilage, le champ a été labouré, hersé puis semé. Les céréales d'hiver sont déjà sorties de terre, prêtes à affronter la froidure de l'hiver pour trouver des forces afin de connaître un très bon développement au printemps.

MADONNE ET LAMEREY, cultures et paysages

Plus au Nord apparait le village de BOUZEMONT reconnaissable au clocher de son église.

Je parle de BOUZEMONT dans une précédente publication dont je rappelle le lien en fin d'article.

MADONNE ET LAMEREY, cultures et paysages
MADONNE ET LAMEREY, cultures et paysages

Les haies sont encore nombreuses, elles sont en grande partie constituées de prunelliers, dont le fruit est la prunelle.

MADONNE ET LAMEREY, cultures et paysages

Le chemin qui passe par le Haut de Crépin à MADONNE ET LAMEREY

Voir les commentaires

En 2013, la commune de MADONNE-ET-LAMEREY a inauguré l'Espace Pierrot RIVAULT, en l'honneur de Pierrot RIVAULT qui était radio sur le char CORSE de la 2ème Division Blindée, lors de la bataille de DOMPAIRE en septembre 1944. Pierrot RIVAULT est décédé en 2006.

Je présente ici quelques photos de l'Espace Pierrot RIVAULT. Pour connaître l'aspect historique, je vous invite à consulter l'article VOSGES matin du 2 juillet 2013 (article pour les abonnés du journal ou payant, j'indique le lien en fin de publication).

MADONNE ET LAMEREY, à la mémoire de Pierrot RIVAULT
MADONNE ET LAMEREY, à la mémoire de Pierrot RIVAULT
MADONNE ET LAMEREY, à la mémoire de Pierrot RIVAULT
MADONNE ET LAMEREY, à la mémoire de Pierrot RIVAULT
MADONNE ET LAMEREY, à la mémoire de Pierrot RIVAULT
Pour vous permettre de localiser l'espace Pierrot RIVAULT.
La Bataille de DOMPAIRE par Messieurs RIVAULT et BASCOUL
Je vous invite à voir ma publication sur le Monument Général Leclerc si vous n'en avez pas connaissance.
L'article VOSGES matin du 2 juillet 2013.

Voir les commentaires

Longue de 480 km, la Saône prend sa source à VIOMÉNIL dans les Vosges. C'est le principal affluent du Rhône dans lequel elle se jette à LYON.

(Cliquer sur les images pour les agrandir)
(Cliquer sur les images pour les agrandir)
(Cliquer sur les images pour les agrandir)

(Cliquer sur les images pour les agrandir)

Près de la source de la Saône, un panneau réalisé par l'ONF - Atelier de Bourgogne décrit la Saône.
Je présente déjà une photographie de ce panneau et pour en faciliter la lecture, j'en reprends ensuite le texte.

La source de la Saône à VIOMÉNIL

La Saône

Vioménil est situé sur la ligne de partage des eaux. Le Ménamont, point culminant de la
commune avec ses 466 mètres, voit sur son versant nord naître le Madon, affluent de la
Moselle (bassin de la Mer du Nord) et sur son flanc sud sourdre la Saône, au coeur des
Monts Faucilles. La source a fait l'objet d'un aménagement au XIX e siècle. Même si un bloc
de granit symbolise le lieu où apparait la rivière, souvenir d'une époque où l'on croyait que
les Celtes levaient des menhirs, on ne peut pas dire où se situe exactement la source ou son
captage. On ne sait pas non plus ce que les travaux des aménagements ont pu mettre
à jour ...

Après un court passage dans le sud des Vosges, elle coule en Haute Saône à l'est du plateau
de Langres. Le long de son périple de 480 km, elle reçoit les eaux de l'Ognon, du Doubs et
traverse Gray, Auxonne, Chalons-sur-Saône, Tournus et Mâcon. Enfin, la fiancée du Rhône
se jette à Lyon dans le lit de son fougueux compagnon.

Actuellement navigable sur 370 km environ, elle est reliée par des canaux aux autres bassins
Maritimes :
- Mer du Nord via la Moselle, le Rhin
- Océan Atlantique par la Loire
- Manche par la Marne, l'Yonne

Dans l'antiquité, la Saône se dénommait Arar. Elle a généré de nombreuses légendes dont
celle du poisson Klupéa : "L'Arar est un fleuve de la Celtique dont le cours est ainsi nommé
avant sa réunion avec le Rhône (...). Dans ce fleuve, vit un grand poisson appelé par les indigènes
"cloupala". Lorsque la lune croît, il est blanc; lorsqu'elle décroît, il devient entièrement noir.
Lorsqu'il atteint sa taille maximale, il est tué par ses propres arêtes. Dans la source de ce
fleuve, on trouve aussi une pierre semblable à un grain de sel qui agit merveilleusement sur
les fièvres quartes si on l'applique sur le côté gauche du corps lorsque la lune décroît."
(PSEUDO-PLUTARQUE, Des noms, des fleuves et des monts, IV.)

Aujourd'hui, personne ne connaît ce poisson étrange ni cette pierre guérisseuse, car cette
histoire tient plus d'un mythe que de la réalité.

La source de la Saône, à l'image de celle de la Seine, a probablement été vénérée dès la
période gauloise, vu l'importance qu'avait cette rivière dans l'Antiquité en tant que voie
commerciale prolongeant l'axe rhodanien. En effet, axe essentiel de la communication
terrestre et fluviale entre la Méditerranée, la grande métropole lyonnaise et les régions
du limes rhénan, la vallée de la Saône a joué un rôle fondamental dans l'histoire de l'Occident
sous le Haut Empire.

Elle était probablement navigable jusqu'à Corre (Haute Saône). Tar une voie terrestre allant
jusqu'à Portieux (Vosges), les marchandises pouvaient transiter du sud de la Gaule vers
le Nord. Cette voie terrestre passait dans les bois de la commune de Vioménil et traversait
le village d'Escles qui était certainement une halte à mi-chemin entre Corre et Portieux.

 

La source de la Saône à VIOMÉNIL
La source de la Saône à VIOMÉNIL

Peu après la source de l'autre côté de la route, un lavoir -abreuvoir est alimenté par les eaux de la Saône.
J'ai photographié le lavoir du côté de sa façade arrière. A l'occasion j'y retournerai pour photographier les deux bassins qu'il y a à l'intérieur et l'abreuvoir sur le côté afin de compléter cette publication.

La source de la Saône à VIOMÉNIL

Ci-dessous, la panneau explicatif des fouilles faites en 2015 dans le lit de la Saône en contrebas de ce lavoir. 

La source de la Saône à VIOMÉNIL

Pour vous permettre de situer la source de la Saône à Vioménil.

Un site intéressant à consulter :

En vous remerciant pour votre visite, vos commentaires et les précisions éventuelles que vous pourrez apporter à cette publication. A bientôt pour d'autres publications.

Voir les commentaires

Lors d'une balade ou d'une randonnée, il faut savoir s'arrêter pour profiter des instants magiques que nous offre la nature. C'est précisément ce que j'ai fait en cette fin de journée alors que je me baladais à DOMPAIRE. Quand en me retournant, j'ai vu la lumière orangée du soleil couchant à travers les arbres je me suis tout de suite arrêté pour contempler le coucher de soleil.
Je n'ai pas résisté à le photographier en plusieurs prises de vue à des réglages différents.
Voilà la photographie que je choisis de vous présenter pour partager ce moment de bonheur. 

DOMPAIRE, contre-jour au soleil couchant

Dans cette composition de contre-jour, j'ai voulu mettre en valeur le contraste entre la lumière étoilée du soleil à travers les arbres et le chemin qui est dans l'ombre.
Le chemin est en courbe, il finit par disparaître. Le soleil finira aussi par disparaître quand il passera sous l'horizon.
Autre bel effet que m'a offert ce moment magique, les quelques rayons de soleil qui viennent éclairer partiellement le talus à gauche.

Marcher, observer, apprécier, photographier et partager, c'est un beau programme pour le randonneur et photographe-amateur passionné.

Voir les commentaires

En septembre 1944, DOMPAIRE et ses environs a été le théâtre de combats de chars entre la 2eme Division Blindée appuyée par l'Aviation Américaine et la 112eme Panzer brigade Allemande. La 2eme DB remporta la victoire en anéantissant 69 chars allemands sur 90.

Le Monument Général LECLERC érigé sur la commune de MADONNE ET LAMEREY, est dédié au souvenir de cette bataille.

Je vous propose de parcourir cette publication dans laquelle je présente mes photographies prises sur le site du Monument Général Leclerc.

MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
BORNE du "Serment de KOUFRA" et panneau d'information sur la Voie de la 2e DB
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général LeclercMADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)
(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)

(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)

Trois plaques commémoratives retracent la bataille de DOMPAIRE.

Les photographies des trois plaques étant difficilement lisibles, je reprends le texte de chaque plaque pour une meilleure compréhension.

Voir ci-dessous la retranscription du texte et chaque plaque en grand format
Voir ci-dessous la retranscription du texte et chaque plaque en grand format
Voir ci-dessous la retranscription du texte et chaque plaque en grand format

Voir ci-dessous la retranscription du texte et chaque plaque en grand format

Le texte de la 1ère plaque commémorative :
DOMPAIRE
BEGNECOURT - MADONNE ET LAMEREY
LES ABLEUVENETTES - VILLE SUR ILLON
_ _
SUR CETTE TERRE LORRAINE LES 12 ET 13 SEPTEMBRE 1944,
LA "DIVISION LECLERC", FIDELE AU SERMENT DE KOUFRA,
ECRASA DANS UNE GRANDE BATAILLE DE CHARS, LA
112eme PANZER BRIGADE DE L'ARMEE ALLEMANDE.
EN SOUVENIR DU GENERAL LECLERC, MARECHAL DE
FRANCE, ET DE SES SOLDATS TOMBES GLORIEUSEMENT
POUR LA LIBERATION DE LA PATRIE. LES ANCIENS
DE LA "DIVISION LECLERC ET LE CONSEIL GENERAL
DES VOSGES, ONT SOUHAITE RAPPELER L'HISTORIQUE
DES COMBATS.
La première plaque commémorative

La première plaque commémorative

Le texte de la 2ème plaque commémorative :
LA BATAILLE
 APRES LA LIBERATION DE PARIS FIN AOUT 1944
LA 2eme DIVISION BLINDEE SOUS LES ORDRES DU GENERAL
LECLERC, EST AFFECTEE AU 15eme CORPS D'ARMEE
AMERICAIN ET FAIT MOUVEMENT VERS L'EST.
LE 11 SEPTEMBRE 1944, LA 2eme D.B. FRANCHIT LA MARNE
ET POUSSE JUSQU'A VITTEL ET CONTREXEVILLE.
LE 12 SEPTEMBRE AU SOIR, LES SOUS-GROUPEMENTS MASSU
ET MINJONNET, ELEMENTS DE TETE DU GROUPEMENT TACTIQUE
DE LANGLADE SE HEURTENT BRUTALEMENT DANS LA REGION
DE DOMPAIRE AUX ELEMENTS LOURDS DE LA 112eme PANZER
BRIGADE, QUI COMPTENT 45 CHARS "PANTHER". CES BLINDES
ALLEMANDS VENAIENT D'EPINAL ET REMONTAIENT VERS
MIRECOURT PAR LA R.N. 66 IGNORANT L'AVANCE RAPIDE
DES TROUPES FRANCAISES. APRES UN LEGER REPLI A LA
TOMBEE DE LA NUIT, MASSU ET MINJONNET, AUX AGUETS
RESPECTIVEMENT DEVANT DOMPAIRE ET DAMAS ENTENDENT
LES CHARS ENNEMIS FAIRE MOUVEMENT DANS L'OBSCURITE
ET RECOIVENT L'ORDRE D'ATTAQUER AU PLUS TOT.
MANOEUVRANT LES CHARS ALLEMANDS DES L'AUBE DU 13 
MASSU ENGAGE LE COMBAT LORSQUE CEUX-CI DEPLOYES EN
ORDRE DE BATAILLE, DEBOUCHENT PAR LE SILLON DE LA
GITE ENTRE LAMEREY ET DOMPAIRE. DE SON COTE, MINJONNET
ATTAQUE LA COLONNE QUI AVAIT OBLIQUE SUR DAMAS AU
COURS DE LA NUIT, PREND A REVERS LE VALLON, COUPE
LA ROUTE D'EPINAL ET INTERDIT TOUTE RETRAITE AUX
BLINDES ALLEMANDS.
La deuxième plaque commémorative

La deuxième plaque commémorative

Le texte de la 3eme plaque commémorative :
 SOUS L'ACTION COMBINEE DES CHARS DE L'ARTILLERIE
ET DE TROIS PUISSANTES ATTAQUES AERIENNES EN PIQUE
ANGLO6AMERICAINES, LES PERTES ADVERSES SONT DE
30 CHARS DETRUITS A DOMPAIRE ET DE 13 A DAMAS.
LES COMBATS A PEINE CALMES A DOMPAIRE ET DAMAS
SE RALLUMENT VERS 16 HEURES LE MEME JOUR. EN EFFET
45 CHARS MARK IV, ELEMENTS LEGERS DE LA 112eme PANZER
BRIGADE, APPELES DE DARNEY DE TOUTE URGENCE, ATTAQUENT
LE FLANC DROIT DU DISPOSITIF FRANCAIS. DE LERRAIN
A VILLE-SUR-ILLON ET DEBOUCHENT A REVERS SUR LE P.C.
DE LANGLADE. LA SITUATION EST ALORS CRITIQUE.
QUELQUES CHARS "SHERMANN" EPAULES PAR L'ARTILLERIE
ET LES "DESTROYERS" DE MINJONNET RAMEUTES EN HATE DE
DAMAS, CONTIENNENT CETTE CONTRE-ATTAQUE. UNE DERNIERE
INTERVENTION DES "THUNDERBOLT 45" DIRIGEE COMME LES
PRECEDENTES PAR LE COLONEL AMERICAIN TOWER, DETACHE
AU P.C. MASSU, PERMET LA DESTRUCTION DE 16 MARK IV
ET DEGAGE LE P.C. DE LANGLADE APRES DE TRES DURS
COMBATS. LES DEBRIS DE LA 112eme PANZER BRIGADE SONT
ALORS OBLIGES DE ROMPRE LE CONTACT POUR EVITER
L'ANEANTISSEMENT.
 ENTRE DAMAS, DOMPAIRE ET VILLE-SUR-ILLON, LA 112eme
PANZER BRIGADE AVAIT PERDU 59 CHARS SUR 90. LE RESTE
DE CETTE UNITE SE REPLIERA EN DESORDRE SUR EPINAL
LE 15 SEPTEMBRE, EBAUCHERA UNE CONTRE-ATTAQUE SUR
LUNEVILLE LE 19 ET DISPARAITRA ENSUITE DEFINITIVEMENT
DE L'ORDRE ADVERSE.
LA VICTOIRE DE DOMPAIRE ENTRAIT DANS L'HISTOIRE
La troisième plaque commémorative

La troisième plaque commémorative

Le char CORSE
(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)
(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)

(Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)

___________________________________________________

Ci-dessous, les 16 Insignes des Unités de la 2e Division Blindée qui bordent l'allée centrale menant au monument.
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
MADONNE ET LAMEREY : le Monument Général Leclerc
Pour faire le rapprochement entre les insignes et les différentes Unités :
Un photomontage du Monument Général LECLERC

J'ai réalisé ce photomontage à partir de mes photographies, pour montrer l'emplacement des insignes des 16 Unités de la 2eme Division Blindée.

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

___________________________________________________

Pour vous permettre de localiser le Monument Général Leclerc de MADONNE ET LAMEREY.

Vous pouvez afficher la vue aérienne et calculer sur Google Maps l'itinéraire pour vous y rendre.

Je recommande la visite du site La VOIE de la 2eme DB

(Lien ci-dessous)

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Haut

Photographies VOSGES en PLAINE

J'aime les Vosges : les montagnes, les lacs et cascades, les Hautes-Vosges, mais les Vosges, c'est aussi la Plaine. Sur ce blog, je veux mettre en valeur la Plaine des Vosges en y publiant des photographies de paysages, du patrimoine architectural et naturel, des villes et villages dans leur environnement et des sites historiques caractéristiques. Mes publications peuvent être partagées (liens) sur les réseaux sociaux, autres blogs et sites internet. MES PHOTOGRAPHIES NE SONT PAS LIBRES DE DROIT, voir le module "Droit d'utilisation des photographie"

RGPD - Modération des commentaires

Conformément à la loi RGPD, j'informe les visiteurs qui s'abonnent à mon blog que je n'utiliserai les données personnelles collectées lors de leur abonnement (adresse mail) uniquement pour les communications que j'aurais avec eux et strictement liées à l'activité de ce blog.

Pour éviter les commentaires publicitaires comme je viens d'en avoir, j'ai activé la modération des commentaires. Je vous invite à commenter mes articles, je reçois une notification pour chaque commentaire posté ce qui me permet de l'approuver pour l'afficher en ligne. 

Droit d'utilisation des photographies

Mes photographies ne sont pas libres de droit d'utilisation. J'invite toute personne qui souhaiterait utiliser une de mes photographies à m'en faire la demande via le formulaire de contact accessible dans le module Pagination ci-dessus.
Si nécessaire, je lui transmettrai une photo de meilleure définition.

Hébergé par Overblog